Résumé

WWE Fast Lane : Roman Reigns dans le main-event de Wrestlemania, Orton de retour

Ce dimanche soir la WWE a posé son ring à Memphis pour son nouveau pay-per-view Fast Lane, dernière étape avant WrestleMania où l’on saura entre autre qui affrontera Brock Lesnar dans le main-event à Santa Clara.

B-gCEjjCcAAhOMK

La WWE ouvre le show sur un match en trois contre trois entre l’équipe de Dolph Ziggler, Ryback & Erick Rowan et celle de The Big Show, Kane & Seth Rollins. Cette dernière équipe remporte le match quand, profitant de l’arbitre qui a le dos tourné, The Big Show met un KO Punch à Dolph Ziggler alors aux mains de Kane, qui n’a plus qu’à terminer le boulot en faisant le tomber.

Alors qu’après le match toute l’équipe gagnante accompagnée de la J&J Security s’apprête à passer à tabac Ziggler, Randy Orton fait son retour surprise et fait le ménage sur le ring. Seth Rollins qui prend peur s’enfuit.

Les frères Stardust et Goldust s’affrontent ensuite. Goldust remporte le match sur un roll up. Stardust et Goldust se disputeront ensuite en backstage.

Cesaro et Tyson Kidd affrontent Jimmy & Jey Usos pour les titres de champions par équipe. Ils remportent le match après une dizaine de minutes de combat mettant fin au règne de champions des Samoans.

Sting vs Triple H à WrestleMania

Le face à face entre Sting et Triple H a enfin eu lieu. Sting, qui n’a pas prononcé un mot, a écouté le Cerebral Assassin lui proposer monts et merveilles, jusqu’à une place dans le Hall of Fame. Rien de tout cela n’a fait saliver le Vigilante, une bagarre a donc éclaté entre les deux hommes. Triple H prend le dessus, va chercher son sledgehammer et se retrouve nez à nez avec la célèbre batte de Sting. Sting pointe avec son arme fétiche le logo de Wrestlemania. Lorsque l’ancien champion du monde de la WCW fait mine de partir, Triple H tente une attaque dans le dos mais Sting l’a vu venir et lui porte son Scorpion Death Drop. Le match entre les deux hommes à Wrestlemania 31 est confirmé plus tard dans la soirée.

Dans le match pour le titre des Divas, Nikki Bella accompagnée par sa soeur Brie affronte Paige. Et c’est la championne qui conserve son titre grâce à son finisher,  le roll up.

Le match suivant est pour le titre Intercontinental de Bad News Barrett, qui va devoir le défendre bon gré mal gré contre Dean Ambrose. Alors que le champion allait subir le Dirty Deeds, il réussît à s’en extirper et tenta ensuite de prendre la fuite avec sa ceinture, mais Ambrose l’en empêcha. Ambrose finit par se faire disqualifier par l’arbitre car il refuse de stopper ses coups portés dans le coin sur Barrett. L’Anglais conserve son titre et Ambrose perd une nouvelle fois par sa propre faute.

Bray Wyatt continue de narguer l’Undertaker

Alors que les fans ont cru voir l’Undertaker revenir pour la première fois depuis sa défaite à Wrestlemania 30 face à Brock Lesnar, c’est Bray Wyatt qui est sorti du cercueil. Wyatt se rappelle la première qu’il l’a vu, il était effrayé par ses yeux froids mais aujourd’hui, il est devenu comme les autres: faible, brisé, l’ombre de ce qu’il a été. Wyatt n’a plus peur de cette personne car il est le nouveau visage de la terreur. Wyatt déclare qu’à WrestleMania, il va réclamer l’âme de l’Undertaker.

Rusev défend ensuite son titre des États Unis contre John Cena. Dans un combat équilibré, Cena aura tenté à plusieurs reprises de faire abandonner le champion, en vain. Rusev parviendra à placer le Marine dans son Accolade mais Cena soulève Rusev pour l’écraser sur le dos. Rusev profite alors d’une distraction de Lana sur l’arbitre pour frapper Cena sous la ceinture, porter un coup de pied en pleine tête et finir avec l’Accolade sur Cena complètement KO. Le drapeau russe flotte sur le Fedex Forum de Memphis et Cena rentre en coulisses sans même saluer ses fans.

Roman Reigns ira finalement à WrestleMania

L’affrontement tant attendu entre Daniel Bryan et Roman Reigns a été l’occasion pour eux de montrer s’ils étaient à la hauteur des attentes placées en eux, que ce soit pour le public pour l’un ou par les dirigeants pour l’autre. Le combat a été rude, les coups de pieds notamment de Daniel Bryan n’ont pas épargnés le corps de l’ancien membre du Shield. Le leader a mis en évidence sa vitesse et sa technique dans ce match avec quelques soumissions qui auraient pu lui apporter la victoire.

Si Bryan s’est relevé du Superman Punch et que Reigns n’a pas été mis KO sur le High Knee de Bryan, ce sera le Spear de Roman Reigns qui sera finalement décisif et qui scelle le main-event de Wrestlemania 31 qui opposera Reigns à Brock Lesnar pour le titre de champion du mon de la WWE. Après le match, Bryan serre la main de son adversaire en signe de respect mais lui indique qu’il a intérêt à botter le cul de Lesnar à Mania.

2 commentaires

Les plus lus

En haut