Actualité

NJPW G1 Climax 26 : Hirooki Goto et Kenny Omega s’envolent vers la finale

La finale du NJPW G1 Climax 26 est connue : Kenny Omega et Hirooki Goto s'affronteront ce dimanche.
© NJPW

Le tournoi de la NJPW G1 Climax 26 touche bientôt à sa fin. Chaque bloc a livré son verdict au prix de deux main-events exceptionnels. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’agit d’une finale surprise qui aura lieu ce dimanche.

Bloc A : la revanche du loser magnifique

Huit. C’est le nombre de fois ou Hirooki Goto a échoué à capturer la ceinture IWGP Heavyweight. Huit c’est aussi le nombre d’années qui sépare sa victoire au G1 Climax (2008 en l’occurrence) avec la finale qu’il jouera demain. Il y a une vraie histoire de rédemption  qui est en train de s’écrire avec Hirooki Goto qui devrait en cas de victoire rencontrer son confrère au sein de la faction CHAOS à Wrestle Kingdom en janvier prochain, le champion Kazuchika Okada.

L’histoire de Goto, c’est une succession de chutes alors qu’il est/était aux portes de la gloire, a-t-il trouvé ce qui le fera basculer du côté victorieux? Gagnera-t-il le G1 huit ans après ? Pire, sera-t-il le premier vainqueur du G1 à perdre sa mallette sur la route du Wrestle Kingdom? Voyons dans un premier temps comment il a finit premier de son groupe.

Goto n’a perdu que trois matchs, mais face à Okada, Tanahashi et Sanada. Avant cette journée, quatre catcheurs comptaient dix points et ils s’affrontaient directement : Marufuji contre Goto et Tanahashi contre Okada. Si Goto venait à être à égalité avec Tanahashi ou Okada, il restait derrière car il avait perdu contre eux. Goto a dans un premier temps battu Marufuji au prix d’un excellent match. Dans un main-event d’une qualité incroyable, Hiroshi Tanahashi et Kazuchika Okada ont fait match nul après trente minutes dans un match ou les dix dernières furent d’une intensité exceptionnelle. Tanahashi porta son High Fly Flow à cinq secondes de la fin mais la cloche sonna alors que l’arbitre frappait le sol pour la deuxième fois, Kazuchika Okada levant l’épaule avant la troisième fois pour confirmer le match nul. Dans la manière la plus Goto-esque possible, Hirooki Goto remportait le Bloc A sans être sur le ring et sans même entendre sa musique ou avoir l’opportunité de faire une promo.

Bloc B : Un Canadien en chasse un autre

Naito en tête, EVIL en spoiler de Shibata… Tout paraissait en place pour couronner Tetsuya Naito dans ce bloc car un nul face à Kenny Omega lui suffisait pour rester devant les canadiens Michael Elgin et son adversaire du soir.

Dans un premier temps, EVIL a parfaitement rempli son rôle en se défaisant de Katsuyori Shibata dans un combat exceptionnellement brutal ou la plupart de ses offensives furent concentrées sur l’épaule blessée de Shibata. On imagine clairement que EVIL fera face à son adversaire du soir pour le titre NEVER à Wrestle Kingdom ou avant. Victoire nette et brutale.

Ensuite Michael Elgin jouait sa survie face à un Katsuhiko Nakajima accompagné par tout un contingent de la NOAH. Là encore, dans un match excessivement physique ou la force de Michael Elgin répondait aux kicks terribles de Nakajima, c’est le Japonais qui sortait vainqueur face au champion intercontinental. Avec la probable défense du titre IWGP d’Okada face à Marufuji, on imagine que la carte de King Of Pro Wrestling devrait voir les deux principales ceintures de la NJPW défendues face à deux catcheurs de la NOAH. Un beau moment de respect mutuel à la fin du match entre les deux lutteurs après cette bataille impitoyable.

Le main-event opposait Tetsuya Naito l’ancien champion IWGP à Kenny Omega l’ancien champion Intercontinental et Junior Heavyweight. Comme ce fût le cas la veille, cette finale a été d’une intensité incroyable avec une séquence finale de plusieurs minutes remplie de contres à couper le souffle. Naito faisant le maximum pour retarder l’échéance et espérer le nul s’est fait surprendre par plusieurs Boma-Ye d’Omega pour ensuite s’avouer vaincu à la quatrième tentative de One-Winged Angel du canadien. A noter un spot absolument époustouflant en dehors du ring que l’on vous laisse découvrir par vous même, Steve Corino et Kevin Kelly ne risquent pas de l’oublier de sitôt.

Demain aura donc lieu la finale opposant Hirooki Goto contre Kenny Omega à suivre sur New Japan World à 9h heures française.

Auteur :