Impact Wrestling

Résultats d’Impact Wrestling du 26 janvier

resultats impact wrestling 26 janvier 2021

Résultats de l’épisode de Impact Wrestling du 26 janvier 2021.

Impact Wrestling

Au programme de cet épisode de Impact Wrestling en ce 26 janvier : la poursuite du début de la rivalité entre le champion du monde Rich Swann et Moose tandis que d’autres acteurs s’immiscent, la présence de Matt Hardy & Private Party après le hold-up de la semaine passée ainsi qu’une petite flopée de match annoncée pour ce dernier numéro.

Joyeux anniversaire Tommy !

Rich Swann en personne ouvre cet épisode, déclarant que toute sa vie, il a souhaité pouvoir devenir catcheur et il savait qu’en travaillant dur, il parviendrait à devenir champion, celui d’IMPACT en l’occurence. Il sait désormais qu’il possède désormais une cible dans le dos et qu’il prend toute personne souhaitant l’affronter. Swann appelle Tommy Dreamer à venir au ring, étonnant.

Dreamer s’exécute et le champion lui fait une confidence : le prochain pay-per-view de Impact Wrestling sera No Surrender le 13 février et cette date coïncide à un jour particulier : l’anniversaire de Tommy Dreamer, qui fêtera ses 50 ans. Afin de le remercier de tout ce qu’il a fait pour le business, Swann lui offre une chance pour son titre de champion du monde. Ça a l’air très simple de devenir challenger à Impact. Suffit de fêter son anniversaire.

Sami Callihan débarque et insulte copieusement les deux hommes. Selon lui, Dreamer profite de sa position de vétéran tandis que Swann ne mérite pas d’être le champion après avoir embarrassé toute le promotion suite sa défaite contre Kenny Omega. Chris Bey arrive à son tour et déclare que le 13 février sera aussi son anniversaire et demande donc aussi une chance au champion, malin.

Publicité

Moose parvient lui aussi au ring, pestant qu’il a demandé en premier sa chance à Rich Swann. Ça va se jouer à la règle du preum’s. Une bagarre éclate tandis que Willie Mack fait son retour pour aider les faces, et Ken Shamrock fait de même pour redonner l’avantage aux heels. Scott D’Amore annonce un quatre contre quatre pour le main-event avec un partenaire mystère de qualité pour l’équipe de Swann.

Débuts gagnants pour Matt Cardonna

Matt Cardona & Josh Alexander ont battu Ace Austin & Madman Fulton. Toujours embarqué dans son programme face à Austin, Cardona s’octroie l’aide d’Alexander, sans ami depuis qu’Ethan Page a vrillé. Bonne alchimie entre les deux qui nous rappelle à quel point Alexander est sacrément bon dans un ring de catch.

Les Tony de l’AEW font leur publicité hebdomadaire, Tony Khan déclare qu’Impact est devenu pour lui l’endroit où il peut faire de son fantasy booking une réalité et c’est pourquoi Private Party sont devenus challengers aux titres par équipes. Ça va bientôt pousser le rôle du propriétaire véreux jusqu’à son paroxysme voire la caricature.

Bryan Myers a battu Eddie Edwards par disqualification. Un match qui s’est fait vite fait bien fait : Edwards est examiné par les docteurs après quelques stigmates de son match hardcore avec Sami Callihan lors de Hard To Kill et Myers est venu lui chercher les noises.

Myers s’attire les foudres facilement en visant les parties du corps encore blessés de son adversaire mais finit par prendre le retour de bâton lorsque Edwards lui mort subitement l’œil. On a l’impression qu’il ne se remet pas de sa rencontre avec Sami Callihan, compréhensible.

Publicité
Publicité

Matt Hardy retrouve Private Party dans un segment enregistré et les félicite pour leurs espoirs de la semaine passée tout en se jetant des fleurs. Désormais, il souhaite qu’ils deviennent champions par équipes de l’AEW ainsi que d’IMPACT afin qu’ils se fassent davantage d’argent. Il ne perd pas le nord le Matt.

Rosemary a battu Tenille Dashwood. Les équipes des deux femmes se tournent autour depuis quelques semaines et décident de régler ça entre elles. Un match pas foncièrement bon couplé au fait qu’elles ont manqué de temps.

Grabuge en coulisses

La championne Deonna Purrazzo se pavane en coulisses devant Kimber Lee & Susan, qui leur rappelle la manière dont elle a battue Taya Valkyrie, depuis partie de la promotion. Jazz & Jordynne Grace débarquent pour quelques provocations. Susan défie Jazz pour la semaine prochaine.

Sur le ring, les nouvelles championnes par équipes Kiera Hogan & Tasha Steelz organisent leur Fire’n’Lava Fest. Ce n’était qu’un moment bien gênant et surjoué qui se termine sur un challenge par Havok & Nevaeh, finalistes du tournoi pour les titres vacants.

Joe Doering a battu Cousin Jake. Un bon gros match de beaux bébés où Jake se fait une nouvelle fois mettre à mal par Violent by Design. Doering est un monstre et a complètement démonté son adversaire. Eric Young offre malgré tout une place à Cousin Jake, qui refuse.

Retour fracassant pour Trey Miguel

Comme promis, le quatre contre quatre annoncé en début d’épisode prend place. Le partenaire mystère de Rich Swann, Tommy Dreamer & Willie Mack se révèle être Trey Miguel, de retour après une pause lorsque Zachary Wentz & Deszmond Xavier ont signé pour la WWE en fin d’année.

Publicité

Rich Swann, Willie Mack, Tommy Dreamer & Trey Miguel ont battu Moose, Sami Callihan, Ken Shamrock & Chris Bey. Une dizaine de minutes assez explosives où chacun y va à fond et desquels ressortent vainqueurs les faces grâce à Miguel qui fait le tombé sur Callihan.

Mack a joué le face en détresse, permettant ainsi à Miguel d’offrir la meilleure des victoires à son équipes. Dommage que le match n’ait pas duré un poil plus longtemps afin d’exploiter au mieux le talent de chacun.

Un épisode assez linéaire et moins bien surprenant que celui de la semaine dernière. Cela reste néanmoins solide et correct mais Impact Wrestling peut bien mieux faire. En route pour No Surrender.

En haut