WWE

WALTER : « La WWE n’a jamais été mon objectif »

walter hhh nxt uk

WALTER n’a jamais souhaité aller à la WWE.

WWE

Détenteur du titre de champion britannique de la WWE depuis désormais plus de deux, WALTER s’est imposé comme l’une des valeurs les plus sûres pour la WWE pour promouvoir sa branche britannique. Pourtant le catcheur ne s’y voyait à l’origine pas du tout.

Alors que sa signature avec la compagnie de Stamford se profilait en 2018, pas question pour WALTER d’aller se montrer à RAW ou SmackDown disait-il. On le verra en janvier de l’année suivante faire ses débuts à NXT UK puis prendre quelques mois plus tard le titre WWE UK des mains de Pete Dunne. On notera aussi un très courte apparition à Suvivor Series 2019.

Invité dans le podcast After The Bell animé par Corey Graves, WALTER a avoué qu’un certain alignement des planètes l’a mené à fouler les rings de la WWE, une chose qu’il n’imaginait pas, la promotion de Stamford n’étant pas l’un des objectifs de sa carrière.

Je n’ai jamais pensé signer avec la WWE, ça n’a été jamais un objectif. Je n’ai jamais été vraiment enthousiaste de quitter l’Allemagne et l’Europe pour aller vivre aux Etats-Unis. C’est une grande étape. La plupart des autres catcheurs sont prêts à le faire parce que c’est l’objectif qu’ils se sont fixés depuis début de leur carrière. Personnellement, n’a jamais été quelque chose de réaliste de pouvoir catcher pour la WWE.

Publicité

Lors de mes débuts il y a dix ans, le monde du catch était différent. La WWE était très protectrice et isolée des autres. Elle a commencé à s’ouvrir il y quelques temps lorsqu’ils ont réalisé à quel point il y avait du talent ailleurs.

Quand tout a commencé à se former autour de NXT UK, j’ai commencé à penser à ce que je voulais. Les heures de voyage sur le circuit indépendant étaient vraiment difficile à encaisser. Tu bosses pour un mec différent chaque jour et tu dois tout organiser. Si tu te fies au promoteur, tu risques d’être bloqué quelque part. Je n’étais à la maison que deux ou trois jours par semaine. Quand NXT UK est né et que [la WWE et moi] avons discuté, l’objectif était évidemment de construire quelque chose en Europe et c’était la première étape logique du processus.

À lire aussi : Summer of WALTER

Au cours de cette même entrevue, WALTER a nommé les catcheurs de la WWE qu’il aimerait par dessus tout affronter : le premier cité s’agit de Daniel Bryan — bien que son avenir soit encore en suspens, un match qu’il se doit de faire selon l’autrichien ainsi que face à futur adversaire de Roman Reigns pour le titre Universal : Cesaro, qu’il n’a jamais affronté, qui est à ses yeux « Un grand modèle pour nous tous, les talents germanophones. Il a toujours été d’un grand soutien ».

Publicité

En outre, WALTER a aussi nommé Finn Bálor comme un adversaire de choix, un affrontement dont on a été privé l’an passé en raison de la COVID-19, causant notamment l’annulation de NXT UK TakeOver Dublin, repoussé à deux reprises puis annulé récemment.

En haut