WWE

Résultats de WWE Crown Jewel 2021

resultats wwe crown jewel 2021

Résultats complets de WWE Crown Jewel 2021

WWE
Publicité

Qui dit retour à la vie normale dit retour en Arabie Saoudite pour la WWE. Ce jeudi soir c’est Crown Jewel 2021.

Au programme notamment le titre Universal en jeu entre Roman Reigns et Brock Lesnar avec un Paul Heyman qui ne semble plus savoir où donner de la tête, un Drew McIntyre avide de championnat WWE face à Big E, un triple-menace pour le titre de championne de SmackDown et les finales des tournois King of The Ring et Queen’s Crown.

Il est annoncé dès le début du Kickoff que le match entre Goldberg et Bobby Lashley sera en plus d’être un No Holds Barred, un Falls Count Anywhere. Il est aussi annoncé que Roman Reigns contre Brock Lesnar sera sans disqualification… Sauf qu’un peu plus tard, on nous annonce finalement que ce sera un match simple. Les deux catcheurs auraient refusé la stipulation. La soirée commence bien.

On commence en tout cas la soirée côté action avec un match par équipe dans le Kickoff entre les Usos et le Hurt Business représenté par Shelton Benjamin et Cedric Alexander.

Publicité

Les Usos ont battu Cedric Alexander et Shelton Benjamin par tombé avec un splash sur Cedric Alexander. Bon match par équipe avec une foule très réceptive. Parfait pour ouvrir la soirée.

À lire aussi : Carte finale de WWE Crown Jewel 2021

Edge conclut la rivalité avec la victoire

Le show principal démarre ensuite avec non moins que le match Hell In A Cell entre Edge et Seth Rollins.

Edge a battu Seth Rollins par tombé après un Stomp sur une chaise. Excellent match, l’intensité qu’insuffle Edge et la folie de Seth Rollins en font un incroyable match brutal et bien ficelé. On pinaillera seulement sur le fait qu’un tel match n’a pas sa place en opener.

La star locale Mansoor, évidemment entré sous les acclamations, affronte dans le match suivant son ex-partenaire tag-team Mustafa Ali, après l’éclatement de leur équipe la semaine dernière.

Publicité

Mansoor a battu Mustafa Ali par tombé avec un springboard neckbreaker. C’est bon match, il n’y a pas grand chose à dire parce qu’on est surtout là pour faire plaisir aux Saoudiens mais dans le même temps on se dit que ces deux catcheurs pourraient avoir le droit à un peu plus s’il y avait une vraie midcard.

Ali attaque Mansoor après le match, mais un homme masqué en tenue de karateka fait lentement son entrée sur le ring. On aurait pu croire à une blague avec R-Truth, mais il n’en est rien, il s’agit du Saoudien médaillé d’argent en Karaté au JO de Tokyo Tareq Hamedi, qui porte un coup de pied à Ali pour le mettre KO, le même qui l’a disqualifié en finale face à Sajad Ganjzadeh au JO.

Les titres de champions par équipe de RAW sont en jeu dans le match suivant. AJ Styles et Omos affrontent Randy Orton et Riddle qui n’a pas eu assez de la trottinette et est allé chercher un chameau à la place. Normal.

Publicité

Riddle et Randy Orton ont battu AJ Styles et Omos par tombé avec le Floating Bro de Riddle sur Styles pour conserver les titres de champions par équipe de RAW. Riddle et Styles font le plus intéressant du match même si on a déjà vu dix fois cette configuration, le public aime beaucoup Omos. Rien de spécial à retenir ici.

Queen Vega

On enchaîne avec la finale du tournoi Queen’s Crown 2021. Zelina Vega et Doudrop s’affrontent pour savoir qui repartira reine des rings à la WWE cette année.

Zelina Vega a battu Doudrop par tombé pour remporter le tournoi Queen’s Crown.

Six minutes de match, c’est plus que tous les autres matchs du tournoi mais c’est pas spécialement meilleur. Vega se démène face à une Doudrop puissante, sans pour autant que l’on penche dans le bon vieux David contre Goliath.

Goldberg venge le fiston

Bobby Lashley et Goldberg s’affrontaient dans le match suivant. Un match qui avait déjà été annoncé comme No Holds Barred et qui s’est vu ajouté la stipulation de Falls Count Anywhere plus tôt ce soir.

Publicité

Goldberg a battu Bobby Lashley par tombé après un spear depuis le haut de la rampe envoyant Lashley quelques mètres plus bas sur des tables. Cedric Alexander et Shelton Benjamin ont tenté de venir préter main forte à Lashley mais se sont aussitôt fait mettre au tapis.

On se dit que c’est un match un peu court mais on finit par se rappeler que c’est Goldberg et que ses 54 ans, le décalage horaire et la chaleur saoudienne ne doivent pas aider le catcheur déjà pas très endurant habituellement. Ce n’est pas un affrontement bien fou pour un No Holds Barred, mais ça fait le travail. L’intervention d’Alexander et Benjamin n’était par contre pas très utile.

King Xavier

On retourne dans les tournois avec la finale du King of The Ring 2021 entre Finn Bálor et le New Day Xavier Woods. Xavier Woods est le favoris mais Finn Balor serait un choix tout aussi judicieux.

Xavier Woods a battu Finn Bálor par tombé avec le springboard elbow drop pour remporter le tournoi KOTR 2021.

Un bon match, rapide, sans temps mort et bien exécuté. La victoire de Xavier Woods n’est que justice, on ne sait pas s’il deviendra champion de la WWE un jour alors en attendant, c’est le KOTR.

À lire aussi : WWE Crown Jewel 2021 : Xavier Woods remporte le tournoi King of The Ring

Big E envoi McIntyre à SmackDown les mains vides

On enchaine rapidement avec les matchs de championnats majeur et on commence avec le titre de la WWE. Big E défend sa ceinture contre Drew McIntyre.

Big E a battu Drew McIntyre par tombé avec son Big Ending pour conserver son titre de champion de la WWE. Joli match, le public a adoré. De la puissance et pas de temps mort, c’est comme ça qu’on fait un match entre deux gros costauds.

McIntyre repart à SmackDown les mains vides et de la frustration plein la tête, sans doute. De quoi probablement ajouter quelques traits de nervosité à son personnage dans la brand bleue. Sera-t-il toujours face ? La question peut se poser.

Becky Lynch part à RAW avec le titre de SmackDown

Après un petit clip pour un rally B.A. Star — qui existe toujours, oui — en Arabie Saoudite, on retourne à l’action et aux championnats avec le triple menace pour le titre de championne de SmackDown. Becky Lynch défend sa ceinture contre Bianca Belair et Sasha Banks.

Becky Lynch a battu Sasha Banks et Bianca Belair par tombé avec un roll up aidé des cordes sur Banks pour conserver son titre.

Assurément le match de la soirée. Bianca Belair a comme souvent brillé dans cet affrontement dans lequel pourtant elle est la plus jeune en terme de carrière à la WWE, en grande partie grâce à son côté puissante mis en avant — une très bonne chose. On se demande maintenant ce que nous prépare la WWE avec les titres féminins qui ne sont pas dans la bonne brand, et on espère que ce ne sera pas un simple échange de ceintures.

Roman Reigns toujours champion

On termine cette soirée avec le match de championnat Universal. Roman Reigns défend son titre contre Brock Lesnar, tandis que Paul Heyman ne sait plus où donner de la tête.

Roman Reigns a battu Brock Lesnar par tombé avec un spear pour conserver son titre. Probablement un des meilleurs matchs de Brock Lesnar à la WWE depuis son retour en 2012. Roman Reigns n’en démort pas et impressionne toujours autant dans ce match comme avec le saut à l’extérieur du ring sur Lesnar.

On s’attendait pourtant à une victoire de Brock Lesnar, on ne sait pas si l’histoire est terminé, mais pour Paul Heyman les choses ne risquent pas de s’arranger, lui qui a lancé le titre sur le ring entre les deux catcheurs avec un « Tu sais quoi faire avec! », sans pour autant que l’on sâche à qui était destinée la ceinture. En général, c’est le heel qui est touché par la paranoïa et qui se croit trahi.

Un Crown Jewel étonnant et étonnament bon. On démarre avec un bon Hell In A Cell, on tombe un peu dans le mou avec les trois matchs qui suivent mais à partir du Goldberg vs Lashley l’intensité monte sans retomber ensuite. Il reste quelques enigmes autour des titres féminin et de Paul Heyman que l’on aurait par contre bien voulu résoudre ce jeudi soir. Dommage.

En haut