NXT 2.0

Résultats de NXT TakeOver : Stand and Deliver – Nuit 2

nxt takeover stand deliver kyle oreilly

Résultats complets de NXT TakeOver : Stand and Deliver – Nuit 2.

WWE

Seconde soirée de NXT TakeOver : Stand and Deliver ce jeudi soir avec en tête d’affiche Karrion Kross qui tente de reprendre le titre de champion de la brand jaune qu’il a laissé l’été dernier face à Finn Bálor et l’Unsanctionned Match entre Adam Cole et Kyle O’Reilly.

On commence dans le Pre-Show avec un match par équipe. Breezango affrontent Killian Dain et Drake Maverick pour la place de challengers face à MSK, devenus champions par équipe de NXT lors de la première soirée la veille.

Killian Dain et Drake Maverick ont battu Breezango par tombé, Killian Dain ayant powerbombé son partenaire sur Tyler Breeze.

C’était moitié comedy wrestling moitié Killian Dain qui démonte Fandango et Tyler Breeze. On ne va pas trop s’en plaindre, c’était le Pre-Show et on n’en attendait pas vraiment plus de la part des deux équipes. On dit jusque que ça ferait fureur à RAW.

Publicité

À lire aussi : Résultats de NXT TakeOver : Stand and Deliver – Nuit 1

Après Nita Strauss la veille pour l’hymne américain à la guitare, on ouvre ce soir le show avec un mini-concert de Poppy, elle aussi habitué des NXT TakeOver.

Santos Escobar, capeón indiscutido

Le premier match de ce show principal est celui pour le titre de champion Cruiserweight. Jordan Devlin et Santos Escobar s’affrontent pour réunir leurs deux ceintures après le retour du catcheur Irlandais à la WWE le mois dernier après plusieurs mois d’absence, en partie dues à la crise sanitaire — mais pas que. Vous savez.

Santos Escobar a battu Jordan Devlin en décrochant les ceintures après avoir jeté Devlin du haut de l’échelle sur une autre placée dans le coin du ring d’un coup de tête. Un bump assez impressionnant.

Un beau match à échelle, la Legado Del Fantasma est évidemment intervenues pour faire pencher la balance en faveur d’Escobar mais ce n’est même pas ce qui va le faire gagner.

Publicité

Candice LeRae et Indi Hartwell eclipsées

Direction la division tag-team chez les femmes dans le second match de la soirée. Ember Moon et Shotzi Blackheart défendent les titres de championnes par équipe de NXT contre Candice LeRae et Indi Hartwell.

Shotzi Blackheart et Ember Moon ont battu Candice LeRae et Indi Hartwell par tombé avec une double Eclipse d’Ember Moon et une Senton de Shotzi Blackheart pour conserver les titres de championnes par équipe de NXT.

Un match par équipe pas très long mais assez bon avec quelques beau spot comme la tower of doom qui fait toujours son bel effet et un beau final.

Publicité

Johnny Gargano résiste à Bronson Reed

On reste chez The Way puisque Johnny Gargano défend son titre de champion d’Amérique du Nord contre Bronson Reed dans le match suivant. Autant dire que pour Gargano ça ne va pas être une partie de plaisir.

Johnny Gargano a battu Bronson Reed par tombé avec deux Final Beat pour conserver son titre de champion d’Amérique du Nord.

Un bon match, surtout de la part de Johnny Gargano qui malgré la différence flagrante de gabarit ne laisse rien paraitre et réussi à maintenir à plusieurs reprises son adversaire au sol jusqu’à réussi à gagner de manière clean. C’est terrible pour Reed, mais c’est un grand pas pour Gargano qui sauve l’honneur de The Way en gardant son titre.

Karrion Kross récupère son dû

L’Unsanctionned Match entre Adam Cole et Kyle O’Reilly fera le main-event de cette soirée. En attendant, c’est au tour de Karrion Kross d’aller affronter Finn Bálor et de tenter de reprendre le titre qu’il a dû laisser vacant l’été dernier.

Karrion Kross a battu Finn Bálor par tombé pour devenir champion de NXT.

Publicité

Ce n’est pas un mauvais match. Ce n’est pas un bon match. C’est juste un match de Karrion Kross. Sans être foncièrement mauvais, on a du mal à s’investir dans un match de Karrion Kross, comme s’il catchait principalement pour lui. On ressent un certain manque de psychologie dans sa façon de faire vivre le match.

Le voilà tout de même champion et cette fois il va pouvoir le rester, comme cela aurait dû se passer l’été dernier avant qu’il ne se blesse. Gageons que ses prochains adversaires permettent à ce règne d’être mémorable.

Fin brutale pour Adam Cole

On en vient donc au main-event qui comme indiqué plus tôt est l’Unsanctionned Match de Kyle O’Reilly et Adam Cole qui ont un gros compte à régler depuis la fin de l’Undisputed Era. Tout est permis, rien ne leur sera reproché. Voilà qui promet.

Kyle O’Reilly a battu Adam Cole par tombé avec un diving knee drop, le genou entouré d’une chaine, directement envoyé dans le dos de Cole qui ne s’en relèvera pas avant que l’on vienne le chercher sur une civière.

Parce que la match est d’une brutalité sans nom, oui. Pendant les 40 minutes que dureront l’affrontement, tout de même, les deux catcheurs vont repousser leurs limites. Le but est clairement de blesser son adversaires pour lui montrer qui est le plus fort. Que ce soit sur le ring où seront utilisés plusieurs chaises et même une chaine, la table des commentateurs ou la rampe d’accès du ring, ça castagne fort.

On n’échappe étonnamment pas à un ref bump — dans un Unsanctionned Match ça reste étonnant — et le final est sans doute surjoué. Le coup de genou enchainé parait moins impressionnant que d’autres prises portées durant le match, mais c’est bien celui-ci qui termine le massacre.

Une seconde soirée de NXT TakeOver : Stand and Deliver plus longue, sans les impératifs de la télé on peut prendre plus de libertés que ce soit sur la durée des matchs et sur ce qu’on montre à l’écran. Au terme des deux soirées, on se retrouve avec un nouveau champion et une nouvelle championne de NXT, des nouveaux champions par équipe et un champion Cruiserweight qui est maintenant assuré d’être le seul. L’Undisputed Era n’occupera plus l’espace, une page de la brand jaune se tourne.

En haut