NJPW

NJPW : Jay White, Juice Robinson, David Finlay… de nombreux gaijins ne participeront pas au G1 Climax 31

Jay White compressed scaled

Annoncés sur des enregistrements de NJPW STRONG organisés au même moment du G1 Climax 31, des noms tels que Jay White, Juice Robinson ou David Finlay ne seraient pas en mesure d’y participer.

NJPW

La pandémie de COVID-19 est toujours d’actualité et les voyages, bien qu’autorisés, s’avèrent parfois compliqué vis-à-vis des différentes conditions sanitaires entre deux pays.

La NJPW en a notamment fait les frais avec les absences de nombreux de ses gaijins durant les premiers mois de l’épidémie. Bien que la plupart ont pu revenir au Japon, les conditions de voyages ont vite posé problème pour ces derniers.

Un refuse protestataire

Ainsi, on apprenait plus tôt dans la semaine que la branche américaine de la New Japan allait organiser plusieurs sessions d’enregistrements de son show télévisé STRONG sur le territoire américain. Parmi les noms annoncés on retrouve Jay White, Juice Robinson ou encore David Finlay. Trois noms placés assez haut dans la carte de la promotion où White demeure le champion NEVER Openweight.

Les enregistrements auront lieu aux mois de septembre et d’octobre. Les fans ont rapidement réagit en pointant du doigt que cela tombait sur le calendrier du G1 Climax 31, organisé pour une seconde fois à ce moment-là à cause de l’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Publicité

Au sein de sa dernière newsletter, Dave Meltzer y déclare que les trois noms mentionnés plus haut auraient refusé de disputer le tournoi en protestation des conditions de voyages imposées par la NJPW. Cette situation s’est déclenchée en mai lorsqu’une vague de contaminations a touché la promotion puis une recrudescence, celle-ci aurait donc invité ses catcheurs étrangers à revenir sur les terres natales avant de les rappeler au dernier moment.

Une situation très mal vécue par Robinson et Finlay mais aussi par Will Ospreay qui a dû rendre vacant le titre IWGP World Heavyweight qu’il détenait à l’époque. FinJuice est actuellement aux Etats-Unis à IMPACT Wrestling tout comme Jay White, qui a récemment recruté pour BULLET CLUB. 

À lire aussi : NJPW Super Junior Tag League 2021 : Résultats du 7 août

Les catcheurs actuellement aux Etats-Unis, notamment pour l’événement Resurgence, ont indiqué à la NJPW qu’ils ne reviendront pas tant que le gouvernement japonais n’aura pas levé la quarantaine obligatoire à leur arrivée au Japon.

Des noms comme Tama Tonga, Tanga Loa, Zack Sabre Jr. ou Jeff Cobb ont élu domicile au pays du Soleil-Levant afin d’éviter tout voyage.

Publicité

 

En haut