Impact Wrestling

Résultats d’Impact Bound For Glory 2020

rich swann champion impact bfg 2020 2

Résultats complets d’Impact Wrestling Bound For Glory 2020.

Impact Wrestling

Ce samedi soir Impact Wrestling donnait l’une des plus importante soirée de son année, Bound For Glory 2020. Au programme notamment un match de championnat d’Impact entre Eric Young et Rich Swann, un match de championnat Knockout entre Deonna Purrazzo et Kylie Rae (qui n’aura rien de ce qui a été annoncé) et un Call Your Shot Gauntlet Match dans lequel Heath et Rhino jouent leur avenir à Impact.

Avant l’introduction au Hall of Fame de Ken Shamrock et après quelques messages vidéos de Bret Hart, Mick Foley ou encore Chael Sonnen pour ce dernier, les Rascalz (Dezmond Xavier and Zachary Wentz) affrontent dans le pre-show de Bound For Glory les Deaners (Cody Deaner and Cousin Jake).

The Deaners ont battu The Rascalz par tombé avec un T2G sur Xavier.

Ken Shamrock est ensuite introduit dans le Hall of Fame d’Impact Wrestling. Le catcheur et combattant en MMA a le droit à une introduction (en vidéo mais tout de même) de The Rock. Oui, Dwayne Johnson sur un show d’Impact Wrestling. On peu plier 2020 et rentrer chez soi, on a fait le tour.

Publicité

Dans son discours Shamrock remerciera d’abord Vince McMahon qui lui a permis de rentrer dans le monde du catch et la WWE. Il remercie aussi Bret Hart et The Rock qui ont apporté beaucoup à son personnage.

X-Division au ralenti

L’opener est confié à Rohit Raju qui défend son titre de champion X-Division contre Willie Mack, TJP, Jordynne Grace, Chris Bey et Trey Miguel. L’affrontement était annoncé comme un Scramble Match, mais qui n’avait rien à voir avec les règles que l’on connait à la WWE par exemple, il n’y avait besoin que d’un tombé pour gagner.

Rohit Raju a battu TJP, Willie Mack, Jordynne Grace, Chris Bey, and Trey Miguel par tombé. Raju a été malin, il a éjecté Jordynne Grace du ring, laissé TJP porter son Mamba Splash sur Try Miguel avant de lui porter un coup de genou et de faire le tombé à sa place. Pas un mauvais match, mais ça reste assez éloigné de ce qu’on attend de la X-Division.

Le second match est le Call Your Shot Gauntlet. Pour rappel, vingt catcheurs et catcheuses participent au match et entrent à intervalles réguliers. Les vingts participants doivent se battre selon le principe d’une bataille royale et faire passer leurs adversaires par dessus la troisième corde pour les éliminer, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que deux. Dès lors, ce n’est plus qu’un match simple où il faut gagner par tombé ou soumission.

Heath et Rhino sont sauvés

Dix participants avait été annoncés, les dix autres étaient des surprises. On y a vu notamment James Storm, Shawn Daivari ou Swoggle faire leur retour à Impact. Tommy Dreamer, Jessika Havoc, Kiera Hogan ou encore Crazzy Steve étaient aussi de la partie. Rhino devait entrer en premier, et Hernandez en 20ème comme le voulait la stipulation.

Publicité

Rhino a remporté le Call Your Shot en éliminant Sami Callihan par tombé avec son Gore.

Heath et Rhino sont sauvés. Comme le voulait une autre stipulation, l’un des deux devait remporter le match pour qu’ils puissent conserver leur place à Impact.

EC3 comme à la maison

On en vient au match entre EC3 et Moose. Il y avait un moment que l’on ne nous en avait pas proposé, mais ce match est un match de cinematic wrestling et devait avoir lieu dans un « endroit non spécifié ». Ce n’était pas vraiment un match mais plutôt un combat à la sauce Bloodsport. RAW Underground sans Shane McMahon qui beugle et les centaines de changement d’angle caméra par minute si vous voulez.

Publicité

À cela on y ajoute quelques moments plus axés storytelling que combat, où après une promo sur l’importance du titre de la TNA, EC3 a un petit flashback qui le stoppe au moment de terminer le match, et Moose reprend le dessus. Moose terminera en assommant EC3 avec le titre de champion de la TNA.

C’était sympa sans être incroyable, c’était sanglant aussi, mais pour ceux qui ne suivent pas énormément Impact c’était surtout une nouvelle preuve qu’EC3 aurait tellement pu être une star à la WWE s’ils avaient cru en lui. Réussir à Impact c’est bien, mais en 2020 ça permet pas de toucher le ciel dans le monde du catch.

Bonne soirée pour Ken Shamrock

Ken Shamrock qui s’est fait introduire dans le Hall of Fame d’Impact Wrestling en début de soirée a aussi un match sur la carte. Il y affronte Eddie Edwards. On reste dans un style fight/MMA pour ce match.

Sami Callihan est intervenu en faveur de Shamrock, faisant éteindre les lumières lors qu’Edwards a la partie en main, tenant Shamrock en soumission dans un Single Leg Boston Crab. Quand les lumières se rallument, le voilà sur le ring avec une batte de baseball, mais Edwards se défend avec un kendo stick. Malheureusement pour ce dernier, la distraction permettra à Shamrock de terminer le match.

Ken Shamrock a battu Eddie Edwards par soumission avec un Ankle Lock.

Publicité

Ken Shamrock a 56 ans, et même s’il repart du match en boitant, tenir une forme pareille à cet âge c’est assez impressionnant.

MCMG déjà défait

Les titres de champions par équipe sont en jeu dans le match suivant. Quatre équipes doivent s’affronter : Les Motor City Machine Guns, champions actuels, The North, The Good Brothers et Ace Austin & Madman Fulton. Mais les MCMG se feront attaquer avant le match par The North sur la rampe. Alex Shelley a subit un piledriver sur la rampe et n’est plus en mesure de se battre. Chris Sabin a deux solution : où son équipe abandonne les titres, ou il décide de se battre seul. Il choisit la seconde option. Malheureusement pour lui, face à trois autres équipes on ne s’en sort pas seul.

La fin du match verra Ethan Page profiter d’un arbitre distrait par son partenaire pour porter un coup de ceinture à Karl Anderson sur le ring, permettant à Josh Alexander de faire le tombé tout de suite après.

The North ont battu les Good Brothers, MCMG et Ace Austin & Madman Fulton par tombé après le coup de ceinture de Page sur Anderson.

On ne sait pas pourquoi Alex Shelley s’est soudainement fait sortir du match, mais on aura sans doute une explication tôt ou tard.

Il va aussi manquer une personne dans le match suivant. Deonna Purrazzo était censée défendre son titre de championne des Knockouts contre Kylie Rae, on a même eu le droit à un beau clip vidéo pour la promotion du match, mais cette dernière n’est finalement pas là.

Su Yung championne impromptu

Deonna Purrazzo annonce alors qu’elle lance un open challenge à n’importe qui dans le vestiaire d’Impact, et c’est à la surprise de tous que Su Yung, de retour à Impact répond présente.

Su Yung a battu Deonna Purrazzo par tombé avec un stunner et son Panic Switch. L’arbitre aura subit un ref bump, mais Kimber Lee était là pour éviter à Purrazzo de se faire terminer par Yung dans le dos de l’arbitre. La championne échappe au Mist de Yung mais malheureusement la suite du match n’ira pas en sa faveur.

On était déjà assez surpris par le changement de challengeuse de dernière minute qu’on se prend une seconde surprise avec la défait de Deonna Purrazzo. Drôle de manière de terminer (par ailleurs prématurément) le règne d’une catcheuse qu’on semblait vouloir pusher.

Avant le main-event de la soirée Madison Rayne qui était aux commentaires avec Don Callis et Josh Matthews est là pour annoncer une grande nouvelle : les titres de championnes par équipe des Knockouts seront de retour. Les nouvelles championnes seront sacrée à Impact Hard To Kill en janvier 2021. Pour rappel les prédédent·e·s champion·ne·s étaient ODB et Eric Young.

Rich Swann décroche l’or

Eric Young qui dans le main-event donc, défend son titre de champion poids lourds d’Impact Wrestling contre Rich Swann. Le match est brutal, les coups pleuvent par dizaines et la seconde partie du match durant laquelle Rich Swann passe la seconde porté par un second souffle après avoir été passé à tabac par Young est encore plus impressionnante. Il n’a pas volé sa place de main-event celui-ci.

Rich Swann a battu Eric Young par tombé avec un Lethal Injection et un Phoenix Splash pour devenir champion d’Impact Wrestling.

Le show se termine avec tous le roster face d’Impact rejoignant Swann pour célébrer sa victoire. Belle fin de show.

Un pay-per-view avec une première partie qui peine à décoller, on peine à se passionner par ce qui se passe. Le salut viendra à partir du match par les titres de champions par équipe qui même si l’on ne comprend pas trop la stratégie d’Impact autour relève la qualité du show. La suite se regarde avec intérêt.

En haut