WWE

La raison derrière le départ de Drew Gulak de la WWE

drew gulak 1
WWE

La nouvelle avait surpris beaucoup de monde ce samedi : la WWE se sépare de Drew Gulak alors qu’il venait de disputer, la veille, ce qui sera son dernier match pour la compagnie de Vince McMahon contre Daniel Bryan avec qui il était allié depuis quelques semaines. Un départ qui serait lié à une question de salaire.

Drew Gualak était engagé dans le tournoi pour couronner un nouveau champion Intercontinental, et semblait déterminé à montrer qu’il n’était pas là que pour être son sidekick. Au terme d’un combat salué, c’est finalement le quatre fois champion de la WWE qui s’est imposé. Alors que les deux catcheurs se sont serrés la main en signe de respect juste après le match, laissant comprendre que leur alliance n’était pas terminée, personne n’imaginait alors la nouvelle du lendemain.

Son contrat terminé, des négociations étaient semble-t-il en cours depuis quelques temps mais celles-ci n’auraient pas abouti. La WWE aurait finalement laissé le catcheur partir sans plus insister. Celle-ci n’a par contre toujours pas officialisé son départ.

Everybody’s got a price

S’il est bien question de contrat, le départ de Drew Gulak se rapporterait visiblement à une question qui fâche : le salaire. Selon Dave Meltzer, l’ancien champion Cruiserweight a refusé de signer un nouveau contrat suite au refus de lui attribuer une augmentation sur son salaire.

Les chiffres en question nous sont inconnus. Une décision compréhensible pour les deux camps : Drew Gulak souhaite voir son travail valorisé tandis que la WWE, bien que toujours profitable et en sécurité financièrement, tente d’économiser au maximum alors que la crise sanitaire et économique liée au COVID-19 fait toujours des ravages aux Etats-Unis — la vague de licenciements du mois dernier en est bien la preuve.

Publicité

De plus, on ne pourra pas retrouver Drew Gulak sur un ring de catch avant un bon bout de temps, le circuit indépendant souffre encore bien plus de la situation mondiale actuelle que les grosses promotions.

Pendant ce temps-là, la WWE n’a pas perdu de temps pour faire oublier le nom du « partenaire d’entrainement » de Daniel Bryan.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });