WWE Battleground 2016

Carte finale de WWE Battleground 2016

WWE Battleground c'est ce dimanche. Preview et analyse de la carte du pay-per-view.
20160617_1920x1080_BG © WWE

Ce dimanche c’est WWE Battleground. Outre les quatre gros pay-per-view de l’année Royal Rumble, WrestleMania, SummerSlam et Survivor Series, Battleground est le dernier PPV dans lequel on pourra voir le roster entier de la WWE. À l’avenir, RAW et SmackDown devraient avoir leur propre pay-per-view.

Programme plutôt chargé pour Battleground. Le titre de champion de la WWE qui se jouera entre les trois anciens membres du Shield, un match par équipe en trois contre trois entre John Cena, Enzo Amore et Big Cass contre The Club, ou encore un nouvel affrontement entre Sami Zayn et Kevin Owens. On notera aussi que la WWE a préféré de nouveau ne pas donner de match féminin à sa division féminine, ainsi Charlotte fera de nouveau équipe avec Dana Brooke pour affronter Sasha Banks et une coéquipière mystère.

La WWE proposera également un Highlight Reel spécial en pay-per-view pour le retour de Randy Orton en vue de son match à SummerSlam face à Brock Lesnar. On passera sur le fait de voir un segment autre qu’un match en pay-per-view même si c’est encore du temps d’antenne gâché. L’actualité récente autour de Brock Lesnar pourrait bien plomber cette rivalité. On sait par exemple que Paul Heyman n’est plus sous contrat avec la WWE donc peu de chance de l’y voir. Et de l’autre côté suite aux accusations de dopage de Lesnar à UFC 200, la WWE a dû modifier pas mal de ses plans — notamment pour le Draft où il semblerait que le catcheur et combattant de MMA aurait dû être le tout premier draft de la soirée — et a annoncé que le catcheur ne serait de retour que le 21 août, soit le jour de SummerSlam.

Des affiches surprenantes pour les titres secondaires

Mais dans un tout autre registre on retrouve d’étonnantes affiches qu’on aurait pas imaginé il y a plusieurs mois pour les titres des Etats-Unis et Intercontinental. On retrouve par exemple face au champion des États-Unis Rusev Zack Ryder, qui quatre mois après avoir été champion Intercontinental pendant vingt-quatre heures avant de perdre le titre contre The Miz, semble de nouveau avoir les faveurs de la WWE avec cette chance au titre des États-Unis. En réalité peu de chances qu’il le remporte ce dimanche, mais cela reste toujours une bonne place sur la carte.

Du côté du titre Intercontinental c’est encore plus surprenant car c’est contre Darren Young que The Miz devra défendre la ceinture. Celui qui avait pendant plusieurs mois disparu de la carte du roster de la WWE s’est vu pendant des mois partager des vignettes avec Bob Backlund dans lequel ce dernier donnait des leçons de vie au catcheur. Intitulées « Make Darren Young Great Again », le but de ces courtes vidéos est resté longtemps assez flou, jusqu’à il y a deux semaines à Monday Night RAW où Young, accompagné de Backlund aux abords du ring, a remporté une bataille royale pour devenir challenger au titre Intercontinental.

Ici par contre il n’est pas impossible que Darren Young finisse par décrocher la ceinture à un moment ou un autre. Mais il est fort possible que ce ne soit pas ce dimanche, mais plutôt à SummerSlam pour donner un impact plus fort à sa victoire. Sans compter que la WWE ne se gênerait pas pour en profiter et se faire un coup de pub dans les médias, en faisant de Darren Young le premier catcheur ouvertement gay à devenir champion en solo à la WWE.

Deux matchs féminins, aucun enjeu

La WWE proposera aussi à nouveau deux matchs féminins ce dimanche soir. Malheureusement aucun des deux n’est pour le titre de championne de la WWE. D’un côté à nouveau un match par équipe entre celle de la championne Charlotte et Dana Brooke, et celle de Sasha Banks et une partenaire mystère. C’est d’ailleurs le seul but de ce match, mettre en place le retour ou l’arrivée d’une catcheuse dans le roster de RAW.

Pour la partenaire mystère il y a deux fortes possibilités si l’on en croit les diverses informations qui circulent. L’une des plus probables et celle que les fans aimeraient voir c’est les débuts de Bayley dans le roster principal. Celle-ci a affronté une nouvelle Nia Jax dans le dernier épisode de NXT et cette dernière a été drafté à RAW ce mardi. De là à imaginer les deux catcheuses reprendre leur rivalité à RAW. Mais il y a une autre possibilité qui devient de plus en plus probable : Nikki Bella. Celle-ci a dû s’absenter à l’automne dernier suite à un problème à la nuque nécessitant une opération et plusieurs mois de convalescence. Depuis quelques semaines les rumeurs sur son retour s’intensifient et cette semaine on a appris qu’elle se rendait au Performance Center pour reprendre les entrainements sur le ring.

Dans l’autre match féminin Becky Lynch affrontera Natalya, suite au heel turn de cette dernière à Money In The Bank — où les deux catcheuses affrontaient Charlotte et Dana Brooke. Depuis c’est une nouvelle Natalya que nous propose la WWE. Une Natalya heel qui en a fini de jouer les seconds couteaux ou la bonne partenaire gentil. C’est elle-même qui le dit. L’affiche reste intéressante et devrait donner un bon avant gout de ce que sera le catch féminin de SmackDown.

Ce qu’on espère surtout pour ces deux matchs c’est que les catcheuses ait du temps, beaucoup. Ces dernières semaines les matchs féminins que ce soit à RAW ou SmackDown peinaient à dépasser les dix minutes. On arrive bientôt à SummerSlam et une probable rivalité entre Sasha Banks et Charlotte pour le titre de championne de la WWE et il serait incongru de voir cette rivalité constituée à 90% du temps de matchs d’à peine cinq minutes.

Sami Zayn contre Kevin Owens, une dernière fois ?

Au programme de la soirée aussi un nouveau match entre Sami Zayn. Ce sera ce dimanche leur quatrième match en un contre un à la WWE, mais contrairement à ce que laisse entendre la rivvalité, certainement pas le dernier. Si l’on pouvait croire que la draft sépare les deux catcheurs pour au moins un an, il n’en sera rien. Sami Zayn et Kevin Owens rejoindront tous les deux RAW dès la semaine prochaine. En attendant, il s’agit sans doute de la fin de la rivalité entamée depuis plusieurs mois maintenant.

Le build up de ce match avait bien démarré lors d’un Highlight Reel le 27 juin dernier dans lequel les deux catcheurs avait délivré d’excellentes promos, mais la suite s’est surtout composée d’attaques d’avant-match et s’est terminée tristement sur un double chokeslam de Kane des deux catcheurs à SmackDown ce mardi.

Les champions par équipe de New Day battent des records. Ils sont depuis quelques temps l’équipe à avoir été champion par équipe le plus longtemps tous règnes combinés, tandis que Kofi Kingston est le catcheur à avoir détenu l’une des ceintures le plus longtemps tous règnes combiné aussi. Big E et Xavier Woods se retrouvent à égalité à la cinquième place dans ce classement.

Mais la Wyatt Family est de retour et elle y va franchement cette fois. Le challenge semble plus difficile, si bien que pour la première fois le groupe a connu quelques petits différends, notamment avec Xavier Woods qui semblait au départ être le seul effrayé par la menace du clan de Bray Wyatt. Malheureusement les titres de champions par équipe n’y sont pas défendus.

Autre match par équipe de la soirée : celui entre les clans de John Cena, Enzo Amore et Colin Cassady contre les trois membres du Club AJ Styles, Luke Gallows et Karl Anderson — dont ce sera certainement le dernier match à trois, AJ Styles ayant été séparé de ses deux partenaires pour être drafté à SmackDown.

Une affiche surprenante notamment pour l’association entre John Cena et Enzo/Big Cass mais qui donne beaucoup d’espace à ces derniers pour s’exprimer pleinement. Surprenante aussi parce que l’on s’attendait après le match de Money In The Bank à une revanche entre les deux catcheurs. La WWE semble vouloir conserver cette revanche pour SummerSlam, et c’est tant mieux puisque John Cena a été lui aussi drafté à SmackDown. Les deux catcheurs auront tout le temps de s’y remettre et cette fois AJ Styles n’aura plus le Club pour venir l’aider.

Un main-event 100% The Shield

Le main-event partait lui d’un bon pied. Dean Ambrose défendra ce dimanche son titre de champion de la WWE encore fraîchement remporté lors de Money In The Bank en cashant sa mallette sur Seth Rollins qui venait de battre Roman Reigns. Tout était mis en place pour une bonne rivalité entre les trois catcheurs. C’est raté. Entre temps Roman Reigns a été contrôlé positif à un test anti-drogues pour un médicament que la WWE interdit dans sa Wellness Policy et s’est fait suspendre trente jours.

La rivalité s’est alors déroulée entre Dean Ambrose et Seth Rollins et n’a tout de même pas manqué d’action. Les deux catcheurs se sont par ailleurs affrontés deux fois pour le titre de champion de la WWE cette semaine à RAW, où le match s’est terminé un peu n’importe comment mais le match revanche à SmackDown a remis les choses en place. Ces deux derniers remettront ça dimanche mais avec un Roman Reigns sur le retour. Pour Dean Ambrose la mission sera surtout de permettre à SmackDown de conserver le titre de champion de la WWE.

Kick-off de WWE Battleground
(1h du matin heure française, sur Youtube et le WWE Network)

La WWE n’a pas précisé quels matchs auront lieu lors du Kickoff ce dimanche.

WWE Battleground
(2h du matin sur le WWE Network, 2h10 sur AB1 commenté en Français)

– Sami Zayn contre Kevin Owens

– Becky Lynch contre Natalya

– John Cena, Enzo Amore et Colin Cassady contre The Club

– The Miz (c) contre Darren Young — Match pour le titre de champion Intercontinental

– Rusev (c) contre Zack Ryder — Match pour le titre de champion des États-Unis

– The New Day contre The Wyatt Family

– Charlotte et Dana Brooke contre Sasha Banks et une partenaire mystère

– Dean Ambrose (c) contre Seth Rollins contre Roman Reigns — Match pour le titre de champion de la WWE

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.