Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 9 novembre 2020

riddle raw survivor series

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 9 novembre 2020.

WWE

Au programme de WWE Monday Night RAW ce lundi 9 novembre, la suite des qualifications pour Survivor Series chez les hommes et Drew McIntyre dans un Moment of Bliss.

The Miz et John Morrison ouvrent cet épisode. Ils feront équipe avec Randy Orton pour affronter Drew McIntyre et les New Day, mais le match ne ravit pas Randy Orton qui débarque rapidement pour faire comprendre au Miz qu’il a bien compris sa stratégie du soir, à savoir le mettre en difficulté pour pouvoir en profiter ensuite et casher la mallette de Mr MITB.

Miz et Morrison prennent cher au micro de Randy Orton, pointant du doigt la malice du premier et le fait que le second soit parti de la WWE Pour aller « catcher dans les ligues mineures ». C’est gratuit.

Mais le Mr Money In The Bank veut le rassurer, lui dit de ne pas croire que tout cela tourne autour de lui et que peut-être, lui et Morrison pourraient en profiter pour s’emparer plutôt des titres de champions par équipe de RAW. Quelque chose nous dit qu’on ne la fait pas à Orton aussi facilement.

Publicité

En attendant les New Day puis Drew McIntyre débarquent pour se battre, l’écossais prend un RKO tandis que les champions par équipe se font rapidement sortir du ring. Les heels termine ce segment avec l’avantage, à voir s’il en est de même lors du match.

Team B’RAW

Le premier match de cette soirée est le dernier match de qualification pour la Team RAW aux Survivor Series. Elias, Jeff Hardy et Matt Riddle s’affrontent dans un match triple-menace.

Matt Riddle a battu Elias et Jeff Hardy par tombé avec son Bro Derek sur Elias. Sa toute première victoire dans la brand rouge qui lui permet de rejoindre AJ Styles, Sheamus, Keith Lee et Braun Strowman.

AJ Styles est interviewé en coulisse sur la victoire de Riddle et s’en ravit. Sheamus qui interrompt l’entretient beaucoup moins et lui ferait bien du mal s’il dépasse les bornes. Braun Strowman lui n’accepte toujours pas AJ Styles comme capitaine. Cet équipe est soudée pas de doute.

Mustafa Ali et RETRIBUTION sont en coulisse. Le leader du groupe s’adresse à Ricochet, pense qu’il a eu raison de refuser de rejoindre le Hurt Business mais ça ne change rien sur ce qu’il pense de lui. Et il compte lui faire comprendre dans le match qui va les opposer ce soir.

Publicité

Toujours en coulisse, le champion 24/7 de la WWE Drew Gulak, vêtu d’une veste d’un rouge bien pétant, rejoint le Hurt Business et leur explique qu’il se verrait bien rejoindre le groupe. MVP lui fait comprendre que c’est non. Surement un problème de couleur… De veste, hein, entendons-nous. Devant son insistance, Lashley l’attrape par la cravate avant de réaliser que c’est une cravate à clip. C’est définitivement non et ça méritait bien un beatdown.

R-Truth arrive après la bagarre, et en profite pour récupérer le titre de champion 24/7. Ça ne finira jamais comme disait Jojo.

Lana évite la table

Après un clip vidéo en hommages aux forces américaines et des chants « USA » enregistrés des plus effrayants, Lana est sur le ring pour un match contre Shayna Baszler. Normalement vous savez déjà ce qui va se passer.

Publicité

Shayna Baszler a battu Lana par soumission avec sa Kirifuda Klutch.

Après le match les championnes par équipe de la WWE se préparent à faire passer Lana à travers la table des commentateurs comme toutes les semaines, mais Dana Brooke et Mandy Rose viennent les en empêcher. On est déçu. Au retour de la pub Lana viendra les remercier mais elles lui explique qu’elles n’ont pas fait ça pour elle, mais pour envoyer un message à Nia Jax et Shayna Baszler. Après avoir rappelé qu’elle leur a couté les titres de championnes par équipe la semaine dernière, elles lui demande de ne plus venir les aider.

La team RAW des hommes pour les Survivor Series est sur le ring pour une petite réunion. Ils refont peu ou proue le segment de la semaine dernière, Matt Riddle qui amuse la galerie en plus en donnant des surnoms à chacun des membres : Skipper (AJ Styles), Mongoose (Braun Strowman), Bro-Lee (Keith Lee), Fire Face (Sheamus), et Dopey (Matt Riddle lui-même, vous avez compris pourquoi). Ça a quand même plus de classe que les noms de RETRIBUTION.

Capitaine abandonné

Et à nouveau, AJ Styles s’auto-proclame capitaine de l’équipe et ça ne plait pas. L’histoire finit en match par équipe : Braun Strowman et Sheamus contre Keith Lee et Matt Riddle, AJ Styles est arbitre.

Keith Lee et Matt Riddle ont battu Sheamus et Braun Strowman par tombé avec une spirit bomb dans laquelle Lee lance Riddle sur Sheamus. Appelons ça une Spirit Bro.

Publicité

En coulisse Nikki Cross cherche encore à ramener Alexa Bliss à la raison, elle lui demande de choisir entre elle et le Fiend. Elle choisit évidemment le Fiend.

MVP et Bobby Lashley sont sur le ring. Le leader du Hurt Business annonce qu’il va y avoir des changement sur la carte de Survivor Series parce que la semaine prochaine Cedric Alexander et Shelton Benjamin affronte les New Day pour les titres de champions par équipe. Il mentionne aussi le match entre Bobby Lashley et Sami Zayn, et est interrompu par Titus O’Neil qui n’a toujours pas digéré de se faire refuser une place dans le Hurt Business. Il pointe aussi du doigt que Lashley ne défend pas suffisamment son titre des États-Unis. Lashley lui propose alors un match.

Bobby Lashley a battu Titus O’Neil par soumission avec sa Full Nelson.

Finalement, Lana…

Nia Jax affronte Asuka dans le match suivant, comme elle l’a réclamé. Tom Philips a dit, dans le plus grand des calmes que c’est un match qui pourrait être le main-event de WrestleMania. Ça ne va plus dans le Thunderdome. Lana est aux abords du ring, elle cherche un peu là.

Lana monte sur le bord du ring, Shayna Baszler tente de lui porter sa Kirifuda Clutch mais Asuka qui la voit lui porte un dropkick qui fait tomber les deux. Mandy Rose et Dana Brooke commencent à s’en mêler, Baszler revient et frappe Asuka pour la disqualification.

Asuka a battu Nia Jax par disqualification après l’intervention de Shayna Baszler.

Les championnes par équipe arrivent à se débarrasser de Mandy Rose et Dana Brooke, Lana est seule face à elles. La suite, vous la connaissez. Huit fois.

R-Truth découvre au dernier moment qu’il doit défendre son titre de champion 24/7 dans un match. Un 7-Way, dans lequel on y a mis tout ceux dont on ne sait plus quoi faire et qui trainent en coulisse. Drew Gulak, Erik, Akira Tozawa, Lince Dorado, Gran Metalik et Tucker. Ils vont tous se passer le titre, deux fois pour certains, avant que R-Truth ne le récupère. Oublions ça.

Mustafa Ali et Ricochet dans la performance de la soirée

Mustafa Ali et RETRIBUTION font leur entrée pour le match de leur leader contre Ricochet. Ce sont deux excellents catcheurs on le savait, mais on était loin de penser qu’ils auraient autant de temps et l’occasion de faire un aussi beau match.

Mustafa Ali a battu Ricochet par soumission avec une Koji Clutch . Superbe match, clairement à la hauteur de ce que ces deux-là savent faire. Ça sauve un peu la vacuité de la storyline de RETRIBUTION. Un peu.

Drew McIntyre affrontera Randy Orton pour son titre de champion de la WWE la semaine prochaine, et Randy Orton n’est clairement pas content. Demandez à Adam Pearce.

Randy Orton se met en grève

En attendant, c’es l’heure du main-event dans lequel pour rappel Randy Orton fait équipe avec le Miz et John Morrison pour affronter Drew McIntyre et les New Day.

Le match se déroulait presque normalement quand Randy Orton a commencé par refuser à entrer dans le match alors que le Miz voulait faire le tag. McIntyre le provoquera pour tenter de le faire entrer mais en vain. Randy Orton est en grève.

Drew McIntyre et les New Day ont battu Randy Orton et Miz & Morrison par tombé avec le Claymore de McIntyre sur John Morrison.

L’épisode se termine sur une petite bataille de regards après le Claymore, comme un petit rendez-vous pour la semaine prochaine où le titre de champion de la WWE sera en jeu. Le Fiend que l’on a pas vu ce soir ne devrait pas être bien loin de l’histoire.

Un épisode de Monday Night RAW comme la semaine dernière, le principal est là, l’équipe de RAW masculine est complète, mais on manque d’envie en le regardant. C’est plus ou moins ce à quoi la WWE nous habitue mais quand un épisode dure trois heures, c’est encore plus flagrant.

En haut