Monday Night RAW

Résultats de WWE Raw du 16 janvier

resultats wwe raw 16 janvier 2023

Résultats complets de l’épisode de WWE Raw du 16 janvier 2023.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE Raw du 16 janvier 2023 en direct de Cincinnati (Ohio), Judgment Day contre Alpha Academy et un match à six dans le main-event pour déterminer le challenger au titre des États-Unis d’Austin Theory la semaine prochaine aux 30 ans de Raw.

Le Judgment Day veut ramener les ceintures à la maison

C’est la Bloodline qui ouvre une nouvelle fois Monday Night Raw pour parler de ce qui s’est passé avec Kevin Owens vendredi à SmackDown mais aussi pour annoncer que Roman Reigns sera présent la semaine prochaine pour l’épisode spécial de Raw qui sera l’occasion d’une cérémonie spéciale pour le champion, et que « toutes les générations de la Bloodline » seront là. Toute, même… ?

Les membres du Judgment Day interrompent la Bloodline pour leur rappeler que ce sont eux qui contrôlent Raw et qu’ils vont bientôt ramener les titres par équipe de Raw à la maison. Damian Priest se demande d’ailleurs pourquoi à chaque fois qu’ils sont venus « envahir » Raw, ils ne sont jamais venus voir le Judgment Day. Dominik Mysterio pense qu’ils ont peur, de quoi faire rire les Usos.

Les Usos rappellent toutes les équipes qu’ils ont battues jusque-là, y compris Mysterio père et fils, ce à quoi Mysterio répond qu’ils jouent les durs, mais qu’ils ne tiendraient pas une minute en prison. Il y a une petite ref’ à un Uso, là. Il poursuit en les traitant de wannabe, et que le plus gros wannabe de l’équipe c’est Solo Sikoa « qui reste debout derrière à ne rien faire ». Sikoa s’approche de Dominik Mysterio mais Rhea Ripley s’interpose et le regarde droit dans les yeux. Il recule, mais finit par bousculer Mysterio. La bagarre éclate, Ripley provoque Sikoa, mais il ne se passera rien entre eux parce que Mustafa Ali débarque et attaque le samoan. Ils s’affrontent dans le premier match de cette soirée.

Publicité

Solo Sikoa a battu Mustafa Ali par tombé avec son Samoa Spike.

Kevin Owens est arrivé après le match pour porter un Stunner à Sikoa avant de l’envoyer sur la table des commentateurs. Les Usos attaquent, prennent le dessus mais Adam Pearce et quelques officiels interrompent la bagarre, une nouvelle fois.

C’est officiel, il n’y aura pas de surprise : Cody Rhodes a annoncé son retour pour WWE Royal Rumble 2023.

En coulisse MVP croise Elias et lui conseille de ne pas participer au Rumble, le gagnant est déjà connu. Croyant que MVP parle de lui, Elias lui rappelle qu’il n’a pas été au top depuis des années. MVP lui offre tout de même un match contre le potentiel gagnant, match qu’Elias accepte, visiblement toujours pas prêt pour ce qui va lui arriver.

The Street Profits ont battu Shelton Benjamin et Cedric Alexander par tombé avec un cradle pour contrer un tombé d’Alexander après un coup de genou.

Publicité

Becky Lynch attend Bayley dans la cage

Becky Lynch fait son entrée par le public (on est à Cincinnati, un certain natif de cette ville appréciera) et rejoint le ring pour appeler Karen/Bayley à venir la rejoindre. Celle-ci entre finalement après plusieurs provocations de Lynch, avec un jersey des San Francisco 49ers. Dakota Kai et IYO SKY sont avec elle.

Bayley pense que Becky Lynch n’a aucun·e ami·e, mais cette dernière lui répond qu’elle n’est qu’une « idiote aigrie qui a eu son prime en 2015 ». Les balles sont réelles. Bayley lui répond que c’est parce qu’elle n’a cessé de lui voler sa place dans le main-event.

Lynch refait alors l’histoire de leurs call up. Elle rappelle que si Bayley n’a pas été appelée dans le roster principal en même temps qu’elle et les autres (Sasha Banks, Charlotte Flair, Becky Lynch), c’est parce qu’ils la voulaient à NXT pour qu’elle soit l’attraction principale, qu’elle est tout le spotlight. Becky Lynch, elle, se sentait comme une personne lambda de plus dans le roster principal, rien d’autre. Si elle est devenue The Man, si elle a fait le main-event de WrestleMania 35, si elle a changé le game, c’est parce qu’elle a travaillé dur pour y arriver. Tout ce que fait Bayley nous dit Lynch, c’est se plaindre.

Publicité

Bayley répond que si Becky Lynch est devenue The Man, c’est parce qu’elle a pris un pain dans le nez de la part « d’une autre femme » (Nia Jax est en PLS dans son canapé). Lynch menace, en réponse, de frapper Bayley de la même manière, mais pas de quoi lui faire peur, elle l’a déjà battu.

Lynch propose à Bayley pour terminer cet échange un match en cage dans l’épisode spécial 30 ans de WWE Raw la semaine prochaine. Bayley hésite mais accepte.

Mustafa Ali retrouve une nouvelle fois cette semaine Dolph Ziggler en coulisse. Il voudrait lui parler mais Ziggler n’a toujours pas de temps pour lui. Ali n’a pas envie de lâcher l’affaire et s’en prend physiquement à Ziggler avant de lui demander s’il a enfin son attention.

Omos est de retour

Elias va découvrir qu’il a été bête. Bien évidemment que son adversaire n’est pas MVP. Son adversaire, c’est Omos, qu’on n’avait plus vu sur le ring de Raw depuis novembre dernier.

Omos a battu Elias par tombé avec son tree slam. Elias a voulu utiliser sa guitare sur Omos, mais l’affaire s’est retournée contre lui.

Publicité

Akira Tozawa, furieux, interrompt une interview d’Adam Pearce pour lui demander une place dans le Rumble masculin. Pearce lui donne un match et ajoute que la victoire ne le fera pas automatiquement dans le Rumble, mais ça peut quand même aider un peu. Tozawa n’est pas calmé.

Damian Priest et Dominik Mysterio ont battu Alpha Academy par tombé avec un roll up de Mysterio sur Chad Gable qui venait de recevoir un chokeslam de Priest.

Mia Yim a battu IYO SKY par tombé avec son Eat Defeat. Candice LeRae est venue prêter main-forte à Yim, empêchant Dakota Kai d’intervenir dans le match.

Bianca Belair et Alexa Bliss se donnent RDV à Royal Rumble

Bianca Belair est de retour, deux semaines après avoir été attaquée par Alexa Bliss. Elle dit que malgré l’agression, elle sera ravie d’affronter Bliss encore et encore (et encore) parce que malgré le risque, au bout il y a le titre de championne de RAW. Alexa Bliss fait ensuite son entrée.

« Tu as peur de moi parce que tu ne sais pas à quoi t’attendre avec moi. Personne ne sait » dit Bliss avant d’évoquer le Rumble, coupée ensuite par Belair qui lui dit qu’elle n’a pas besoin d’aller dans le Rumble match. Belair lui propose ainsi un match de championne de RAW à WWE Royal Rumble.

Mais Bianca Belair est impatiente et a déjà envie de se battre. Elle descend du ring et attaque Bliss. Elle s’apprêtait à lui porter son KOD quand est apparu Uncle Howdy, une distraction qui a permi à Bliss de se sortir de la prise et de porter un DDT.

Bronson Reed a battu Akira Tozwa par tombé avec son Tsunami.

À lire aussi : 30 ans de WWE Raw : Programme de l’épisode spécial

Lashley challenger, le Business reprend

Le main-event de cet épisode est un match à six et à élimination pour la place de challenge au titre de champion des États-Unis. Seth Rollins, Baron Corbin, Bobby Lashley, Dolph Ziggler, Finn Bálor et The Miz s’affrontent dans ce match. Austin Theory est présent à la table des commentateurs pour assister au match.

  • Seth Rollins a éliminé The Miz par tombé avec son Curbstomp.
  • Seth Rollins a éliminé Dolph Ziggler par tombé avec un Pedigree.
  • Seth Rollins a éliminé Finn Bálor par tombé avec son Curbstomp.

Probablement poussé par MVP, Omos est venu intervenir dans le match en sortant Seth Rollins et en le jetant derrière la table des commentateurs.

  • Bobby Lashley a éliminé Baron Corbin par tombé avec un Spear. Corbin a été distrait par Omos.
  • Bobby Lashley a éliminé Seth Rollins par tombé avec un Spear.

Bobby Lashley s’offre donc la place de challenger au titre de champion des États-Unis contre Austin Theory. Le match aura lieu la semaine prochaine pour l’épisode spécial des 30 ans de Monday Night Raw.

Voir aussi

En haut