AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite du 29 septembre

resultats aew dynamite 29 septembre 2021 1

Résultats complets de l’épisode de AEW Dynamite du 29 septembre 2021.

AEW

Au programme de AEW Dynamite ce mercredi 29 septembre, on rend hommage à Brodie Lee en direct de Rochester, NY, Adam Cole affronte Jungle Boy et Sammy Guevara affronte Miro pour son titre de champion TNT.

On commence donc cette soirée avec le match annoncé entre Adam Cole et Jungle Boy. Et non, ce n’est pas un concours de la plus belle chevelure.

Adam Cole a battu Jungle Boy par tombé avec son running knee — le second, le premier ayant échoué et terminé en Snare Trap dont il se sortira en frappant Jungle Boy dans les parties sans que l’arbitre le voit pour s’en sortir. Excellent opener, une vingtaine de minutes de banger durant lesquelles notamment Jungle Boy s’est relevé du Panama Sunrise, de quoi surprendre Adam Cole et même Aubrey Edwards qui n’a eu d’autre choix de que de confirmer qu’il n’y avait que 2.

Kenny Omega, Bran Danielson, une histoire d’attributs

Après le match The Elite fait son entrée. Karl Anderson prend la parole pour cirer les pompe de tout le clan, Adam Cole lui se vante d’avoir battu Jungle Boy tout seul, sans aide. Brandon Cutler, Nick Jackson et Mickael Nakazawa s’amusent un peu avec le micro avant que Kenny Omega ne prenne la parole à son tour. Omega revient sur son match contre Bryan Danielson et les félicitations qu’il a reçues à propos de la qualité de l’affrontement. Il explique que Danielson n’a pas réussi à gagner, et qu’il n’aura pas de nouveau match. L’intéressé vient évidemment lui répondre.

Publicité

Danielson fait du Danielson, il demande aux fans s’ils veulent un match revanche, puis enchaine sur de la cheap pop en expliquant que Kenny Omega n’a pas les attributs pour accepter ce match. Il le surnomme ainsi Kenny « no balls » Omega. Le public ne peut évidemment s’empêcher de reprendre le surnom en chœur. Danielson défie alors n’importe quel membre de The Elite à un match à Rampage. « Pourquoi pas ce soir ? » lui répond Omega. Danielson accepte mais ajoute qu’il n’est pas venu seul. Frankie Kazarian, Jurassic Express et Christian Cage le rejoignent, les heels préfèrent quitter le ring.

Andrade El Idolo en coulisse félicite les Lucha Bros quant à leurs accomplissements en tant que champions par équipe de l’AEW et de la AAA qu’ils arborent fièrement ce soir. Il leur demande aussi où est PAC, avant de parler match de championnat avec « des amis ». Qui sont ses amis ? Mystère.

Arn Anderson aussi n’en peut plus de Cody Rhodes

Cody Rhodes et Lee Johnson ont battu Dante Martin et Matt Sydal par tombé avec un shoulder breaker sur Martin. Bon match, mais la suite est un peu plus intéressante.

Cody Rhodes prend la parole après le match pour demander à Malakai Black de le rejoindre sur le ring, mais Arn Anderson lui demande de se taire. Il en a assez, il trouve Cody Rhodes trop soft et qu’à chaque fois Aleister Black le détruit. Il ne veut plus le coacher et s’en va avec Lee Johnson, « au moins lui il m’écoute ». La promo est particulière, surtout sur la partie du vol de voiture. L’Amérique selon Anderson.

Jon Moxley, Eddie Kingston et Darby Allin ont battu Bear Country et Anthony Greene par tombé avec la Violent Crown de Moxley et Kingston sur Greene. Un match assez fun mais rapide. Sting qui était aux abords du ring a porté son Scorpion Death Drop sur Greene après le match.

Publicité

« Vous allez vous aimer les uns les autres bordel de merde ? »

Orange Cassidy et Dark Order (Evil Uno, Stu Grayson, Alex Reynolds, John Silver, Alan Angels, 10, and Colt Cabana) ont battu le Hardy Family Office (Matt Hardy, Marq Quen, Isiah Kassidy, Butcher, Blade, Angélico, Jack Evans, & Jora Johl) par tombé avec le Fatality de Uno et Grayson sur Matt Hardy qui venait de subir le Orange Punch et une attaque de Silver et Reynolds. Le Dark Order a de nouveau commencé à se disputer, Evil Uno a voulu partir mais -1, Amanda Huber l’ont renvoyé sur le ring comme pour ordonner à son équipe de s’entendre à nouveau. Le moment est sympa.

Un clip vidéo nous annonce le retour de Lio Rush à l’AEW qui endosse le gimmick d’un type qui aime jouer avec la finance. On espère qu’il aura quelques conseils à donner à MJF et sa crypto-monnaie parce que notre retour sur investissement pour l’instant on l’attend toujours à la rédac.

FTR pendant ce temps là nous annoncent qu’ils ont repris du poil de la bête et que ce n’est pas bon pour la division par équipe de l’AEW. Les Top Guys reviennent aux affaires.

Publicité

Scorpio Sky et Ethan Page attendent qu’on s’intéresse à eux

Vient maintenant le moment Dan Lambert. Il parle quelques instants de Chris Jericho dont il dit qu’avoir affronté l’American Top Team signifiait la fin de sa carrière. Scorpio Sky et Ethan Page de leur côté se plaignent d’être mis de côté malgré leurs accomplissements depuis leur arrivée à l’AEW et leurs capacités. C’est aussi pour ça qu’ils ont rejoint Dan Lambert, parce qu’il a vu en eux le talent. Ce qu’on pense nous, c’est qu’ils n’ont pas besoin de lui pour parler visiblement.

Incroyable : Hikaru Shida est toujours de la partie. Mieux encore : elle parle — plus dans ce clip promo que durant tout son règne de championne de l’AEW. Elle compte s’offrir sa cinquantième victoire à l’AEW et ce sera contre Serena Deeb, que l’on avait pas vu depuis longtemps non plus. Ce ne sont que des bonnes nouvelles.

Anna Jay et Tay Conti ont battu Penelope Ford et The Bunny par soumission avec le Queenslayer sleeper d’Anna Jay sur The Bunny. Bon match par équipe, il y a de quoi faire côté catch par équipe chez les femmes à l’AEW.

Un match sans disqualification entre Jade Cargill, Thunder Rosa et Nyla Rose a été annoncé pour AEW Rampage ce vendredi à l’occasion d’un clip promo.

MJF veut la récompense ultime

MJF est sur le ring avec Wardlow, et il veut être récompensé pour tout le travail accompli depuis le début de l’AEW. Il dit aussi être à l’origine des quatre pillier des futures stars : Darby Allin, Jungle Boy, Sammy Guevara et lui-même. Il veut une chance au titre de champion de l’AEW mais visiblement Tony Khan refuse de la lui donner.

Publicité

Il commence à parler de Bruce Prichard en souvenir de sa période à la MLW et sous entend quelque chose à propos de la WWE, expliquant qu’il a toujours Prichard dans ses numéros de téléphone favoris. — Prichard répondra par ailleurs sur Facebook avec une photo de son téléphone en mode « ne pas déranger ».

Darby Allin l’interrompt et lui dit qu’il peut partir personne ne le regrettera. Il se moque aussi du fait qu’il ait été le seul champion des deux. Mais MJF fait ce qu’il sait faire de mieux : une promo bien sale où il parle du passé sombre de son rival. Il dit respecter Allin parce qu’il est Straight Edge… avant de raconter pourquoi il l’est, parlant de l’accident de voiture dont il a été victime et qui a tué son « oncle alcoolisé ». « Ce soir-là, la mauvaise personne est morte » lâche alors MJF, qui aimerait bien que Darby Allin s’énerve, mais celui-ci n’en fera rien.

À lire aussi : AEW Dynamite : la carte du show anniversaire du 6 octobre

Sammy Guevara défait Miro (et son dieu)

On termine cet épisode avec le match de championnat TNT. Miro défend son titre contre Sammy Guevara dans le main-event de cet épisode.

Sammy Guevara a battu Miro par tombé avec une 630 senton pour devenir champion TNT. Excellent match et belle victoire. Le règne de Miro manquera toujours de vrai challenge, mais après tout ce temps un nouveau champion devait être sacré et Sammy Guevara était l’une des meilleures options après tout ce temps passé dans l’Inner Circle.

Guevara célèbre sa victoire entouré d’une poignée de talents de l’AEW sous les confettis. Belle image pour terminer un bon épisode de Dynamite.

AEW Dynamite continue de livrer d’excellents épisodes semaines après semaines. Des bons matchs, des bonnes promos et segments entre talents durant lesquels on laisse suffisamment de temps à chacun·e sans surcharger le temps d’antenne. C’est simple et c’est ce qui rend Dynamite regardable chaque semaine.

En haut