PWI Female 50

Nikki Bella première du classement PWI féminin 2015

Nikki Bella a été nommée première du classement féminin du magazine Pro Wrestling Illustrated.
© WWE.com

Comme pour les catcheurs début septembre — qui cette année a vu Seth Rollins en tête du PWI 500 — le magazine Pro Wrestling Illustrated a dévoilé ce mercredi le classement PWI Female 50, qui réuni les 50 meilleures catcheuses selon le magazine. L’an dernier c’était Paige qui prenait la tête du classement après une grande année.

Cette année et on pouvait s’en douter étant donné son long règne de championne des Divas à la WWE, c’est Nikki Bella qui atteint la tête de ce classement. Elle fait ainsi un très grand bond puisque l’année dernière l’ex-championne n’était que 24ème.

Fracassante entrée de Sasha Banks dans le classement

Paige, première du classement 2014 ne s’éloigne pas trop puisqu’elle occupe cette année la seconde place. La troisième place est un record, puisqu’elle a été attribuée à l’ancienne championne féminine de NXT Sasha Banks, ce qui fait d’elle l’entrée la plus haute de l’histoire du classement. Elle est suivie en quatrième place par la catcheuse indépendante Santana Garrett — connue aussi sous le nom de Brittany à la TNA, ainsi que de Gail Kim qui occupe la cinquième place. Le reste du classement sera dévoilé dans le prochain numéro du magazine.

Actuellement en convalescence pour quelques problèmes au cou, Nikki Bella a réagit sur Twitter à l’annonce de sa première place: « Merci @OfficialPWI de m’avoir nommée première. J’ai vraiment l’impression d’avoir gagné une médaille d’or olympique! Cet accomplissement met bien ma dernière décennie en valeur. Je sais qu’il y aura des haters mais ils ne peuvent pas voir ce qu’il y a derrière le personnage. C’est super d’être reconnue pour le travail acharné et la passion. J’ai affronté tous les obstacles qui se trouvaient sur ma route et je continuerai. Le support du WWE Universe passe en premier. Je suis une catcheuse féminine que cela vous plaise ou non. Merci Brie pour notre match à Hell In A Cell, Paige pour notre run de championne et Charlotte pour Night of Champions et Hell In A Cell, ces matchs sont inoubliables. Cet accomplissement je le dois à mes deux coachs de la FCW, les producteurs, toutes les femmes avec lesquelles j’ai partagé le ring et le plus important: ma Bella Army. Merci beaucoup! »

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.