AEW

Jay Briscoe : « The Elite n’a pas utilisé la ROH comme tremplin pour fonder l’AEW »

aew briscoes the elite roh

Les Briscoes n’ont aucune rancœur envers The Elite et l’AEW.

ROH

La fondation de la All Elite Wrestling en 2019 a quelque peu coïncidé avec une nette baisse d’intérêt envers la Ring of Honor de la part des fans de catch, promotion dans laquelle le clan The Elite faisait partie des talents les plus populaires.

Dans le même temps, Cody Rhodes et les Young Bucks emmenaient quelques noms de la ROH dans leur nouvelle aventure. Une réflexion qui a mené certains à penser que l’Elite a usé de la promotion de Baltimore comme un piédestal pour celle de Jacksonville.

Une pensée que ne partage Jay Briscoe, invité avec son frère cadet Mark, au micro du Busted Open Radio :

Je ne dirais pas qu’ils nous ont utilisés comme un piédestal. On est tous dans le même bateau. Au lieu d’un piédestal, j’aime dire que nous sommes un trampoline. On va sur le ring avec l’envie de faire de notre mieux.

Publicité

Pour ce qui est des gars, avant l’AEW, le travail a été fait à la Ring of Honor. Ils se sont mis dans l’ambiance, se sont fait les dents. L’AEW n’aurait pas été possible sans la Ring of Honor. Je ne nous vois pas comme un tremplin, nous sommes tous ensemble là-dedans pour s’aider. Je n’ai aucune rancœur envers qui que ce soit.

À lire aussi : AEW : Plusieurs talents bientôt sur le départ

Entre les départs, des affaires internes ou encore des critiques vis-à-vis de son booking et plus tard la pandémie de COVID-19, la ROH s’est maintenue au travers de son programme télévisé avant de devoir annoncer faire une pause pour le premier trimestre de 2022. Une décision qui a impliqué le licenciement de tous les talents signés par la promotion.

Par ailleurs, quand on questionne les Briscoes sur une signature pour le compte de l’AEW, ces derniers répondent qu’il s’agit du meilleur moment pour le faire — les frangins se sont confrontés aux anciens champions par équipe FTR en sortie de Final Battle 2021.

Publicité
En haut