AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite du 4 janvier

resultats aew dynamite 4 janvier 2023

Résultats complets de l’épisode de AEW Dynamite du 4 janvier 2023.

AEW

Au programme de ce premier épisode de AEW Dynamite de 2023 (4 janvier), Samoa Joe contre Darby Allin pour le titre TNT, The Acclaimed contre Jeff Jarrett et Jay Lethal pour les titres par équipe, Chris Jericho contre Ricky Starks, des promos de MJF et Jon Moxley, et des nouvelles d’Hangman Page en attendant la semaine prochaine.

Et nouvelle année, nouveau Dynamite. Le show s’est paré d’un nouvel habillage désormais bleu et rouge ainsi que d’un nouveau décor avec beaucoup plus d’écran et plus de tunnels d’entré. Assez générique au final.

Ricky Starks s’offre Chris Jericho

On commence par le match entre Chris Jericho et Ricky Starks qui a le droit à une belle ovation du public pour son entrée.

Ricky Starks a battu Chris Jericho par tombé avec un spear.

Publicité

Starks s’est retrouvé pris dans le Walls of Jericho et les 2point0, aux abords du ring, ont tout fait pour qu’il n’attrape pas la corde, lui donnant notamment un coup de batte de baseball dans le dos de l’arbitre. Assommé, il reviendra à lui, sortira de la prise et se débarrassera de Matt Meynard et Angelo Parker avant de terminer Jericho avec le spear.

Après le match, la JAS arrive dans son intégralité pour passer Ricky Starks à tabac. Action Andretti viendra avec une chaise tenter de sauver Starks, mais un low-blow de Tay Melo va le stopper. Ricky Starks finit le segment en passant à travers une table avec une powerbomb de Jericho et Jake Hager.

Hangman Page est sur le ring avec Tony Schiavone pour une interview. Il nous explique que pour cette semaine il n’est toujours pas en mesure de catcher selon les médecins, mais s’il fait bien attention ce soir, il aura le feu vert la semaine prochaine, date du match déjà annoncé contre Jon Moxley — à qui il compte « clouer la bite dans la saleté ». Un truc de cow-boy sans doute.

Jon Moxley, qui n’aime visiblement pas trop que l’on évoque son pipou en direct à la télévision, choisi ce moment pour faire son entrée. Il est surpris de voir Page ce soir ici, lache quelques phrases pour faire plaisir au public (qui a du mal à entendre le catcheur visiblement, problème de micro) avant de revenir à Page qui semble furieux d’avoir été mis KO par Moxley lors de leur dernier match.

Page lui répond qu’il n’est pas furieux, c’est la manière dont Moxley l’interprète, mais selon Page Moxley se sent menacé. Il compte bien prendre sa revanche la semaine prochaine. Moxley lui répondra pour finir qu’il ne mérite pas de se trouver sur le même ring que lui, et compte faire en sorte qu’il ne se relève pas de son match la semaine prochaine.

Publicité

On a échappé au drame

Les titres de champions par équipe sont en jeu dans le match suivant. The Acclaimed défendent leurs ceintures contre Jeff Jarrett et Jay Lethal.

The Acclaimed ont battu Jeff Jarrett et Jay Lethal avec un roll up d’Anthony Bowens sur Lethal pour conserver leurs titres.

Un match overbooké terminé par un dusty finish et relancé par les arbitres. Anthony Bowens avait le pied dans les cordes lorsque Jay Lethal faisait le tombé. L’arbitre a compté trois, Jarrett et Lethal célébraient lorsqu’Aubrey Edwards est allée expliquer la situation. Le match a heureusement été redémarré. On a échappé au drame.

Publicité

Jamie Hayter et Britt Baker sont en interview en coulisse avec Tony Schiavone. Baker réitère ce qu’elle disait déjà ces dernières semaines à propos de Saraya, elle et Hayter sont des AEW Originals, pas Saraya. Elles pensent aussi que cette dernière n’a toujours pas trouvé de partenaire. « Jamie est la championne, je suis la boss » lâche Baker pour conclure. On a la ref.

« Jungle Boy » Jack Perry défie Big Bill et Lee Moriarty à un match par équipe la semaine prochaine, il aura comme partenaire HOOK.

Danielson veut un Iron Man Match contre MJF

Bryan Danielson a battu Tony Nese par soumission avec la Regal Stretch.

Après le match Danielson prend le micro pour une promo histoire de saluer les fans de Seattle, sa ville. Il est content d’être chez lui, et appelle MJF à le rejoindre pour discuter de leur futur proche à tous les deux.

Le champion de l’AEW fait son entrée, se lance dans une promo dans laquelle il dit ne pas avoir besoin de catcher toutes les semaines et refusant le défi de Danielson. Il se moque de ce dernier en disant que « si Lance Storm et Dean Malenko avaient un enfant, il serait plus charismatique que Danielson », et ajoute qu’il ne serait pas surpris si la mère de Danielson avait eu recours à une chèvre en 1981 plutôt qu’un homme. Danielson rétorque que se demandent combien la mère de MJF a eu de prétendant, et que même des gens du public se revendiquent avoir été prétendants. On avait pourtant dit pas les mamans.

Publicité

MJF en revient à son titre de champion de l’AEW, qui fait de lui le meilleur au monde, tout comme le pensent Disco Inferno, Eric Bischoff et Jim Cornette ajoute-t-il. Des noms prestigieux en effet.

Bryan Danielson en a marre de parler, il veut se battre, mais MJF refuse et allait même s’enfuir. MJF lui dit que s’il veut une chance au titre, il n’a qu’à mériter sa place de challenger. Il propose alors que Danielson viennent catcher toutes les semaines jusqu’au 8 février prochain, et qu’il n’a pas intérêt à perdre un de ses matchs. Danielson refuse le deal dans un premier temps, mais MJF s’énerve. Danielson propose alors en contrepartie que le match de championnat à AEW Revolution soit un Iron Man Match de 60 minutes. MJF hésite, mais il accepte.

Swerve Strickland a battu AR Fox par tombé avec son Swerve Stomp.

Saraya a fait son choix

Saraya est en interview avec Renee Young, entourée par Toni Storm et Hikaru Shida. Il est rapidement question de qui sera sa partenaire la semaine prochaine contre Britt Baker et Jamie Hayter, et Saraya va un peu surprendre tout le monde en annonçant que celle-ci sera… Toni Storm. Renee Young est étonnée, Hikaru Shida quelque peu dégoûtée (elle le fera savoir sur Twitter). Pas de Mercedes Moné à l’horizon, mais il reste une semaine, et un turn d’Hikaru Shida semble sur les rails.

À lire aussi : NJPW Wrestle Kingdom 17 : Mercedes Moné (Sasha Banks) fait ses débuts

Le Gunn Clun rejoint le ring pour une cérémonie un peu spécial en l’honneur de FTR. Dax Harwood et Cash Wheeler ont perdu tous leurs titres de champions par équipe ces dernières semaines : ROH à Final Battle, AAA à Noche De Campeones et IWGP à Wrestle Kingdom 17 ce mercredi matin.

Austin et Colten Gunn ont alors eu l’idée d’une cérémonie hommage à FTR, comme s’ils étaient terminés, morts. On peut lire sur l’écran « FTRIP 27 mai 2020 – 21 décembre 2022 ».

La musique de FTR retentit dans l’arena, mais c’était une blague de la part des deux heels. Harwood et Wheeler ne sont pas là, ils sont encore au Japon.

Jade Cargill et Red Velvett ont battu Kiera Hogan et Skye Blue par tombé avec un pump kick de Cargill sur Hogan.

Darby Allin s’offre un second titre TNT

Le main-event de cet épisode est le match de championnat TNT entre Samoa Joe et l’autre natif de Seattle, Darby Allin, qui a lui aussi le droit à une belle ovation.

Nick Wayne, jeune catcheur indépendant signé par l’AEW l’an dernier et lui aussi de Seattle, est aux abords du ring, Allin le prend dans ses bras. Samoa Joe quant à lui va s’en prendre au jeune catcheur, lançant une bagarre aux abords du ring avant le match. Les deux catcheurs se battent autour du ring et sur la rampe jusqu’à ce qu’ils reviennent sur le ring pour officiellement lancer le match.

Darby Allin a battu Samoa Joe par tombé avec un Code Red et plusieurs Coffin Drops pour remporter le titre de champion TBS.

Darby Allin s’offre ainsi un second titre de champion TNT. Sting le rejoint pour le prendre dans ses bras malgré le petit accrochage de la semaine dernière à AEW Rampage, les confettis pleuvent sur le ring.

Un premier bon épisode de AEW Dynamite de 2023 bien aidé par un public très accueillant, ravis de soutenir ses talents locaux qui gagnent et deviennent champions, mais pas que. En attendant, la route vers AEW Revolution est encore longue, mais elle est lancée.

Voir aussi

En haut