WWE

WWE : Une plainte contre Vince McMahon a été déposée par des actionnaires

vince mcmahon wwe plainte actionnaires

Un actionnaire a déposé une plainte contre Vince McMahon, accusant le président exécutif du conseil d’administration de la WWE d’abuser de sa position d’actionnaire majoritaire.

WWE

Nouveau rebondissement autour du retour de Vince McMahon : Une plainte a été déposée par un actionnaire dans le cadre d’un recours collectif.

Un actionnaire de la WWE, Scott A. Fellows, a en effet déposé une plainte en son nom et celui de plusieurs autres actionnaires dans un recours collectif auprès de la Delaware Court of Chancery contre Vince McMahon, accusé d’avoir écarté des membres du conseil d’administration pour s’installer illégalement à la présidence de celui-ci.

Vince McMahon est ainsi accusé d’abuser de sa position d’actionnaire majoritaire et d’utiliser ses 81% de part de votes au Conseil d’Administration afin de virer trois membres de ce CA afin d’imposer sa présence et celle de deux autres proches collaborateurs, Michelle Wilson et George Barrios.

Selon la proposition de recours collectif, il est rappelé que Vince McMahon a programmé son retour au conseil d’administration pour prendre le contrôle des négociations à venir sur les droits TV de la WWE qui arriveront à expiration en 2024. Des négociations qualifiées de « nerf de la guerre » pour l’entreprise, et a forcé son retour en menaçant de ne soutenir aucun des accords passés s’il ne récupère pas sa place de président exécutif.

Publicité

À lire aussi : Vente de la WWE aux saoudiens : Rien n’est fait pour le moment

La démarche visant à « prendre le contrôle total et personnel de toute décision majeure de l’entreprise » en « faisant entrer ses complices au conseil d’administration » contrevient à la loi du Delaware, précise la plainte.

Vince McMahon a annoncé son intention de revenir au conseil d’administration de la WWE vendredi dernier avec l’intention de prendre la place de président exécutif du CA de la compagnie de Stamford, ce qu’il a réussi à faire ce mardi après la démission de Stephanie McMahon du rôle de coprésidente.

Voir aussi

En haut