Hall of Fame

Tatsumi Fujinami, innovateur mais peu connu

La WWE a toujours entretenu des liens étroits avec le catch du pays du Soleil Levant. Les dragons sont les êtres fantastiques d’Asie et le dragon du ring Tatsumi Fujinami fait même son entrée cette année dans le Hall of Fame de la WWE, une reconnaissance rare pour un japonais mais naturelle pour un innovateur.

fujinami

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le nom de Tatsumi Fujinami ne parle pas du tout au fan de catch contemporain. Et pourtant dans tous les shows on finit par l’évoquer inconsciemment. Deux prises créées par cette icône traversent invariablement le temps depuis plus de trente ans et illustrent bien la palette richissime du Dragon. Avec ce surnom sous lequel il s’est fait connaitre dans son pays adepte des grands techniciens, il a ainsi donné l’appellation de ses créations, le Dragon Sleeper et la Dragon Suplex.

Fujinami est d’un type rare, celui des innovateurs purs mais aussi des japonais que la WWE veut honorer car il n’est que le deuxième nippon à faire son entrée dans le Hall of Fame après son maître Antonio Inoki. C’est à la New Japan Pro Wrestling créée par Inoki que Fujinami va forger sa légende et ses grands matchs. Et c’est aussi en faisant un tour de formation en Amérique centrale et du Nord qu’il va devenir ce qu’il est. Ainsi, il a laissé son empreinte à la WWE comme champion des Junior poids-lourd à l’époque de la WWWF à la fin des années 70. A l’ombre de grandes figures il parfait son apprentissage comme il est de coutume pour les grands espoirs japonais et laisse une impression de grande légèreté sur le ring.

tatsumi

Tatsumi Fujinami vs. Mac Rivera, Championship Wrestling le 10 mai 1983

Ce titre qu’il a récolté à la WWWF, on ne le voit plus et pour cause, il l’a amené avec lui pour en faire un titre très prisé aujourd’hui encore. Non seulement avec l’or autour de la taille il débarque à la New Japan avec le statut de standard par lequel plusieurs catcheurs sont passés pour s’affirmer. Son palmarès parle pour lui avec six titres de champion IWGP poids-lourd et cinq titres de champion IWGP par équipe. Il est le tout premier à avoir brisé la barrière fondamentale au Japon entre les Junior poids-lourd et les poids-lourds.

Sa trace dans l’histoire par les matchs, il va la laisser dans des affrontements avec une autre icône, Ric Flair. Leur affrontement à Tokyo en 1990 est à quitte ou double et il empoche toute la mise avec le titre NWA en plus du titre IWGP poids-lourd. Il créé ainsi l’histoire par les faits. Dans sa fédération de presque toujours, il sera aussi le président avant de connaitre une fin ambiguë en 2006 sur fond de crise de gouvernance à deux têtes avec son meilleur rival dans le ring Riki Chōshū.

A l’exemple de ce qu’il a vécu avec Inoki, il créé sa propre fédération, Dradition, avec son poulain Osamu Nishimura. Encore maintenant il lutte à 60 ans passés toujours pour transmettre son savoir, ainsi par exemple William Regal a pu faire sa carrière avec le Stretch Muffler que Fujinami lui a appris. Même s’il est le nom le moins réputé du grand public dans la promotion 2015 du Hall of Fame de la WWE, Tatsumi Fujinami suit comme toujours les traces d’Antonio Inoki et a aussi tracé son propre sillon, celui du Dragon.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut