Review

Quand le cowboy se fait démonter

Le jugement de TNA Hardcore Justice ayant été rendu, Impact Wrestling est de nouveau sur le seuil de ma porte. Dois-je attendre le venue d’une jolie demoiselle dans une tenue affriolante (ce qui serait signe d’un Impact de qualité), ou d’un vieux Robert ayant trop bu (signe d’un Impact fouillis, donnant l’envie d’être à demain) ? Voyons voir ce qui se cache dehors.

Aries est toujours champion, on peut déjà donner beaucoup de bons points.

 Review d’Impact Wrestling du 16 août

Peut-on commencer de meilleure manière un show de la TNA qu’avec Austin Aries ? Il se félicite de sa victoire contre Roode ce dimanche car cela concrétise sa victoire du titre et fait taire les rumeurs d’un regain de Roode. Aries regarde vers l’horizon et voit les Aces & Eights, seul barrage sur la route de Bound For Glory. Jeff Hardy et Bully Ray viennent parler des A&E, l’un dit s’être fait volé 20 points à cause de leurs interventions, l’autre soutient encore le rôle de marionnettiste de James Storm.  Aces & Eights apparait à l’écran et là je me dis que si on serait à la WWE, ça serait le moment où le GM annonce un match par équipe pour le main-event. Comme on est à la TNA, c’est les A&E qui annoncent leur présence ce soir, et en grande pompe. Ça commence à être gonflant ce truc de « attention, on va attaquer ! ». C’est un peu le même chaque semaine. Encore là je comprends, on laisse le suspens s’installer, faut pas tout dévoiler tout de suite, mais faudrait pas que dans un mois, on en sache toujours autant sur les motivations de ce groupe.

Magnus va affronter Samoa Joe dans un match des BFG Series. Anciens partenaires, ils se connaissent forcément bien. Ça pourrait donner quelque chose de pas mal… Et bien finalement c’est un match moyen. Il y a des choses bien mais Joe gagne sur une magistrale, ce qui n’est pas une preuve de domination. Et aussi, une ou deux fois, Magnus soulève Joe alors que Joe est censé être beaucoup plus lourd que Magnus. Exemple : quand Aries a affronté Bully Ray à Sacrifice, pour qu’Aries porte son Brainbuster à la fin, il y a eu un certain travail. Alors que là pas vraiment. Après le match, Magnus tente de frapper Joe avec une chaise, ce dernier arrive à bloquer la chaise. Heel turn de Magnus ? C’est possible. En bas de carte, les heels se font rares. Gunner est ressorti de nulle part pour faire un match par équipe avec Kash (Kash qui combat à la X-Division d’habitude). Crimson est tellement mauvais qu’on l’a envoyé faire un tour à l’OVW. Il nous reste Dinero, qui passe de heel à face et de face à heel autant de fois qu’il pourrait en faire un bouquin. Et de toute façon, il est blessé. Il nous reste juste Robbie E. Donc un choix logique quand on y réfléchit.

Madison Rayne explique que ça faisait plus d’un an qu’elle n’avait pas été championne (Cena sort de ce corps !) C’est pas comme si cela nous avait manqué. Elle dit avoir battue Miss Tessmacher de manière réglo, toute seule, sans aide, parce qu’elle est la meilleure championne. Un mec du staff technique vient dire à Rayne que Brooke Hogan veut la voir dans le ring. Rayne pense que c’est pour célébrer sa victoire et du gâteau, du champagne etc. Je sais bien qu’Hogan a une tête à bouffer de la tarte mais tout de même.

Madison Rayne travaille la foule. Elle invite Earl Hebner et son légendaire sourire dans le ring, pour que la fête soit plus folle. Quelques chants « You screwed Brooke ». « You screwed Bret » aura toujours plus de classe. Brooke arrive et dit que Hebner n’arbitrera plus les matchs de Knockouts. Si seulement cela pouvait s’étendre à tous les matchs de la TNA… Miss Tessmacher invoque sa clause de match revanche ce soir et pour l’occasion, un arbitre spécial sera présent. Rayne prétend que comme tous les Hogan, Brooke parle mais n’agit pas. Joli. Brooke fonce dans le ring tel un camion tandis que Madison fuit. Deux mecs des Aces & Eights viennent dans le dos de Brooke. Oui ! Tabassez-la ! Trucidez-la ! Faites la crier comme la truie qu’elle est ! Allez-y ! Aries, Angle, Sting et Bully Ray ne laisseront pas Brooke exprimer tout son non-talent d’actrice en venant chasser les deux criminels. Au retour de la pub, Sting provoque les Aces & Eights et demande à ce qu’ils s’affrontent la semaine prochaine dans le ring.

Chouette, une scène de viol en direct !

Kaz et Daniels se moquent, pour la 36ème semaine de suite, d’AJ dans les coulisses. Ils disent qu’AJ a de bien mauvais goûts en termes de femmes. Pas faux. Entre Dixie Carter et Claire, il a pas choisi les plus belles. AJ arrive et veut en terminer avec cette histoire. Fin de la rivalité ? S’il gagne ce soir, il admet être le père de l’enfant de Claire. Dans le cas contraire, un test de paternité sera fait. Daniels et AJ nous offrent encore un bon match d’une petite quinzaine de minutes. Daniels voyou face à AJ déterminé. On a de belles séquences, de la voltige, des tentatives de triches de Daniels. De quoi ne pas en rater une miette. Je vous conseille de voir ce match, surtout si vous n’avez jamais vu les deux l’un contre l’autre (ce qui presque impossible si vous avez déjà regardé de la TNA). Styles ressort vainqueur et il semble bien que sa rivalité avec Daniels touche à sa fin, pour notre plus grand bien.

Lors d’un segment un peu lourd, car Sting répète ce que dit Hogan, ce dernier indique qu’il sera là la semaine prochaine.

Jeff Hardy vient à l’encontre de James Storm dans les vestiaires. Hardy est furieux d’avoir perdu 20 points à cause des Aces & Eights. Storm en a marre d’être accusé. Il sera présent aux abords du ring lors du match Jeff Hardy vs Bully Ray.

Bobby Roode est dans le ring pour à nouveau dire que la victoire de Aries est un coup de chance. Il devrait être champion aujourd’hui. Il n’aura pas de match revanche. Ce titre était sa vie. Roode rejette la faute sur tout le monde. Roode devrait se diriger vers une autre rivalité. Je pense qu’on va faire revivre sa rivalité avec Storm qui n’a jamais vraiment été mise de côté. Un Roode vs Storm pour Bound For Glory serait bien plaisant.

Ça a vachement l’air de lui faire plaisir, ouais.

Une vidéo est diffusée sur le candidat du Gut Check de la semaine prochaine. Le catcheur mis en avant dit avoir grandi dans un milieu difficile. Il a vu pour la première fois un cadavre à l’âge de six ans. Son meilleur pote, qui l’a initié au catch, a été tué en 2003 alors qu’il était sur un show de catch dans une autre région. Son pote n’a pas été enterré car il n’avait pas les moyens de payer son enterrement. Ça change du face qui dit avoir toujours souhaité de faire cela (alias Alex Silva ou Sam Shaw).

Match  pour le titre des Knockouts. Alors qui est cet arbitre spécial ? Elle est annoncée comme phénoménale par Brooke Hogan. Michelle McCool, la femme du Phenom ? Non, Taryn Terrel. Qui ? Vous savez, Tiffany l’ancienne assistante de Teddy Long à la ECW, puis GM de la ECW ? Non ? Celle qui faisait shake shake son body avec Kelly Kelly ? Toujours pas ? Celle qui branlait et a mis une branlée à Drew McIntyre ? Voilà ! « Chaque arbitre devrait ressembler à cela ! » dit ce gros pervers de Taz qui se prend pour Lawler. En même temps, elle s’amène un peu en haut moulant et en petite culotte. Comme une Knockout. Brooke Hogan est tellement émerveillée de son annonce, qu’elle en tombe à la renverse. N’empêche que pour son premier match en tant qu’arbitre, elle fait du meilleur boulot que l’expérimenté Earl Hebner. Madison Rayne perd son titre au bout de 4 jours. Ça te dit quelque chose Christian ? Quel intérêt sérieusement de donner le titre à Rayne si c’est pour qu’elle le perde la semaine qui suit ? Ah si, on voit que Brooke Hogan ne laisse passer aucune injustice.

Aces & Eights accepte le défi de Sting mais précise qu’ils ont quelque chose à régler auparavant ce soir. Attaque de Sting après le main-event ?

Jeff Hardy vs Bully Ray pour les Bound For Glory Series. Dommage que l’intérêt du match ne soit plus à l’extérieur du ring qu’à l’intérieur. Le match n’est pas mauvais mais comme je viens de le dire, ce n’est pas vraiment ce qui nous intéresse. Vers la moitié du match, Ray est à l’extérieur à côté de Storm, Hardy part pour une plancha et Ray esquive. C’est donc Storm qui se prend Hardy dans la face. On se dit « Si Storm est le leader des A&E, le gang va intervenir pour frapper Hardy ? ». Quelques secondes plus tard, deux gars des A&E viennent dans le ring. Ils sont chassés par les irréductibles défenseurs de la TNA. À la fin du match, Hardy effectue son Twist of Fate modifié en brise mâchoire et renverse Ray pour la victoire. Ray furieux assomme Hardy. Storm monte sur le ring, se dispute avec Bully Ray, veut lui mettre son Superkick, c’est finalement Hardy qui se le prend. A&E revient en nombre et vient frapper Storm, ce qui met fin aux doutes des fans sur un leadership du cow-boy.

Toi aussi, quand ton boss ne te plait plus, explose le.

Impact Wrestling a été, je l’avoue, plutôt bon. Un peu de surprise (Tiffany), de la lutte (AJ vs Daniels) de la storyline (A&E), du hype pour la semaine prochaine (l’affrontement entre le clan Hogan et les A&E, Gut Check). En somme, un Impact bien huilé, surtout au retour d’un PPV.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut