Review

Les doutes de l’Icône

À un peu plus d’une semaine de Hardcore Justice, pay-per-view aoûtien de la TNA, les choses se corsent pour James Storm, soupçonné par ses comparses d’être à la tête des Aces & Eights. Pour le reste, ça ne bouge pas, Hebner est toujours fou de Madison Rayne et AJ Styles a toujours cette camée de Claire Lynch dans les pattes. Ah si, Chavo vient de faire ses débuts.

Du coup comme on ne parle pas assez d’Aries, ben il se la coule douce.

Review d’Impact Wrestling 2 aout 2012

 Une bagarre éclate dès le début du show entre Austin Aries/Kenny King et Zema Ion/Bobby Roode. Les quatre protagonistes sont sensés s’affronter dans un match par équipe ce soir. Après une bonne petite brawl aux alentours du ring, la cloche sonne pour lancer le match. Pendant la première moitié du match, Zema Ion se met en danger pour son équipe alors que King et Aries se font assez souvent le relais. J’ai trouvé les phases de triches des heels mal amenées car à chaque fois Hebner est ou en retard sur son placement ou porte des œillères sur des actions assez normales. C’est à partir de ces triches que Roode rentre un peu plus sur le ring, même si Ion fait la majorité du travail. Quand King réussit à faire le tag, Aries explose au visage de Roode, ce qui permet à King de finir le match et de le remporter. Avec une exposition telle et une bonne impression laissée, King devrait être l’un des prochains catcheurs à bénéficier d’un contrat à long terme.

Aces & Eights, le groupe qui attaque tout le monde et sème doute, sera l’objet du discours de Sting dans le ring.

Le roster de la TNA doutait de James Storm la semaine dernière, Sting l’invite donc à s’exprimer dans le ring. Sting veut que Storm le convainque qu’il n’est pas derrière ces attaques. Storm dit qu’il n’est pas du genre à avoir besoin d’attaquer dans le dos pour avoir le dessus. Ce qui n’a pas été le cas auparavant de Kurt Angle envers lui. Angle, ayant entendu son nom cité, fait son entrée. Angle trouve très bizarre que huit hommes fuient à la vue de l’arrivée d’un seul. Il espère qu’ils seront présents ce soir car il va leur botter le cul, et par la même occasion faire abandonner Storm pour les Bound For Glory Series. Sting sera présent aux abords du ring. Comme la semaine dernière, le heel turn est une hypothèse.

Un type qui porte une chemise aussi horrible ne peut être que heel.

Mike Tenay et Taz annoncent les trois matchs des Bound For Glory Series pour Hardcore Justice : AJ Styles, Kurt Angle, Christopher Daniels et Samoa Joe combattront dans un match de l’échelle; Mr Anderson, Rob Van Dam, Magnus et D’Angelo Dinero dans un Falls Cound Anywhere ; et enfin Robbie E, Jeff Hardy, Bully Ray et James Storm seront dans un match de tables. Trois stipulations bien différentes qui mettent en valeur, selon moi, le PPV. Le match de l’échelle pourrait bien être l’un des matchs de l’année s’il est bien construit. Pour les deux suivants, j’aurais échangé Magnus avec Robbie E, car ce dernier fait un peu intrus aux côtés de Storm, Ray et Hardy.

Bully Ray fait son entrée dans l’Impact Zone, tout en tweetant. Il déclare n’avoir jamais eu confiance en Storm et il sera aux abords lors du match Storm vs Angle. L’adversaire du soir est Robbie E et le match est pour les Bound For Glory Series. Malgré une attaque d’avant-match de Robbie T, Bully Ray défait très facilement Robbie E après deux atémis et un Cutter. La victoire de Robbie E contre Hardy la dernière fois n’est qu’illusion et sa présence sert à remplir les rangs.

Là il dit que si tu racontes encore n’importe quoi il va te remplir le fondement et ce ne sera pas une illusion.

Segment avec Madison Rayne et Earl Hebner. Je me dis « Oh non, pas de truc « feux de l’amour » je fais avance rapide », et là, j’entends « Earl would never screw anyone, is a professionnal ». Et là je me marre, je me marre ! Gros troll. Pour les non-anglicistes, Rayne a dit qu’Earl Hebner est un professionnel, qu’il n’arnaquerait personne. Quand on sait qu’il est à l’origine de pas mal d’erreurs arbitrales, volontaires ou non (dont la plus connue est le Montreal Screwjob) et que son homologue le plus proche est Laurent Duhamel, c’est un gros gros troll.

Match Knockout tout de suite avec le four way annoncé la semaine dernière pour désigner la challengeuse de Brooke Tessmacher. D’ailleurs, la championne se pointe à la table des commentateurs en short très moulant et chemise transparente. À défaut de nous éblouir par ses qualités techniques, elle nous émerveille par ses formes. Le match est correct, définitivement pas parfait mais pour du féminin ça se prend. À la fin, Tara fait un tombé sur Rayne, Rayne est clairement battue mais Earl donne la victoire à sa chérie. Rajoutez un tombé pas vu car il se préoccupait de sa santé, vous aurez l’envie de le décapiter, Games of Thrones style.

« Je m’en occupe. »

Roode continue de porter des accusations sur James Storm. Il dit qu’il sera présent aux abords du ring. Quelques secondes plus tard, Aries dit qu’il sera présent lui aussi. Ça se transforme en Lumberjack Match ou quoi ?

Je pensais passer une semaine de plus sans voir Brooke Hogan, et ben c’est raté. En discussion avec Sting, elle donne des nouvelles de son père, qui reviendra se battre comme à chaque fois mais il n’est vraiment pas en bonne état physique. J’ai envie de dire que ce n’est pas que physique. On vient déposer une enveloppe à Mrs Hogan, contentant des cartes en signe du groupe Aces & Eights. Si on inclut la damoiselle dans la storyline, je ne lui prédis pas un grand avenir. Si c’est pour l’écarter de l’écran, je dis merci.

Chavo fait ses débuts officiels à la TNA dans un match contre Kid Kash. Les tatouages de Kash sont vraiment classes et le thème d’entrée de Chavo est à chier. Le match est équilibré, bon, et Chavo met en avant ses qualités de voltigeur en avant. Les seuls problèmes sont les suivants : la tentative d’interférence de Gunner qui au final ne sert à rien, autant ne pas mettre d’interférence, et la seconde, plus générale et que j’ai un peu toujours eu avec Chavo, c’est le fait qu’il se colle à Eddie Guerrero. Son arsenal de prise est peu différent, et le fait de jouer sur ce pathos est un peu trop facile au point de vue scénaristique. Chavo gagne logiquement avec un public conquis.

Gunner n’en revient toujours pas, il y a trois cordes sur un ring.

Dixie Carter, présente en coulisses, dit qu’AJ Styles doit clarifier la situation au plus vite. Ouais parce qu’il y en a marre de cette rivalité de merde. La rivalité, pas les matchs en PPV.

Wes Brisco salue Kurt Angle en coulisses. Le petit aimerait bien percer dans le monde du catch. Regarde ! Garett n’a rien fait pour avoir sa place et pourtant. Fonce jeunot ! Devon et Garett seront aux abords du ring pour le match Angle vs Storm.

Christopher Daniels et Kazarian sont dans le ring, entourés de cadeaux pour le futur enfant d’AJ Styles. Le Phenomenal One est en tournée en Australie (non, il n’a pas gagné au loto), mettant probablement enceinte une autre femme. Ils invitent Claire Lynch dans le ring. Daniels dit qu’une grossesse est une période important dans la vie d’une femme et qu’elle doit être entourée de personnes qui l’aiment et prennent soin d’elle. Les cadeaux apportés par les champions par équipe sont des couches (non ce n’est pas pour Hogan), du merchandising AJ Styles et un nourrisson affublé d’une veste à la AJ Styles. Le dernier cadeau m’a bien fait marrer. Claire hurle à la caméra qu’AJ doit faire ce qu’il a à faire. Elle a vraiment des cris insupportables. Oui parce que ça existe des cris supportables.

En effet.

C’est ma soirée ! Après avoir vu Garett et Brooke, voilà Joseph Park. Il parle de représenter légalement certains catcheurs (Paul Heyman > Joseph Park). S’en suit une petite discussion avec Sting. Il y a une blague sur le mot kayfabe que je n’ai pas compris. Private Joke semble t-il. Deux matchs Bound For Glory Series annoncés : The Pope vs RVD, AJ vs Angle, et Storm vs Bully Ray.

Le main-event tant mis en avant. Il reste un petit quart d’heure d’antenne, ce qui laisse présager un bon petit match. Le truc complètement con : tous ceux qui avaient prédit leur présence viennent au compte goutte, ce qui détourne un peu l’attention de ce qui se passe à l’intérieur du ring. Sinon le match est plutôt cool. Storm l’emporte et redevient leader au classement des Bound For Glory Series. Les A&E sont absents au bataillon. Roode prétend que Storm a gagné son match donc il n’avait pas besoin d’eux. Impact se termine en bagarre dans le ring avec Storm, Ray, Roode et Aries.

Sting ne se remet toujours pas de la vision d’horreur qu’il a eu derrière lui quelques minutes avant. « Les fans de catch sont donc si moches ? »

Un Impact moyen. Pas de grosses surprises, je suis resté sur ma faim avec l’après main-event. Sinon c’est solide dans le ring, et les segments sont corrects.

 

1 commentaire

Les plus lus

En haut