WWE

Résultats de WWE Royal Rumble 2021

resultats wwe royal rumble 2021 edge

Résultats complets de WWE Royal Rumble 2021.

WWE

Ce dimanche soir débute la route vers WrestleMania 37 avec WWE Royal Rumble 2021. Au sortir de cette soirée, deux Superstars auront leur ticket pour filer tout droit vers le main-event du plus grand show de l’année pour un match de championnat de leur choix. Les deux titres majeurs masculin ainsi que le titre de championne de SmackDown et les titres de championnes par équipe de la WWE seront aussi en jeu.

Lacey Evans cherche coute les titres à Charlotte Flair et Asuka

Dans le Kickoff du show, Charlotte Flair et Asuka défendaient les titres de championnes par équipe de la WWE contre Nia Jax et Shayna Baszler dans un match revanche.

Nia Jax et Shayna Baszler ont battu Charlotte Flair et Asuka par tombé, non sans l’assistance de Lacey Evans qui portera un Women’s Right à Flair qui portait son Figure Eight. Jax poursuivra avec une leg drop pour le compte de trois. Baszler et Jax redeviennent ainsi championnes par équipe de la WWE.

Bon match par équipe, même si la fin était prévisible. On notera surtout les quelques bonnes séquences entre Charlotte Flair et Shayna Baszler, on ne dira pas non à un match entre les deux dans un futur pas trop lointain.

Publicité

McIntyre cloue Goldberg avec deux Claymore

Le match pour le titre de champion de la WWE ouvre le show. Sympa de nous mettre la pression dès le début. Drew McIntyre défend sa ceinture contre Goldberg. Les deux catcheurs commenceront à se battre avant que la cloche ne sonne, spear contre spear. Un de McIntyre sur le ring, un autre de Beberg dans les barrières entourant le ring.

Drew McIntyre a battu Goldberg par tombé avec un Claymore. Il faudra deux Claymore au champion de la WWE pour venir à bout d’un Goldberg qui n’aura utilisé principalement que ses spears et Jackhammer, mais on sort rassuré du match. Un match au déroulement ridicule sauvé surtout par son intensité. Goldberg salue McIntyre après le match, ça reste classe.

On est enfin rassuré, on peut regarder le reste du show détendu.

Sasha Banks toujours championne

Deuxième match de championnat de la soirée. Sasha Banks défend son titre de championne de SmackDown contre Carmella pour la seconde fois.

Sasha Banks a battu Carmella par soumission avec son Banks Statement. Une première partie de match dominée par Carmella et une seconde un peu plus mouvementé avec quelques interventions de Reginald et un suicide dive de Carmella qui a pris le nom de la prise un peu trop au sérieux. Un match dynamique mais assez brouillons par moment.

Publicité

Petite intermède musicale avec un live de Bad Buddy sur le morceau « Booker T » avec Booker T présent à coté du rappeur. On en viendrait presque à se dire que Pitbull nous manque.

Bianca Belair s’envole pour WrestleMania

On passe à ce pourquoi on est venu ce soir : un Rumble Match. C’est celui pour les femmes qui commence ensuite. Quelques surprises au programme comme le retour de Naomi, les participations de Mickie James, Victoria, Torrie Wilson, Jillian Hall et de Dakota Kai, Shotzi Blackheart, Santana Garrett et les débuts de Rhea Ripley dans le roster principal.

Le Final Four était composé de Rhea Ripley, Bianca Belair, Charlotte Flair et Natalya. Natalya et Flair ont été éliminée par les deux autres et après quelques minutes de face à face, Bianca Belair s’est imposé.

Publicité

Bianca Belair a remporté le Rumble féminin en élimina Rhea Ripley.

Pas un très bon Rumble match, sans parler de l’irruption du champion 24/7 R-Truth et de ses challengers en plein milieu de celui-ci, mais la fin était bonne et la victoire de Bianca Belair fait du bien. Une Bianca Belair très émue après sa victoire durant l’interview d’après-match.

Petite intermède avec le panel du Kickoff durant lequel Pete Rosenberg réussi à s’emparer du titre de champion 24/7. Il est vraiment temps de se débarrasser de ce titre.

Thunderdome Stampede

Roman Reigns défend une nouvelle fois son titre de champion Universal contre Kevin Owens dans le match suivant, et dans un Last Man Standing cette fois. Et comme dans tout match de ce genre qui se respecte, on va se battre aux quatre coins de l’arena. L’action commence sur le ring mais va rapidement dans les gradins des spectateurs virtuels, d’où Reigns lancera Owens vers une table plus bas.

Mais le plus gros du match se déroule sur une partie du stade non-utilisée par le Thunderdome où sont installés quelques objets typique, un ring mais aussi des échelles, du materiel technique et bien d’autre chose. Et surtout, une voiture de golf avec laquel Reigns renversera Owens assez violemment et qui n’est évidemment pas sans rappeler celle du Stadium Stampede de l’AEW.  L’autre spot de cette partie du match c’est la Swanton de Kevin Owens depuis un chariot élévateur sur un Roman Reigns installés sur une table plus bas. Kevin Owens est un grand malade et c’est pour ça qu’on l’aime.

Publicité

La fin du match est beaucoup moins bonne. Owens menotte Reigns à une partie du décor, l’arbitre se fait assommer par Reigns pour pas qu’il ne compte jusqu’à 10, un autre arbitre viendra le remplacer pendant que Paul Heyman galère avec les clés des menotte — tellement que l’arbitre est obligé d’arrêter de compter.

Roman Reigns a battu Kevin Owens après lui avoir porté sa Guillotine dont Owens ne s’est pas relevé.

Bon match, mais la fin est un peu trop molasse, dommage.

Rated-R Rumble

On termine cette soirée avec le Rumble match masculin. Randy Orton et Edge démarrent ensemble et on ne s’attendaient pas à ce qu’ils y durent aussi longtemps. Non seulement parce qu’ils avaient les deux premières places et qu’on donne rarement cher des premiers entrants, mais aussi parce qu’ils n’avaient pas l’air d’être intéressé par le Rumble plus que par se battre tous les deux, la rancoeur tenace. Orton disparaitra avec une blessure kayfabe durant tout le match avant de réapparaitre au tout dernier moment, et Edge le fera du début à la fin.

Quelque surprise, les débuts de Damian Priest dans le roster principal qui a fait une bonne performance dans le match, le retour de Seth Rollins, les apparitions de Shane Helms, Carlito et surtout Christian. Des déceptions aussi, l’élimination de Daniel Bryan alors qu’il était ultra-favoris pour ce match, l’élimination de Shinsuke Nakamura par Baron Corbin.

Edge remporte le Rumble masculin en éliminant Randy Orton.

Edge est donc vainqueur et même si on comprend bien le sens de la victoire, lui redonner la chance au titre qu’il a du rendre il y a dix ans après WrestleMania 27, on a un peu de mal à se passer de l’idée qu’une Superstar, un Hall of Famer, presque un part-timer, viennent prendre l’opportunité qu’on aurait aimé voir donnée à une Superstar plus « actuelle » qui en aurait sans doute plus besoin. Comment aurait-on réagit si Goldberg avait remporté ce match ?

Ce n’est pas un mauvais pay-per-view, le meilleur moment de la soirée rester la victoire de Bianca Belair, à moindre mesure le Last Man Standing qui a tenu ses promesses. On repart aussi l’esprit tranquille, Drew McIntyre est quasi-certain d’aller à WrestleMania avec le titre.

En haut