Résumé

RAW : Ric Flair rend visite à Triple H, Roman Reigns et Daniel Bryan nous donnent un avant gout de Fast Lane

hhh-flair-raw

John Cena ouvre le show pour parler de ce qui c’est passé la semaine dernière quand Rusev l’a mis KO. Ça va changer à Fast Lane quand il sera la première superstar à battre l’invincible Rusev. Jusqu’à présent il a toujours su qu’il pouvait gagner peu importe l’adversaire tant qu’il pouvait sourire après le match mais dimanche il n’y aura ni sourire, ni high five. Il se bat pour être respecté mais plus important pour le titre de champion des États Unis. Il est interrompu par Rusev et Lana, qui lui reproche de toujours rabâcher la même chose. Contrairement aux autres, Cena n’est pas un Américain stupide, son problème c’est qu’il vit dans un monde imaginaire. Dans le monde réel, Rusev est un super athlète supérieur à tout le monde, y compris John Cena l’homme qui n’abandonne jamais. Rusev le prévient qu’à Fastlane, son corps, son esprit et même sa volonté de vivre sont écrasés. Les deux hommes en viennent alors aux mains et la lutte tourne à l’avantage de Rusev qui envoie Cena dans le décor.

Dolph Ziggler vient calmer Seth Rollins

Seth Rollins se demande pourquoi on fête le jour des Présidents, alors qu’ils représentent le passé. C’est une perte de temps, surtout quand le futur en personne se tient dans le ring. Il précise même que futur commence à être désuet, il est le présent désormais. Il est intouchable en ce moment, il peut faire tout ce qu’il veut, rien ni personne ne peut l’arrêter. Il pourrait même être président s’il le voulait, mais ce qu’il veut vraiment c’est encaisser son contrat Money in the Bank et devenir le nouveau champion du monde.

Seulement il est obligé de s’occuper de mecs qui lui sont en tout inférieurs, comme Ryback ou Rowan ou Ziggler, qui interviennent dans ses affaires alors qu’ils ne sont absolument pas concernés. Ziggler l’interrompt et lui demande s’il est en colère parce qu’il a passé une mauvaise saint Valentin. Il se vante de placer la barre plus haut que n’importe qui dès qu’il rentre dans le ring, et maintenant c’est l’heure de faire ce qu’il sait faire de mieux, frimer. Ziggler attaque alors Rollins avant que l’arbitre ne signale le début du match. Au final, Dolph Ziggler battra Seth Rollins par disqualification suite à l’intervention de J & J Security pourtant bannis des abords du ring.

Ric Flair met en garde Triple H

Triple H se marre quand on  lui dit qu’il a peur de Sting maintenant, il faut beaucoup plus que ça pour le perturber. A Fast Lane, l’impensable se produira quand la WCW se tiendra dans le même ring que la WWE. Il est interrompu par Ric Flair qui tient à lui témoigner son respect, il est venu lui dire de ne pas prendre Sting à la légère parce que ça serait se mettre en position d’échec. Triple H sait déjà à quel point Sting est bon et il le respecte parce que quand tous les rats quittaient le navire WCW, lui est resté jusqu’à la fin. Mais s’il était venu à la WWE il se serait chargé de l’en faire partir parce que ça l’a toujours énervé qu’il construise sa légende sur le dos de Flair. Flair apprécie le compliment et demande à Hunter d’être à son meilleur niveau sans quoi il se retrouvera encore sur le cul dimanche. HHH s’énerve et le pousse au sol. Il n’y a rien de plus important pour lui que la WWE à part sa famille et si Sting se dresse entre lui et sa compagnie, il fera en sorte qu’il ne se montre plus jamais.

Du coté de la lutte pour le titre Intercontinental, Wade Barrett a battu Damien Mizdow, après quoi Dean Ambrose a attaché le champion au poteau et l’a forcé à signer le contrat pour un match pour le titre à Fast Lane.

Avant le match entre Gold & Stardust et The New Day, Dusty Rhodes a essayé de calmer les choses entre ses fils, rappelant à Cody que la famille compte plus que ses étoiles ou autres clés cosmiques. Mais une nouvelle défaites des frères Rhodes aura eu raison de la patience de Stardust qui a infligé son Cross Rhodes à Goldust.

Dans le reste de la soirée, Dean Ambrose a battu Luke Harper, Roman Reigns a battu Kane, Paige a battu Summer Rae, Naomi & Jimmy Usos ont battu Natalya et Tyson Kidd et Titus O’Neil a sauvé Darren Young d’une attaque de The Ascension. Enfin le show s’est conclu sur un brawl entre Daniel Bryan et Roman Reigns après que ce dernier ait offert la victoire au Big Show par disqualification.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut