AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite « Saint Patrick’s Day Slam » du 16 mars

resultats aew dynamite 16 mars 2022 saint patrick

Résultats complets de l’épisode de AEW Dynamite « Saint Patrick Day’s Slam » du 16 mars 2022.

Jose Arredondo (via Twitter)

Au programme de cet épisode spécial de AEW Dynamaite « Saint Patrick’s Slam », Britt Baker défend son titre de l’AEW contre Thunder Rosa dans le main-event, Scorpio Sky défend le titre TNT contre Wardlow, les Hardy font leurs débuts en équipe et Adam Cole et Hangman Page se retrouve dans un trois contre trois en ouverture de cet épisode.

Jim Ross ouvre cet épisode avec un « Hey Yo » parce qu’à l’AEW on n’oublie pas Scott Hall non plus tandis que les deux équipes qui s’affrontent dans l’opener font leur entrée. Adam Cole et reDRagon font équipe contre Jurassic Express et Hamgman Page.

Adam Cole et reDRagon ont battu Hangman Page et Jurassic Express par tombé avec un High Low de Kyle O’Reilly et Bobby Fish, puis le Boom d’Adam Cole sur Jungle Boy. Superbe opener, les attentes ont été dépassées.

Keith Lee affrontera Max Caster vendredi à AEW Rampage, mais Ricky Starks dans un échange en coulisse le menace et lui demande de ne pas venir sur son show, où il s’occupera de son cas.

Publicité

Une très courte vidéo montre aussi Kris Statlander se débarrasser de son maquillage habituel. Le changement de gimmick qui vient.

Danielson et Moxley, bastonneurs

Bryan Danielson entre avec William Regal qui s’installe aux commentaires, bientôt suivi par Jon Moxley qui arrive par le public. La nouvelle équipe est sur le ring pour affronter Chuck Taylor et Wheeler YUTA.

Bryan Danielson et Jon Moxley ont battu Chuck Taylor et Wheeler YUTA par soumission avec le Bulldog Choke. Une bonne dizaine de minutes durant lesquelles les Best Friends ont tutoyé le tapis du ring, Danielson et Moxley ont dominé le plus gros du match.

Alors que le clan au complet des Best Friends rentrait en coulisse la queue entre les jambes, Wheeler YUTA a pris son courage à deux mains et est allé proposer d’en serrer une à William Regal… qui lui a retourné une bonne baffe. YUTA ne s’est pas dégonflé et a regardé Regal droit dans les yeux. Une manière comme une autre de déposer CV et lettre de motivation.

FTR explique en coulisse avoir renvoyé Tully Blanchard parce que ce dernier n’était plus assez concentré sur leur objectif, celui de regagner le chemin vers les titres. Les Young Bucks qui passaient par là se moquent d’eux et leur font comprendre qu’ils seront toujours les Raymond Poulidor du catch par équipe.

Publicité

The Acclaimed, aussi en coulisse, évoque un match de Max Caster contre Keith Lee à venir. Ricky Starks et Powerhouse Hobbs leur conseillent de s’occuper de leur affaire, tandis que Shane Strickland vient défier Starks.

Chris Jericho le Sport Entertainer

Chris Jericho, sa chevelure bien lisse et sa nouvelle bande rejoignent le ring. Matt Lee et Jeff Parker chantent les louanges de Chris Jericho, son rôle d’influenceur du monde du catch, nous expliquent qu’il mérite d’être idolâtré pour ce qu’il a apporté à ce business. Jericho prend ensuite la parole, laisse entendre que sans lui il n’y aurait pas d’AEW et qu’on a de la chance de vivre à la même époque que lui. Et pourtant, les fans l’insultent, déplore-t-il. Jericho ne va pas arranger son cas puisqu’il enchaîne sur le fait qu’il n’est pas un catcheur, mais un sport entertainer. À l’AEW c’est un gros mot et le public hue copieusement. Ses camarades de la Jericho Appreciaton Society en sont eux aussi.

On comprend aussi pourquoi Daniel Garcia et 2point0 ont rejoint Jericho : Le premier a eu un accident de voiture et Jericho l’a aidé financièrement derrière, tandis que Matt Lee et Jeff Parker sont à l’AEW grâce à l’ancien meilleur ami de Chris Jericho, « Kevin ».

Publicité

Jake Hager marmonne deux ou trois phrases pour dire qu’ils sont là pour tabasser des catcheurs, et Jericho termine en disant que l’ère du divertissement sportif commence à l’AEW.

Pas certain que cette promo dans laquelle Jericho ironise à fond sur la WWE fasse l’unanimité. Sans compter que pour basher le roster de l’AEW il y avait déjà Dan Lambert et sa troupe.

Pendant ce temps dans une promo Serena Deeb envisage de mettre fin à la carrière d’Hikaru Shida.

MJF revient gâcher la vie de Wardlow

Le titre de champion TNT est en jeu dans le prochain match. Le vainqueur du Face of The Revolution Ladder Match Wardlow affronte Scorpio Sky pour son titre. L’American Top Team est au rendez-vous autour du ring.

Scorpio Sky a battu Wardlow par tombé avec un roll up, Sky ayant profité d’une distraction de Shawn Spears et MJF pour conclure le match rapidement.

Publicité

Après le match tous les heels tentent de passer Wardlow à tabac mais ce dernier se défend plutôt bien, et réussi à s’emparer de MJF qu’il menace d’une powerbomb. Spears l’en empêchera d’un coup de chaise et Austin Vanderford lui porte un sleeper. Pendant ce temps MJF rémunère Dan Lambert pour le remercier, avant de lui mettre un coup de poing avec la bague en diamant.

En coulisse Jade Cargill attend toujours de savoir qui sera sa « 30ème victime » contre qui elle défendra le titre de championne TBS.

Premier match, première victoire pour The Hardys

Les frères Hardy font leurs débuts en équipe sur le ring de l’AEW et affrontent Private Party pour cette première. Le public a réservé une énorme pop pour Matt et Jeff.

The Hardys ont battu Private Party par tombé avec une Swanton Bomb de Jeff Hardy sur Isiah Kassidy. Bon match, pas trop long et le public a bien aimé. Le plaisir de voir les Hardy en équipe est présent. Il faut en profiter, c’est sans doute leur dernier run comme l’avait déjà laissé entendre Matt Hardy.

Après le match Andrade El Idolo et ses amis viennent sur le ring pour s’en prendre aux Hardys mais Sting et Darby Allin entrent pour rééquilibrer les forces. Il n’y aura pas de baston, mais on nous annonce Sting et Darby Allin contre The Butcher and The Blade à Rampage vendredi.

Red Velvet annonce aussi qu’elle affrontera Layla Hirsch vendredi à Rampage, fini l’amitié entre les deux catcheuses.

À lire aussi : AEW : La signature des Briscoes bloquée par WarnerMedia

Thunder Rosa championne de l’AEW

On termine cette soirée dans la cage. Le main-event de cet épisode est un match féminin dans lequel Britt Baker défend son titre de championne de l’AEW contre Thunder Rosa. Et tout ça dans une cage.

Presque un an pile après leur Falls Count Anywhere Unsanctionned Match dans l’édition de Saint Patrick Slam de l’an dernier, les deux catcheuses se retrouvent dans un match avec une stipulation qui a le potentiel de nous offrir le même type de spectacle : de la violence, des bumps dangereux et du sang. Et on a été servi.

Thunder Rosa a battu Britt Baker par tombé avec son Fire Thunder Driver pour devenir championne de l’AEW.

Le match est incroyable, autant que celui de l’an dernier. Le sang n’a pas tardé à couler sur le visage de Britt Baker, les spots sur les chaises ont été des plus spectaculaire, un air rad crash de Baker envoyant Rosa s’écraser sur une pile de chaise, une Baker qui s’écrase le dos sur un empilement de chaises dépliées (le dos a bien dû souffrir sur celui-ci).

Les punaises étaient aussi de la partie durant la dernière partie du match, lancée sur le ring par Baker qui envoie Rosa dedans ensuite. Elle tente ensuite son Lockjaw mais Rosa lui mort la main, avant de la claquer sur le ring plusieurs fois dans les punaises. Une powerbomb plus tard, et Rosa porte son finisher pour remporter le match devant le public de San Antonio en joie.

Un très bon épisode de AEW Dynamite. De bons matchs, l’opener et le main-event vont encore au-delà des attentes et le retour des Hardy en équipe fait plaisir. On est juste un peu moins convaincu par Chris Jericho, sa nouvelle bande et la direction qu’il prend. Mais encore, quel main-event bon sang.

En haut