Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 22 juillet

resultats wwe smackdown 22 juillet 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 22 juillet 2022.

WWE

Au programme de ce tout premier épisode du 22 juillet 2022 pas du tout écrit par Vince McMahon, un trois contre trois dans le main-event, une confrontation entre Liv Morgan et Ronda Rousey et quelques mots de Stephanie McMahon.

Stephanie McMahon, co-CEO de la WWE avec Nick Khan, nous accueille pour nous annoncer à nouveau que Vince McMcMahon prenait sa retraite. On peut entendre quelques huées du public. Après avoir dit que Vince McMahon voulait remercier les fans et toutes les personnes en coulisse, celle-ci demande au public en retour de scander « Thank you Vince » — vu les circonstances, ce n’est certainement pas la meilleure idée, les chants restent par ailleurs timides.

Un trois contre trois en attendant SummerSlam

Le show reprend son court normal, les Street Profits font leur entrée par le public et rejoignent le ring pour évoquer leur match contre les Usos samedi prochain à WWE SummerSlam 2022. Ils envisagent bien évidemment de remporter les titres de champions par équipe, mais sont rapidement interrompus par Theory qui a lui aussi des plans bien précis pour le 30 juillet, à savoir casher sa mallette MITB, peu importe si c’est contre Roman Reigns ou Brock Lesnar (doit-on comprendre qu’il est toujours prévu malgré les rumeurs de remplacement par Goldberg ?).

Les Usos débarquent à leur tour sur le ring, furieux d’entendre Theory projeter de casher sa mallette sur Roman Reigns. Les Street Profits se moquent de Theory, qui répond en parlant de Bianca Belair, avançant qu’elle et Ford quitteront SummerSlam sans ceinture.

Publicité

C’en est trop pour Montez Ford, il passe à l’action et la bagarre commence. Madcap Moss rejoint les Street Profits, un trois contre trois s’annonce sans doute.

Le premier match de cet épisode est un nouvel affrontement entre Shinsuke Nakamura et Ludwig Kaiser, accompagné par Gunther qui espère bien que son poulain se rattrape après la défaite d’il y a deux semaines.

Ludwig Kaiser a battu Shinsuke Nakamura par tombé avec un DDT, mais surtout aidé par un coup de poing porté par Gunther à Nakamura pendant que l’arbitre ne regardait pas.

Après le match, sur la rampe, Kaiser ne s’attendait sans doute pas à ce que Gunther lui porte à nouveau la punition du chop, et pourtant… Il fallait gagner par soi-même.

Liv Morgan et Ronda Rousey ont rendez-vous pour un face-à-face (comme Roman Reigns et Brock Lesnar, mais en coulisse). Le segment est court, Ronda Rousey n’a pas le temps visiblement, elle dit simplement à la championne qu’elle la respecte, mais qu’elle va la battre à SummerSlam et espère avoir une poignée de main en retour.

Publicité

La championne de SmackDown ne semble pas de cet avis, dans un petit speech passionné elle nous explique qu’elle va battre Ronda Rousey et garder son titre. Le public préfère cette option.

Happy Corbin attaque Pat McAfee

Retour dans l’arena, Pat McAfee se fait attaquer par Happy Corbin à la table des commentateurs. Corbin s’en va mais McAfee le poursuit jusque dans les coulisses ou reprend la bagarre. Plusieurs personnes viennent tenter de les séparer sans grand succès et McAfee réussi à se débrasser de Corbin.

Pat McAfee rejoint ensuite le ring micro en main pour une promo dans laquelle il se moque de Corbin, lui dit qu’il n’aura nulle part où se cacher à SummerSlam et ne pourra pas attaquer par surprise. Aucune excuse possible. « Quand mon pied frappera ta tête, je te mettrai à terre pour de bon. »

Publicité

Retour à l’action, les New Day s’installent aux commentaires pour le match suivant.

Les Viking Raiders ont battu Jinder Mahal et Shanky par décompte à l’extérieur. Ivar et Mahal se battaient à l’extérieur du ring, Mahal a été envoyé contre les New Day, et Ivar est revenu juste à temps pour le compte de dix, pas Mahal. Assez mauvais.

Pendant le match Xavier Woods a mentionné la Ring of Honor et les titres IWGP par équipe en parlant des Raiders. Le siège de McMahon est encore chaud mais ça s’autorise déjà des choses.

Sonya Deville rejoint Adam Pearce et se moque de lui parce que SmackDown semble hors de contrôle (pas plus qu’habituellement, pour être honnête). C’est surtout à propos de Lacey Evans, qui quitte ses matchs sans raisons valables qui fait rire Sonya Deville. Adam Pearce lui répond simplement qu’elle affrontera Raquel Rodriguez ce soir.

Sheamus et Drew McIntyre se donnent rendez-vous

Les Brawling Brutes rejoignent le ring pour une confrontation avec Drew McIntyre. C’est la soirée des confrontations apparemment. Sheamus se moque aussi des « faux Irlandais » du public, parce qu’on est à Boston ce soir. Mais son sujet principal c’est Drew McIntyre et son épée qu’il veut faire interdire pour qu’ils puissent s’affronter tous les deux afin de déterminer qui ira affronter le champion WWE & Universal à Clash at The Castle.

Publicité

McIntyre fait son entrée Sheamus demande à Ridge Holland et Butch de quitter le ring. Il voudrait en finir ce soir et déterminer qui sera le challenger de Roman Reigns ou Brock Lesnar, mais pour le moment le champion tient ses titres en otage. Il demande que leur match ait lieu ce soir.

Sheamus fait mine d’accepter, mais finit par se rétracter. Il le défie à un Irish Donnybrook match, pas de disqualification, pas de décompte à l’extérieur. Et pas d’épée. Mais ils auront tous les deux une autre arme : les Shillelaghs, sorte de canne irlandaise que Sheamus aime déjà utiliser pour frapper.

Adam Pearce entre pour officialiser le match. McIntyre prend son épée et coupe le Shillelagh de Sheamus en deux (et ce n’est pas une métaphore sexuelle).

À lire aussi : Départ de Vince McMahon : Le mail envoyé aux Superstars de la WWE

Paul Heyman approche les Usos en coulisse. Jimmy et Jey sont furieux et ne veulent pas faire équipe avec Theory dans le main-event, mais Heyman leur conseille d’utiliser Theory pour remporter le match et de laisser « face contre terre » une fois le match terminé.

Raquel Rodriguez a battu Sonya Deville par tombé avec une powerbomb. Sans être particulièrement mauvais, le match est tout de même court, 3min30. En tout, alors que l’on a fait les deux tiers de l’épisode, on a eu le droit qu’à 15 minutes de catch.

Lacey Evans contre Aliyah n’a (à nouveau) pas eu lieu. Lacey Evans, comme la semaine dernière, s’est moquée des fans, leur a demandé du respect qu’elle n’a pas eu et n’a pas voulu catcher. Aliyah a tenté de la provoquer mais n’aura qu’en retour le Women’s Right. Fin du segment, pas de match.

Jeff Jarrett, qui sera arbitre du match entre les Usos et les Street Profits pour les titres de champions par équipe de RAW et SmackDown à SummerSlam, est interviewé. Il dit être honoré d’avoir été choisi comme arbitre et dit que les deux équipes ont tenté de le corrompre, mais personne ne pourra l’influencer parce que ces deux équipes sont les meilleures de l’histoire.

Brock Lesnar est finalement là

Les Usos font leur entrée pour le match, mais en attendant on a le droit à une promo de Maxxine Dupri (qui à notre plus grand regret n’est pas la Maxine de NXT). Maxxine Dupri n’est autre que Sofia Cromwell. Max Dupri n’est lui pas présent ce soir.

Le match entre l’équipe des Usos et de Theory contre celle des Street Profits et Madcap Moss peut enfin commencer. L’entente entre les Usos et Theory n’est toujours pas possible visiblement.

Madcap Moss et les Street Profits ont battu Theory et les Usos par disqualification. Theory a frappé Madcap Moss avec sa mallette, l’arbitre a prononcé la disqualification après une quinzaine de minutes de match.

Après le match, surprise : Brock Lesnar est là. Le public est ravi. Il vient pour s’occuper de Theory en lui donnant deux F5 dont un sur la mallette après l’avoir frappé avec.

On pensait Brock Lesnar absent, c’est finalement Roman Reigns qui ne s’est pas montré durant cet épisode de WWE SmakDown.

Voir aussi

En haut