Review

Botchman Returns

Après la review de Monday Night RAW par le boss de la rédaction, voilà que je me colle la review de Friday Night Smackdown. Après des épisodes très décevants, la brand bleue de la WWE était un peu en meilleure forme la semaine dernière. Ayant peur de me coltiner un Smackdown de mauvaise qualité, je peux dire que j’ai été agréablement surpris au fur et à mesure du show.

Il vous remercie.

Review de Friday Night Smackdown du 1 Juin

Après nous avoir résumé pendant près de 3 minutes ce qu’il s’était passé ces dernières semaines entre CM Punk, Daniel Bryan et Kane. Lilian Garcia annonce notre champion du monde poids lourd Sheamus qui arrive confiant et sûr de ce qu’il va dire . Il nous rappelle ce qu’il s’est passé la semaine dernière en fin de show quand Alberto Del Rio est devenu son challenger numéro un. Après le match il n’avait pas hésité à attaquer Del Rio dans son dos pour montrer qui était le plus fort des deux. Il enchaîne en disant que Del Rio ne pense qu’à l’argent  pour qu’il puisse acheter le public.

David Otunga – oui le même qui a perdu contre Sheamus lundi à RAW – vient avec des preuves montrant que Sheamus a bousculé le General Manager de RAW et de Smackdown il y a quinze jours lors du même show. On voit alors la vidéo et effectivement le grand méchant roux a bien bousculé son patron lors qu’il est arrivé comme une furie pour aller dans le ring. En plus de ça , il ordonne à Sheamus de s’excuser mais comme on aurait du s’y attendre, cette demande est refusée par le champion.

Del Rio, le challenger, coupe alors les deux hommes en arrivant a bord d’une magnifique Bentley. Il dit donc à Otunga qu’il perd son temps parce que Sheamus est un hooligan. Il s’excuse ensuite auprès de Sheamus car il dit qu’il sera champion du monde poids lourd à No Way Out car c’est sa destinée, ça faisait longtemps qu’il nous l’avait pas sorti celle-ci. Otunga remercie alors Alberto et lui dit qu’il n’aura pas de match ce soir, mais par contre, il pourra choisir l’adversaire de Sheamus ce soir. Sheamus s’excuse et porte un Brock Kick à Otunga.

"Non vraiment David, je suis désolé de t'avoir foutu mon pied dans ta gueule!"

L’événement du show est quand même que Sin Cara est de retour, d’ailleurs une petite vidéo promotionnelle est diffusée pour enchaîner le premier match de la soirée entre le Power Ranger Force Rouge Sin Cara et le groupe de rock à lui tout seul Heath Slater.

J’ai eu peur de voir des botchs dans ce match et bien j’ai été très surpris car pour éviter de le voir botcher l’entrée, fini le trampoline. Place maintenant a une entrée tout aussi spectaculaire mais plus simple a réalisé tout de même. Le match s’en sort avec les honneurs, aucun botch n’est à signaler et ça, c’est une excellente nouvelle pour le mexicain qui repart sur de meilleur base.

Alléluia mes frères, notre sauveur Damien Sandow arrive sur le ring pour combattre contre Ezekiel Jackson. Je me demande, à en lire les commentaires à son sujet sur plusieurs forums, si je suis le seul a ne pas accrocher à son personnage de gourou. Déjà que sa tenue me donne envie de vomir, même JTG en slip a plus de classe que lui. Puis il m’ennuie au micro. Bon il remporte le match sans aucune surprise.

En vous remerciant.

On se retrouve alors en Backstage avec Alberto Del Rio qui est en compagnie de Ricardo Rodriguez quand Dolph Ziggler arrive et essaye de convaincre le challenger de le choisir en tant qu’adversaire de Sheamus ce soir en lui disant qu’il est le seul a qui peut remporter le match face au champion ce soir. Marché conclu, Ziggler affrontera donc Sheamus ce soir.

 Tiens deux jobbers qui portent les noms de Ryan Shelton et Chris Lyons (qui ce dernier ressemble étrangement a l’acteur américain Ashton Kutcher avec 30 kilos en plus). Comme par hasard c’est Ryback qui vient pour faire sa démolition de jobbeurs hebdomadaire. Il s’est amuser à faire de la musculation avec l’un d’entre eux. Par contre il est temps pour Ryback d’avoir une rivalité fiable, il est face, on le sait, la WWE manque de face dans son roster et il ne manque pas de heel qui ne font rien actuellement.

Maintenant place au Main Event ! Quoi ? C’est pas le main event Sheamus vs. Dolph Ziggler ? Ah bah tant pis. Le match est assez long, ce qui est une bonne nouvelle. On sent que Ziggler va vraiment bientôt quitter Vickie et Swagger. Pour en revenir à l’action dans le ring, les deux hommes font vraiment le spectacle, le match est très bon, j’aimerais bien voir plusieurs autres oppositions entre les deux dans les semaines a venir parce qu’ils nous ont sorti une performance très bonne pour un show weekly.

"Euh ouais ben il va falloir le réanimer d'abord."

On se retrouve en zone interview avec Matt Striker qui va poser ses questions à CM Punk qui défendra son WWE Championship dans le main event de la soirée face à Kane. Il dit à Striker qu’il aime la compétition mais que si Laurinaitis a ordonné un match de championnat ce soir à Smackdown, c’est que le GM refuse de voir le titre de la WWE sur les hanches de Punk. Il dit aussi qu’il déteste John Laurinaitis et qu’il est et restera le Best In The World ce soir a l’issu combat.

Nouveau match de la soirée, un match entre Titus O’neil & Darren Young qui seront opposé à Zack Ryder & Santino Marella, le champion des Etats-Unis. Le match est pas très bon mais c’est normal puisqu’il dure très peu de temps. Santino ira piquer le finisher de Kelly Kelly pour battre Darren Young par roll-up. C’est la première défaite de l’équipe O’neil-Young depuis leur arrivée à Smackdown.

Ensuite alors que Santino et Ryder fêtent leur victoire, le Big Show arrive pour détruire les deux hommes victorieux. Un passage qui ne sert pas à grand chose mis à part montrer la puissance inhumaine du Big Show qui parvient a se débarrasser des deux en très peu de temps.  On se serait bien passés de ça, Santino et Ryder méritent mieux que ça.

"Euh, dites les mecs, j'ai rien à faire dans ce SmackDown, Cena n'est pas là, je peux vous casser quelques os ?"

Juste après ce passage assez merdique, on retrouve la belle AJ avec sa tenue CM Punk (qui lui va a ravir d’ailleurs) dans les backstage, elle est alors rejoins par Daniel Bryan qui lui demande si Punk se préocupe vraiment d’elle avant d’ajouter que Punk se sert d’elle comme il se sert de tout le monde. AJ dit que Bryan est jaloux et s’en vas. (C’était le passage Amour, Gloire & Beauté de la soirée)

Un sixième match a lieu juste avant le Main Event entre Tyson Kidd et Cody Rhodes. Un squash match sans aucune surprise pas grand chose à dire à part que c’est un scandale de voir que Christian s’est retrouvé à lutter à Superstars et à commenter ce match là. On attend plus que l’annonce du match pour le titre Intercontinental à No Way Out.

On passe enfin au Main Event de la soirée : le match pour le titre de la WWE entre CM Punk et Kane. Un match qui s’en sort assez bien. Finalement je suis assez content de voir que Kane a été ajouté à la feud pour donner encore plus de piquant dans l’histoire entre Punk & Bryan. Sans grande surprise Bryan vient intervenir dans le match en effectuant un missile drop kick aux deux protagonistes qui sont dans le ring et disqualifie donc Kane et CM Punk. Le match se terminera en No Contest. En quittant le ring, Kane effectue un double Chokeslam à Bryan et Punk.

C’est alors que Big Johnny arrive et nous annonce que CM Punk défendra son WWE Championship contre Daniel Bryan et… Kane à No Way Out ! Quelle surprise, on ne s’y attendait vraiment pas ! Le show se terminera sur les images de John Laurinaitis dans son caddie.

Un très bon Smackdown donc dans son ensemble, ça faisait longtemps que j’avais pas vu un show de la brand bleu de cette qualité. Malheureusement, le fait de voir des superstars de RAW empêche de voir les midcarders de Smackdown dans le show pour les retrouver à Superstars. Des feuds bien mises en avant malgré que la feud entre Del Rio et Sheamus n’a pas si avancé que cela. J’attends avec impatience le prochain RAW qui risque d’être assez explosif.

7 commentaires

Les plus lus

En haut