Édito

Cody Rhodes, CM Punk : L’été des blessés

wwe aew cody rhodes cm punk blessures

Avec CM Punk et Cody Rhodes blessés, l’AEW et la WWE vont devoir revoir tous leurs plans estivaux, et peut-être réfléchir à l’évolution de leurs rosters.

WWE

L’été commence bien mal dans le monde du catch américain. Les topstars se blessent et c’est tout les plus gros projets de l’AEW et de la WWE qu’il faut revoir. Finalement l’été ne sera peut-être pas si chaud.

Ce dimanche soir à WWE Hell In A Cell 2022, Cody Rhodes nous a dévoilé un horrible hématome allant du pectoral à l’épaule (au dessus aussi c’est moche, mais c’est juste le tatouage). Cette blessure, Cody Rhodes se l’est faite tout seul à l’entraînement, le catcheur s’étant provoqué une déchirure du grand pectoral en soulevant des poids. Pas besoin d’avoir fait médecine pour savoir que quand me mot déchirure et pectoral sont dans la même phrase pour savoir que l’été de Rhodes est fichu. On en a vu d’autres comme lui.

« Pour l’amour du jeu » comme il l’a lui-même dit plus tard sur Twitter, Cody Rhodes est tout de même entré dans la cage pour affronter Seth Rollins à WWE Hell In A Cell 2022, histoire de ne pas sortir de cette storyline la queue entre les jambes. C’est louable, quoiqu’un peu dangereux et on espère qu’il n’a pas aggravé son cas.

Vendredi dernier à AEW Rampage, c’est CM Punk qui nous annonçait une mauvaise nouvelle la larme à l’œil à l’idée de nous abandonner. Le tout nouveau champion de l’AEW s’est blessé durant le match en équipe avec FTR contre le Gunn Club et Max Caster à AEW Dynamite mercredi dernier, retombant de tout son poids sur son pied gauche après un springboard raté. Résultat : Un pied cassé et une opération nécessaire.

Publicité

La tuile. Après un retour bien orchestré, un parcours déjà au-dessus des attentes pour son run à chez Tony Khan et une ascension jusqu’au titre à AEW Double or Nothing 2022, le Summer of Punk III explose en vol. Un champion par intérim sera sacré à AEW Forbidden Door.

D’autres noms dont les prochaines semaines sont encore incertaines s’ajoutent à ces deux grands blessés. Bryan Danielson est écarté des rings en raison d’une commotion — et quand on sait ce qui l’a poussé à la retraite en 2015, ce n’est pas très rassurant. Adam Cole est lui aussi en retrait depuis son match contre Samoa Joe à Double or Nothing. Jeff Hardy a poussé ses limites un peu trop loin et a fini assommé alors qu’il souffrait déjà lors du pay-per-view. Kenny Omega dit lui-même ne plus être certain de revenir un jour à 100%.

À la WWE Roman Reigns serait en train de soigner quelques maux depuis WrestleMania 38, raison pour laquelle on ne le voit plus en pay-per-view depuis — à tel point que la possible rivalité contre Riddle prévu autour de Money In The Bank pourrait être abandonnée, tandis que l’on spécule sur le futur de Randy Orton.

Tout réécrire

C’est tout un été qu’il faut réécrire, que ce soit à la WWE à partir de Money In The Bank où tout semblait écrit d’avance pour Rhodes, et à l’AEW où l’on s’attendait à un grand été avec CM Punk. Et si les deux grandes promotions ont des rosters assez fournis pour leur trouver des remplaçants, il va vraiment falloir se mettre à pied d’œuvre pour préparer les stars de demain, et les maintenir en forme. Chez Tony Khan on semble s’y préparer avec MJF, Wardlow (bien qu’ayant déjà 34 ans), Ricky Starks, Wheeler YUTA ou même Sammy Guevara, en plus d’avoir une myriade de stars trentenaires encore bien en forme pour assurer l’intérim.

Du côté de la compagnie de Stamford le roster évolue timidement, NXT 2.0 n’a pas encore livré ses stars au main-roster. Il y a bien aussi quelques noms qui pourraient prendre place dans le haut du panier en cas de manque comme Kevin Owens, Finn Bálor, Kofi Kingston, Sami Zayn, The Miz, Tommaso Ciampa… Mais la WWE est toujours un peu difficile lorsqu’il s’agit de pusher cette catégorie de midcarders vers le main-event. On ne pourra pourtant pas éternellement compter sur les AJ Styles, Randy Orton, Edge ou Brock Lesnar pour porter à eux seuls le main-event.

Publicité

Les blessures sont les meilleurs moyens de révéler les faiblesses d’un roster qui n’évolue pas assez et de son vieillissement. C’est un point pour MJF, son jeune âge et le catch prudent qu’il vantait dans sa promo. Est-ce que ce ne serait pas son été, d’ailleurs ?

Voir aussi

En haut