Résumé

G1 Climax 27, première journée : Résumé et résultats

Le plus grand tournoi de l’année a enfin débuté hier au Japon. C’est parti pour quatre semaines de folie durant lesquelles vont se loger indéniablement quelques matchs qui pourront prétendre au titre de meilleur match de l’année.

Dans les usuels matchs par équipe qui regroupent les catcheurs qui ne participent pas au tournoi ou ne sont pas concernés par les matchs du jour, les groupes dominants de la New Japan se sont fait face. Suzuki-gun (El Desperado, Minoru Suzuki et Taichi) ont vaincu le Bullet Club (Chase Owens, Kenny Omega, et Tama Tonga). Le tombé a été ici pris par Owens, qui est de loin le membre le plus faible de son clan.

Par la suite deux clans se sont divisés pour donner lieu à deux matchs par équipe. Jado et Toru Yano du clan Chaos ont battu leurs alliés Gedo et Kazuchika Okada. Même si le champion poids-lourd IWGP ne prend pas le tombé, il est étonnant de le voir défait dès la première journée. Est-ce que cela annoncerait un tournoi compliqué cette année ? Nous verrons.

Los Ingobernables de Japon a été scindé également en deux, d’un côté, EVIL et Hiromu Takahashi, de l’autre, BUSHI et SANADA. C’est la paire contenant l’ancien champion junior poids-lourd Takahashi qui sort gagnante. Quant aux vétérans Jushin Thunder Liger & TenCozy (Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima), ils n’ont pas failli face à la jeune garde représentée par David Finlay, Juice Robinson et Michael Elgin.

Passons à la partie qui nous intéresse tous, celle des matchs comptant pour le G1 Climax. Le tournoi a ouvert avec un bon opener.  YOSHI-HASHI, qu’on avait l’habitude de voir jobber dans les matchs par équipe,  a gagné de l’importance dans le roster de la New Japan. Le voir gagner (avec son Karma, un pumphandle half nelson driver) contre l’ex-leader de la Blue Justice Army Yuji Nagata dès la première journée pourrait l’amener à enchaîner les victoires. Il ne pourra pas dans tous les cas faire pire que l’année dernière où il a terminé dernier de son groupe avec six points pour trois victoires.

Affrontement de poids-lourd entre Togi Makabe et Bad Luck Fale. Fale n’est pas le genre de catcheurs dont on attend un match cinq étoiles à chaque apparition mais il a déjà sorti par le passé de bonnes prestations dans le G1 Climax, dépassant les attentes de certains fans sceptiques. Makabe n’a pas fait illusion dans ce match, concédant la défaite en moins de dix minutes après un Choke Lariat Slam.

Quand deux anciens champions NEVER Openweight se confrontent, on sait que l’opposition sera intense. Échanges de lariats, de coup de boule, de coup d’avant-bras entre Hirooki Goto et Tomohiro Ishii dans ce troisième match de la première journée du G1 Climax. Si Goto était absent aux shows G1 Special in USA, Ishii a sorti de grosses performances, s’inclinant après un GTR en finale du tournoi pour le titre des États-Unis.

Match inédit avec un combat qui place Zack Sabre Jr. face au Ace de la NJPW, Hiroshi Tanahashi. Les commentateurs décrivent ce match comme un mauvais tirage pour l’ancien champion poids-lourd IWGP qui affronte en ouverture de tournoi un spécialiste des soumissions, ex-champion handicapé par une blessure au bras. Un bras amoindri que va totalement exploité l’Anglais pour finir par faire abandonner sur son Jim Breaks Armbar. Énorme victoire pour le membre du Suzuki-Gun.

Dans le main-event nous assistons au grand retour de Kota Ibushi, qui fait face au leader des Ingobernables de Japon, Tetsuya Naito. Parti l’année dernière tenter sa chance à la WWE via le Cruiserweight Classic, Ibushi était revenu en fin d’année sous le masque de Tiger Mask W, figure du dessin animé nippon. Ibushi effectue ici son premier match à la NJPW sans le masque depuis 2015. Un match incroyable que nous livrent les deux stars de la New Japan, mettant la barre très haut dès la première journée du G1 Climax. Naito domine le début du match avec un travail sur la nuque. Ibushi parvient à reprendre l’avantage grâce à son Triangle Moonsault et ses coups de pieds. On pense voir la victoire acquise pour Ibushi lorsqu’il porte à Naito un piledriver de la deuxième corde mais c’est mal connaître Naito. Le travail effectué plus tôt dans le match portera ses fruits puisque deux Destino scelleront le sort d’Ibushi.

 

Classements :

Block A:

  • Zack Sabre Jr. [1 victoire, 0 défaite = 2 points]
  • Tetsuya Naito [1 victoire, 0 défaite = 2 points]
  • Hirooki Goto [1 victoire, 0 défaite = 2 points]
  • Bad Luck Fale [1 victoire, 0 défaite = 2 points]
  • YOSHI-HASHI [1 victoire, 0 défaite = 2 points]
  • Hiroshi Tanahashi [0 victoire, 1 défaite = 0 point]
  • Kota Ibushi [0 victoire, 1 défaite = 0 point]
  • Togi Makabe [0 victoire, 1 défaite = 0 point]
  • Yuji Nagata [0 victoire, 1 défaite = 0 point]
  • Tomohiro Ishii [0 victoire, 1 défaite = 0 point]

Block B:

  • Kazuchika Okada [0 victoire, 0 défaite = 0 point]
  • Kenny Omega [0 victoire, 0 défaite = 0 point]
  • Minoru Suzuki [0 victoire, 0 défaite = 0 point]
  • Toru Yano [0 victoire, 0 défaite = 0 point]
  • SANADA [0 victoire, 0 défaite = 0 point]
  • EVIL [0 victoire, 0 défaite = 0 point]
  • Tama Tonga [0 victoire, 0 défaite = 0 point]
  • Satoshima Kojima [0 victoire, 0 défaite = 0 point]
  • Juice Robinson [0 victoire, 0 défaite = 0 point]

 

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut