Actualité

Le WWE Network stable au deuxième trimestre 2015, de nouveaux programmes en projet

Lors de la dernière conference call de la WWE pour le second trimestre de l'année, la WWE est revenu très longuement sur le succès du WWE Network. La compagnie semble satisfaite de ces chiffres et compte produire de nouveau programmes pour son service de streaming et vidéos à la demande.
wwe-network-vkm

La WWE a donné aujourd’hui son habituelle conference call sur les résultats financiers du deuxième trimestre de l’année 2015 en présence de Vince McMahon et George Barrios. Le fil rouge de cette conférence est une nouvelle fois le WWE Network, dont les chiffres restent satisfaisants, voir même très intéressants. Après cette semaine d’informations pas très joyeuses sur le départ d’Hulk Hogan, c’est un soulagement.

Le WWE Network se porte donc bien. Durant le dernier trimestre, le service de streaming et VOD de la WWE a gagné 75% de nouveau inscrits par rapport au même trimestre de l’année précédente — le second de son existence, qui avait précédé l’ouverture au marché international. Le WWE Network comptait au 31 juin 1,2 millions d’abonnés, c’est 100 000 de moins qu’en mars dernier pour WrestleMania comme l’avait annoncé la compagnie, mais la WWE espère conserver ce chiffre d’ici la fin du troisième trimestre. Le nombre de nouveaux abonnés reste lui en augmentation, puisqu’on note 31% de nouveau abonnés par rapport au premier trimestre de 2015, tandis que les annulations d’abonnements sont au nombre de 508 000.

Le WWE Network rapporte plus que les ventes de pay-per-views

Le plus surprenant dans toutes ces informations c’est que malgré ce gros nombre de désabonnements, le WWE Network a rapporté plus en un an (juillet 2014 – juin 2015) que les ventes de pay-per-view. Un argument en faveur de Vince McMahon qui veut passer du système de pay-per-view au streaming — bien que les ventes de pay-per-views continuent de bien se porter, étant au nombre de 264 000 pour le dernier trimestre.

La WWE compte aussi maintenir le premier mois d’abonnement au service gratuit. L’offre porte ses fruits et permet au WWE Network de gagner facilement de nouveaux abonnés. Il est aussi en projet, mais seulement aux Etats-Unis, de vendre des cartes cadeaux pour tester le service sans avoir à donner son numéro de carte bancaire.

Au niveau mondial, on peut aussi noter une augmentation des abonnés hors Etats-Unis. 18 % des abonnés, soit 217 000 personnes sont abonnés au WWE Network en dehors des Etats-Unis. Une très forte augmentation puisqu’à la fin de l’année 2014, ils n’étaient que 44 000. Des chiffres que l’on peut justifier grâce à l’ouverture du Network sur plusieurs marchés anglophones, notamment le Royaume Uni en janvier dernier ou le Canada — hors Québec et avec un abonnement via un opérateur tiers.

De nouveaux programmes en projets

Au niveau des programmes la WWE annonce — bien que celui-ci s’est déroulé au début du mois de juillet, donc au troisième trimestre — que hors pay-per-views, WWE Beast In The East est le programme le plus vu du Network de ce dernier trimestre. De quoi donner envie à la WWE de produire plus d’événements calqués sur le modèle du pay-per-view exclusifs au Network.

Malgré les audiences peu satisfaisantes de Tough Enough, la WWE envisage aussi de rester sur sa lancée et produire de nouveaux programmes de style télé-réalité. Il a été mentionné l’idée d’un programme qui suit les catcheurs de NXT sur leur montée vers le main-roster. Un autre programme, intitulé « Table For 3 » et dont le concept serait de « mettre à table le téléspectateur avec deux superstars ou divas ». Un programme qui couvre la pop-culture est aussi en projet. D’autres épisodes du podcast de Stone Cold Steve Austin, de WWE List ou WWE 24 seront aussi ajoutés ces prochains mois.

Swerved, un des shows lancés au trimestre dernier, semble par contre sur la sellette. Il se dit que le show ne serait pas très apprécié par les talents de la WWE. Malgré toute la publicité faite pour ce programme — produit par Jeff Tremaine (Jackass, Bad Grandpa) il pourrait bien disparaître sous peu pour cette raison.

Petit point intéressant de la conférence, Vince McMahon a évoqué pour la première fois Hulk Hogan depuis le scandale qui a éclaté la semaine dernière. Sans le mentionné directement, un des journalistes à demandé au président de la WWE comment après s’être séparé d’un grand nom de la compagnie — sans citer le nom de Hulk Hogan —, comment il ressentait l’arrivée d’autres talents, ce à quoi Vince McMahon a répondu « Nous sommes assez confiants avec les catcheurs que l’on forme à NXT. Hulk Hogan n’a plus rien à voir avec la compagnie, cela n’affecte pas nos projets. Nous sommes intéressés par les gens qui peuvent lutter dans le ring ».

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.