NJPW

Résultats de NJPW Sakura Genesis 2021

njpw sakura genesis 2021 compressed

Résultats de l’événement NJPW Sakura Genesis 2021.

NJPW

Effacé par le G1 Supercard organisé par la promotion japonaise et la Ring of Honor en 2019 puis annulé l’an dernier à cause de la crise sanitaire, la NJPW peut enfin organiser une nouvelle édition de son show printanier qu’est Sakura Genesis, où le champion majeur défend son or face au vainqueur de la dernière édition de la New Japan Cup.

Au programme : Un nouveau membre pour l’United Empire, El Desperado & Yoshinobu Kanemaru défendent les championnats IWGP Jr. Heavyweight par équipes face aux réunis Roppongi 3K SHO & YOH tandis que Kota Ibushi défend pour la première fois le tout nouveau championnat IWGP World Heavyweight face à Will Ospreay, vainqueur de la New Japan Cup 2021.

Ne l’appelez plus Toa mais désormais Aaron

Repartis bredouilles de la dernière New Japan Cup, les ingouvernables Naito, Takagi et SANADA avaient besoin de se relancer après les revers subis. Cependant, face à eux se dresse l’United Empire, représenté par Great O-Khan, Jeff Cobb et un nouveau membre mystère, de quoi mettre un sou dans la machine à rumeurs.

Aucune grande surprise à voir, le nouveau membre de l’Empire s’agit de Toa Henare, invité à de nombreuses reprises par Will Ospreay à rejoindre ses rangs après quelques échecs successifs. Un moyen de relancer Henare, qui patauge depuis quelques années dans le bas de la carte de la NJPW et qui peut représenter un mec à envoyer au charbon dans la division NEVER. Une seconde chance à saisir, l’alliance aux côtés de l’Empire ne devrait que lui faire du bien.

Publicité

Ne l’appelez plus Toa, il s’appelle désormais Aaron, son vrai nom. Nouvelle tenue de ring au rendez-vous, qui rappelle étrangement les meilleures heures de Masahiro Chono. SANADA se couche pour Aaron Henare après une combination avec Jeff Cobb. Le message est envoyé.

Les Roppongi 3K réunis

Victime d’une blessure aux ligaments croisés l’été dernier, YOH a fait son retour lors de la finale de la New Japan Cup 2021 et a directement défié El Desperado & Yoshinobu Kanemaru pour un match de championnat pour les titres par équipes de la division Junior, assez vite officialisé par la NJPW. Néanmoins, tant SHO avait bien fait sans son partenaire de toujours durant son absence, on pouvait croire à une fin de l’équipe Roppongi 3K.

Une attitude un peu plus mature pour les 3K qui semblent désormais à une nouvelle étape de leur carrière face à Desperado et Kanemaru toujours autant portés sur la gruge. Loin des festivals de voltige chers à la division Junior, on se concentre énormément sur l’histoire. Les champions vont se concentrer sur le genou blessé de YOH, qui va jouer le babyface en péril durant la presque intégralité du match tandis que SHO joue le sauveteur à plusieurs reprises et parvient à renvoyer ses adversaires à l’envoyeur.

Des gros nearfalls pour faire suer toute la salle, des mésententes entre les deux équipes mais YOH finit par parvenir à déjouer la gruge de Kanemaru pour adjuger aux Roppongi 3K un cinquième règne de champion IWGP Jr. Heavyweight par équipes. YOH défie par ailleurs El Desperado pour un match de championnat pour son titre IWGP Junior Heavyweight.

Il l’a promis, il a tué Dieu

Désormais inscrit dans l’héritage des championnats IWGP Heavyweight et IWGP Intercontinental, le nouveau titre IWGP World Heavyweight est défendu pour la première fois par Kota Ibushi face à un adversaire qu’il connaît très bien en la personne de Will Ospreay, vainqueur de la New Japan Cup 2021 et passé au dessus de l’étape d’aller humilier des vétérans, le britannique est enfin arrivé dans la cours des grands.

Publicité

Un match dont l’action est en crescendo : ça se défit du regard durant les premières minutes, ça tente de se cerner avant de s’envoyer tout son arsenal au fur et à mesure. Néanmoins, Ospreay domine de la tête et des épaules Ibushi et malgré sa résilience qui peut parfois dépasser l’entendement, la victoire du challenger se fait quand même drôlement ressentir. Des rappels à leurs anciens affrontements sont réalisés tel qu’un hurricana d’Ibushi dans lequel Ospreay atterrit sur ses pieds et défie du regard le champion, toujours assez spectaculaire. Les dix dernières minutes sont assez intenses où la Golden Star tente le tout pour le tout mais le britannique est trop fort et a « tué Dieu » comme il l’avait promis.

Maintenant au sommet de la chaîne alimentaire de la NJPW, Will Ospreay souhaite néanmoins se venger d’un homme en la personne de Kazuchika Okada, vainqueur du leader de l’United Empire lors de Wrestle Kingdom 15. Le Rainmaker vient au ring mais se fait voler la vedette par Shingo Takagi, qui veut remettre le couvert avec Ospreay. Ce dernier ne se défile pas et promet à l’ingouvernable tandis qu’Okada passe en second, lui qui fut éloigné du haut de la carte depuis une bonne année suite à quelques pépins physiques.


Résultats rapides de NJPW Sakura Genesis 2021

  • Suzuki-gun (Taichi, Zack Sabre Jr. & DOUKI) ont battu Bullet Club (Tama Tonga, Tanga Loa & Jado) [10:10]
  • CHAOS (Kazuchika Okada, Tomohiro Ishii, Hirooki Goto, Toru Yano & YOSHI-HASHI) ont battu Bullet Club (EVIL, KENTA, Taiji Ishimori, Yujiro Takahashi & Dick Togo) [11:37]
  • United Empire (Great O-Khan, Jeff Cobb & Aaron Henare) ont battu Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito, SANADA & Shingo Takagi) [9:51]
  • Hiroshi Tanahashi et Satoshi Kojima ont battu Bullet Club (Jay White & Bad Luck Fale) [10:05]
  • IWGP Jr. Heavyweight Tag Team : Roppongi 3K (SHO & YOH) ont battu Suzuki-gun (El Desperado & Yoshinobu Kanemaru) (c) [20:48]
  • IWGP World Heavyweight : Will Ospreay a battu Kota Ibushi (c) [30:48]
Publicité
En haut