NXT

Résultats de WWE NXT du 4 novembre 2020

pat mcafee wwe nxt 4 novembre 2020

Résultats complets de WWE NXT du 4 novembre 2020.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE NXT du 4 novembre 2020, les retombées d’Halloween Havoc, la quête d’une challengeuse pour Io Shirai et un match entre Tommaso Ciampa et Velveteen Dream.

Dakota Kai vise la lune

On démarre cet épisode avec le match entre Ember Moon et Dakota Kai qui ont toutes les deux un but : devenir challengeuse de Io Shirai pour le titre de championne de NXT.

Dakota Kai a battu Ember Moon par tombé avec son Go 2 Kick, aidé par Raquel Gonzalez venu distraire Moon pour permettre à Kai de terminer le match.

Dommage de faire perdre Ember Moon, surtout quand on la présente comme la potentielle prochaine challengeuse depuis son retour. Elle n’est de toutes façons pas la seule. Dakota Kai en est évidemment mais durant cet épisode Io Shirai a défié Rhea Ripley qui compte bien finir 2020 comme elle a fini 2019, en tant que championne.

Publicité

En interview, Cameron Grimes est toujours un peu traumatisé par son match contre Dexter Lumis. Mais il ne considère pas sa défaite comme une vrai défaite puisque pour lui ce n’était pas un vrai match « et l’arbitre était un zombie » — alors que c’était juste Darryl Sharma. Ce soir il compte battre KUSHIDA. Le match a lieu tout de suite après.

KUSHIDA a battu Cameron Grimes par soumission avec son Hoverboard Lock. Le match a connu un ref bump, le japonais a tenté un premier Hoverboard sur lequel a tapé Grimes, mais personne pour sonner la fin du match. Un autre arbitre est venu, le fameux « zombie » de la semaine dernière et Grimes a pris peur, permettant à KUSHIDA de gagner le match.

Drake Maverick et Killian Dain affrontent à nouveau Ever-Rise. On ne compte plus les matchs, mais on voit la progression de l’entente entre Maverick et Dain. En réalité il sera l’occasion pour la team de Pat McAfee de faire leur entrée dans le Capitol Wrestling Center ce soir.

Publicité

Pete Dunne, Danny Burch et Oney Lorcan débarque et attaquent les quatre catcheurs sur le ring tandis que Pat McAfee s’est emparé d’une des caméra et film lui-même l’attaque. Et il le fait bien, avec les secousses et tout.

Drake Maverick et Killian Dain contre Ever Rise se termine en no-contest.

La McAfee Mafia s’empare de NXT

S’en suit une (très) longue promo de Pat McAfee sur la supériorité de son clan au sein de NXT, mentionnant au passage avoir surpassé Undisputed Era à qui il rend hommage maintenant qu’ils « dirigent NXT ». Il les attaque sur le fait qu’ils étaient over auprès des fans avant d’être interrompu par Pete Dunne qui se rappelle d’une leçon que lui a appris Roderick Strong lorsqu’il étaient en équipe. « Tu dois apprendre à faire confiance aux bonnes personnes », et expliquant qu’il a retourné la saveur à Kyle O’Reilly la semaine dernière.

Il dit avoir réuni que des personnes qui n’aiment pas l’Undisputed Era, des personnes qui se sont senti mis à l’écart parce que le quatuor d’Adam Cole avait toutes les faveurs au dépend des autres. Pat McAfee finira par mettre le feu à une banderole à l’effigie de l’Undisputed Era.

Alors qu’ils sortent du Performance Center, Killian Dain les attaque mais il est seul face aux quatre heels et se fait passer à tabac. Pete Dunne portera le coup final qui laissera Dain dans une petite marre de sang. L’image est particulière.

Johnny Gargano nous informe finalement qu’il n’a jamais détesté les roues. Fake news. Il aime les roues et il aime écrire l’histoire. Arrive ensuite Ghostface à qui il explique qu’il défendra son titre de champion d’Amérique du Nord contre un adversaire qui vaut le coup. Pas question d’avoir à nouveau un court règne.

RIP le mini-tank

Deuxième match féminin de la soirée entre Shotzi Blackheart qui grâce William Regal a choisi d’affronter Toni Storm.

Toni Storm a battu Shotzi Blackheart par tombé avec son Storm Zero, profitant d’une distraction de Candice LeRae sur l’écran géant qui s’est emparée du mini-tank de Blackheart. La suite peut choquer les âmes sensibles.

Publicité

Candice LeRae monte en effet dans un 4×4 et décide de rouler sur le mini-tank, sous les yeux affolés de Shotzi Blackheart. Monstrueux.

Interviewé sur le parking du Performance Center, Jake Atlas arrive pour attaquer la Legado Del Fantasma à coup de pied de biche, et de s’enfuir en voiture. Santos Escobar n’a pas été touché, alors il sourit.

Retour sur le ring où Timothy Thatcher est là pour nous offrir une nouvelle leçon de Thatch As Thatch Can. Son pauvre élève Akeem subit une crossface et un top wrist lock, avant un Achille Lock. August Grey (ex-Anthony Green depuis cette semaine) débarque et attaque Thatcher et le vire du ring.

Xia Li a reçu une nouvelle lettre des mains de William Regal de la part de sa famille qui ne la rassure pas vraiment. Elle demande à William Regal d’affronter Raquel Gonzalez la semaine prochaine. Le GM lui dit qu’il va faire ce qu’il peut, mais ne cherche pas non plus à en savoir plus sur le contenu de la lettre.

À lire aussi : NXT : Deux matchs de championnat la semaine prochaine

Velveteen Dream réveillé en plein rêve

On termine cet épisode avec le match prévu entre Tommaso Ciampa et Velveteen Dream.

Un bon match dont le déroulé semblait assez évident. Tommaso Ciampa allait brutaliser un Velveteen Dream souffrant durant toute la durée de l’affrontement, profitant de la blessure au poignet de son adversaire en l’attaquant en priorité.

Tommaso Ciampa a battu Velveteen Dream par tombé avec son Fairy Tale Ending.

Un match qui clos certainement une rivalité et qui nous laisse nous demander ce que vont devenir les deux catcheur. L’avenir de Velveteen Dream reste incertain étant donné sa réputation, quant à Tommaso Ciampa si son envie de retrouver le titre de champion de NXT, celui-ci est pour le moment absent des écrans.

Un bon épisode de WWE NXT. Deux bons matchs féminins, un bon main-event et le clan de Pat McAfee qui s’installe sur de bonnes bases avant une rivalité contre l’Undisputed Era. Vont-ils tenter un WarGames ?

En haut