Review

Les aléas du direct

C’est le tout premier Impact Wrestling en direct de l’histoire de la TNA. L’instant est très important puisqu’il pourrait permettre à la TNA de franchir un nouveau palier, en attirant plus de téléspectateurs et en faisant plus de recettes. Ce premier épisode live sera t-il une fausse note ou un bon premier pas dans la cour des grands ?

Come at me, bro !

Review d’Impact Wrestling du 31 mai 2012

On commence par un match, celui qui était sensé conclure le show, le Lumberjack match entre Bobby Roode et Sting. Comme d’habitude, les faces sont d’un côté, les heels de l’autre. Le début du match voit Sting s’amuser avec sa proie. Mais un passage à tabac à l’extérieur donne l’avantage au champion poids lourd. Roode se sert plusieurs fois des bucherons pour affaiblir The Icon. On apercevra Sting effectuer une Slingshot Plancha à l’extérieur, ce qui lui vaudra des chants « TNA ! TNA ! TNA ! ». Ce sont des chants un peu faciles mais il faut dire que le public est plus nombreux que d’habitude et surexcité. Et on ne voit pas Sting faire ce genre de mouvement tous les jours.

Sting gagne très proprement, au milieu du ring, par soumission avec son Scorpion Death Lock. Et c’est bien ça le problème ! Je veux bien que ce soit le match de retour de Sting, que ce soit un épisode où il faut marquer les esprits mais tout de même. Sting célèbre sa victoire tandis que Hulk Hognan, General manager de son état, arrive en grande pompe. Il déclare que Sting est l’homme de la fédération. En gros, vous jeunes crédules qui regardent pour la première fois la TNA, ici, les papys font plus que dans la résistance, ils mènent la danse. Hogan annonce que le main-event de Slammiversary sera Sting vs Roode pour la ceinture poids lourd. Sting occupe pour la deuxième fois cette année un main-event de PPV. Alors quand Dixie Carter prétend que la fédération mise aussi sur la jeunesse, j’y crois qu’à moitié.

Madison Rayne se prépare afin que celui qui hante son cœur puisse la voir toute belle.

Bully Ray, avec tout le talent que je lui accorde, me fait clairement chier. Il critique encore Joseph Parks qui est dans le public. Cette rivalité dure et dure depuis des mois, tout le monde sait qui est J.P, pourquoi continuer à nous boucher des shows ! Ray invite Parks à le frapper, puis lui fit que s’il le fait il va le poursuivre en justice. Il dit que comme son frère, Parks est un lâche. Parks décide finalement de se battre. Ray dit qu’ils se battront à Slammiversary. On a encore pour deux semaines de cette rivalité toute pourrie, et en plus du temps dans un PPV.

Austin Aries va affronter Chris Sabin pour la ceinture X-Division. dans quelques instants. Quelle affiche !

Petit clip qui met en avant l’invincibilité de Crimson depuis ses débuts (462 jours). Une invincibilité qu’il ne mérite pas car il n’a aucun charisme et des qualités techniques inexistantes. La TNA va surement essayer de le placer dans un match à Slammiversary.

Avant le match, Samoa Joe semble énervé par Aries à cause d’un jet d’eau. Pire que le serrage de main entre Kane et Orton. Le match est bon mais j’ai du mal à me mettre dedans pour plusieurs raisons: la première c’est que le départ d’Alex Shelley va surement entraîner celui de son ancien partenaire, Chris Sabin. Deuxièmement, si la TNA veut le conserver, il faudrait lui donner une visibilité, ce qu’il n’a clairement pas depuis sa blessure. Troisièmement, la X-Division est très peu mise en avant ces derniers temps, pourquoi pas lui faire gagner le titre ? Pour finir, Aries est sur l’affiche de Destination X, PPV qui aura lieu en juillet et qui met à l’honneur la X-Division, donc c’est pas le moment de perdre le titre surtout qu’il le détient depuis septembre dernier.

Il dit que ça va pas durer.

Les jurés de Gut Check (Taz, Bruce Prichard, et Al Snow) sont dans leur bureau pour discuter du sort de Joey Ryan. Ils discutent de son style, Al Snow et Taz en sont fans. Bruce pense qu’il n’est pas conforme à ce qu’il est vraiment, que ce qui gênant dans un catch qui est de plus en plus proche de la réalité. Bruce dit que certains fans sur Twitter ont réagi en disant que Ryan a été bien meilleur que Silva (j’en fait partie), le premier participant, qui a eu un contrat de la part de la TNA. Taz n’a pas eu l’impression que Ryan se battait comme s’il était dans le combat le plus important de sa vie, ce qui a le don de l’énerver. Al Snow pense que Ryan a fait du très bon travail.

La folle présidente de la TNA fait son entrée dans l’Impact Zone. Quand on compare la réaction des fans à une entrée de Vince McMahon ou John Laurinaitis, les fans de la TNA n’en ont vraiment rien à faire de la présidente. Dans 10 jours, la TNA va fêter ses 10 ans d’existence et la fédération ne serait pas là sans nous, les fans. Première fellation de Carter envers les fans. L’inverse peut arriver, si les fans ne sont plus là, la TNA fermera. La présidente qui dit que 10 septembre aura lieu Slammiversary. Euh… non, l’été n’est pas encore passé, on est au mois de juin. Une erreur encore plus gigantesque, la TNA va créer son propre Hall of Fame. Comment peut-tu prétendre avoir un Hall of Fame avec 10 ans de présence ?

La réponse est là.

Puis Dixie commence à dire que la division féminine doit dans les 10 prochaines années marquer encore plus les esprits. C’est pourquoi elle a décidé que Brooke Hogan dirigera cette division pour la mener vers des sommets jamais atteints (pas comme les chansons de Mrs Hogan dans les charts quoi). Dixie essaie de crédibiliser la fille à Papa en disant qu’elle est dans le métier depuis si longtemps, qu’elle a été entourée par les plus grands. Si mon père est garagiste depuis plus de 30 ans, ça fait de moi un bon garagiste ? Si je vis en Inde, auprès des éléphants,ça fait de moi un éléphant ? Ben apparemment, pour Dixie, oui.

Brooke fait son entrée dans une ambiance plutôt bonne, c’est étonnant. Sa musique d’entrée est une de ses musiques, ça c’est un mauvais point. Un gars au premier rang a une affiche « Brooke Hogan = Ratings ». Il a été payé, drogué, et martyrisé sexuellement ? Après nous avoir sucé, Dixie Carter nous bouffe la pine (référence aux Charlots et à Mano Solo). Brooke a la trentaine mais fait la quarantaine passée plusieurs fois sur le billard (pour la chirurgie et pour se faire troncher plus bas). Brooke va diriger les Knockouts et avec tout le talent de son père, va nous mettre un sacré bordel.

L'abus de photoshop est très mauvais pour votre image. Déjà qu'elle n'est pas très reluisante...

Christopher Daniels et Kazarian sont dans les coulisses. Ils pensent ne pas avoir été assez loin avec la photo et la vidéo. Ils vont profiter du direct pour frapper un grand coup. Une sextape ? Dixie à poil ? Je commence à avoir un sale goût dans la bouche.

Vidéo « TNA Greates Moments ». Ce clip met en avant cette fois-ci l’arrivée d’un certain Christian fin 2005 à la TNA. Coïncidence que cette vidéo ait été choisie, sachant que Christian a fait son retour de blessure il y a deux semaines à la WWE en devenant le nouveau champion intercontinental ? Je ne crois pas au hasard avec la TNA…

Eh! qui m'a mis ce t-shirt ? Et qu'est-ce que je fous à Orlando ?

Match pour le titre télévision. L’adversaire de Devon va être défini par les votes des fans via le site de la TNA. L’adversaire évident quand on sait que Rob Van Dam, Jeff  Hardy, Mr Anderson, et Robbie E étaient en lice. L’affrontement peut-être intéressant. Le match manque donc d’un certain rythme. On a l’impression que les deux catcheurs sont pas motivés, pas morts de faim. Après quatre pauvres minutes, Robbie E et Robbie T interfèrent dans le match. Je suppose que les fans qui regardent la TNA pour la première fois et qui retrouvent Jeff Hardy auraient voulu une fin de match clean. Nous qui suivons la TNA au fil des semaines, on auraient voulu que Robbie E et Robbie T n’interviennent plus. Ça aussi ça fait des mois que ça dure. Les face dégagent les heels du ring. C’est cool mais je m’en fiche des Robbies!

Petite vidéo de James Storm qui s’est retiré dans sa région du Tennessee, après sa défaite à Lockdown. Il s’est demandé depuis tout ce temps qu’est ce qui était le plus dur: perdre face à Roode ou décevoir tous ceux qui croyaient en lui. Cette vidéo rappelle aux gens que Storm pourrait faire son retour très bientôt.

Moment de vérité pour Joey Ryan. Bruce Prichard dit que malgré ses 12 ans d’expérience, Ryan n’a pas le niveau. Al Snow n’aime pas le personnage mais il reconnait les qualités de Ryan. Taz dit qu’il n’a pas aimé la promo de Ryan, qui n’a pas mis ses couilles sur la table.  Ryan n’est pas pris. Du grand n’importe quoi ! Ryan a montré 10 fois plus de talent dans sa promo, dans son personnage et dans son match. Silva, à part pleurer son père et dire qu’il voulait réussir, n’a rien montré. Aucune logique. Suffit d’être face pour être engagé ! Taz et Ryan ont une altercation. Peut-être un retour de Ryan pour une rivalité face à l’ex champion ECW ?

Ça n'a pas tellement l'air de lui plaire.

Le main-event oppose AJ Styles à Christopher Daniels. Le match est correct si on enlève la fin de match par disqualification et le manque d’intérêt pour le match. À la fin du match, Kurt Angle tente de sauver AJ, sans succès. Daniels et Kaz font passer un appel téléphonique entre Carter et AJ. Carter arrive en fin de show pour que la régie arrête de passer l’appel. Un segment pas terrible pour boucler Impact.

Un premier Impact en direct bien médiocre. Des segments inintéressants, des matchs de quatre minutes, les catcheurs censés représenter la TNA sont mis à mal, la part belle est donnée à Dixie Carter, les Hogan, et Sting. La TNA commence mal son été d’Impact en direct.

6 commentaires

Les plus lus

En haut