Actualité

RAW du 17 octobre : Résumé et résultats

Résumé et résultats de l'épisode de Monday Night RAW du 17 octobre.
WWE

Ce soir au programme de RAW, l’événement le plus attendu c’est bien évidemment le retour de Goldberg, 12 ans après sa dernière apparition à la WWE. Un retour que la WWE va teaser toute la soirée avec des vidéos de sa carrière dans la compagnie.

Rollins et Jericho remettent le couvert

Monday Night RAW s’ouvre cette semaine avec le champion Universal de la WWE Kevin Owens et Chris Jericho. Ils sont toujours amis mais Chris Jericho aimerait être dans le match qui opposera Kevin Owens à Seth Rollins à Hell In A Cell et on sent que cela pose des problèmes dans le duo.

Après que Chris Jericho ait mis l’arbitre du match de la semaine dernière sur la liste, Seth Rollins arrive pour principalement se moquer de Chris Jericho qu’il appelle Sparkle Crotch (entrejambe étincelante, pour les moins anglophones d’entre vous) qui le menace évidemment de figurer sur la liste. Après plusieurs minutes d’échange, Seth Rollins propose un nouveau match à Chris Jericho tout de suite, mais demande à Kevin Owens de quitter la salle. Ce qu’il fait après en avoir discuter avec Jericho.

Seth Rollins affronte donc Chris Jericho. Malheureusement Kevin Owens ne peut pas tenir en coulisses et revient dans la salle, mais c’est d’abord Rollins qui profite de la distraction en plongeant sur Jericho à l’extérieur du ring. Mais Jericho reprend le dessus et porte un Walls of Jericho. Seth Rollins n’abandonne pas, même si Owens tire la corde pour que Rollins ne puisse pas l’attraper. L’arbitre finissant par le voir, Owens se retire. Rollins reprend le dessus en contrant un Codebreaker et remporte le match avec un Pedigree. Un bon match de weekly, on n’en demandait pas plus.

Charlotte est en interview avec Lita pour le match Hell In A Cell face à Sasha Banks pour le titre de championne de RAW. Pas beaucoup de choses intéressantes tellement l’interview est sur-préparée et déroulée avec un langage très WWE. On appréciera juste que pendant quelques minutes Charlotte à récupéré son nom de famille. Si elle pouvait le garder ce serait encore mieux.

Golden Truth et Mark Henry affrontent les Shining Stars et Titus O’Neil. Qu’a-t-on fait de mal ? L’équipe des faces à gagné, si ça vous intéresse.

De l’eau dans le gaz entre Jericho et Owens

En coulisses, Jericho est furieux contre Kevin Owens à cause de son intervention pendant le match. Stephanie McMahon leur demande de se calmer et de ne pas se disputer afin de rester unis en vue des Survivor Series. Plus vraiment de doute, le duo va se séparer.

Sheamus affronte Big E, en vue du match entre Cesaro/Sheamus contre The New Day à Hell In A Cell pour les titres de champions par équipe. Pas de chance, Sheamus perd sur un roll-up, quelque peu distrait par Cesaro qui filmait avec son téléphone pour diffuser le match sur Facebook Live. On n’a qu’une envie c’est de faire un bon dans le futur jusqu’au moment où ils deviennent champions par équipes histoire d’échapper à cette storyline.

Bo Dallas affronte Neville. Pauvre Neville qui malgré quelques spots subit ce match. Il perd et disparaît totalement parce que l’utilité de ce match, c’est de lancer une rivalité entre Bo Dallas et Curtis Axel juste après avec un passage à tabac. Il faut sauver le soldat Neville.

Inquiétude pour Bayley

Dana Brooke affronte Bayley. Le public est très content de voir Bayley visiblement. Dana Brooke remporte le match mais a salement botché son finisher sur Bayley. On ne voit pas la suite mais pas impossible qu’il y ait blessure vu l’agitation vers le ring en arrière plan juste après le match et des fans présents sur place ont signalé que la catcheuse avait été raccompagnée en coulisses avec l’aide de plusieurs personnes.

Après avoir défié Goldberg pour un match contre Brock Lesnar, Paul Heyman en interview « via satellite » lui demande de dire non. Parce que la logique on s’en fout un peu en fait.

Braun Strowman se fait trois mecs ce soir. Évidemment il est encore furieux contre Mick Foley mais cette fois il est interrompu… par Sami Zayn qui se jette littéralement dans la gueule du loup. Il va falloir sauver le soldat Zayn aussi. Il s’explique plus tard en coulisses sur le pourquoi de son intervention: « parce que personne d’autre le fera ».

On touche pas à la famille de Rusev

Rusev est sur le ring pour nous parler de sa famille et se moquer des Samoans « qui dansent autour du feu en mangeant de la dinde à la mayonnaise ». Roman Reigns arrive ensuite pour se moquer de la famille de Rusev et le provoquer à propos du match de Hell In A Cell. Lana s’approche et le gifle, avant que Rusev enchaîne avec un Superkick. La suite c’est Rusev qui passe Roman Reigns à tabac. Chose incroyable Rusev domine le segment jusqu’au bout, Roman Reigns reste à terre. Faites une croix sur votre calendrier.

Karl Anderson affronte Big Cass après l’attaque du Club sur Enzo et Big Cass la semaine dernière. Match très court remporté par Big Cass. C’est dommage.

Segment en coulisses pour nous teaser un trois contre trois dans la division Cruiserweight entre l’équipe de Gulak, Nese et Kendrick et l’équipe d’Alexander, Swann et TJ Perkins. Un segment avec un petit tacle au Cruiserweight Classic probablement écrit par Vince McMahon avec son stylo préféré.

C’est au tour de Sasha Banks de se faire interviewer par Lita en vue du match de Hell In A Cell. La WWE est obsédée par l’idée de « marquer l’histoire » alors qu’elle a une rivalité assez intéressante ici pour éviter de tomber dans ces poncifs. Un Hell In A Cell on le fait dans ces grosses rivalités dont un match normal ne suffit plus. C’est par là qu’il faudrait aller.

Les Cruiserweights se retrouvent donc juste avant le main-event dans un match à trois contre trois. Pas la meilleure exposition mais le match est bon. L’équipe de Brian Kendrick remporte le match pour bien énerver TJ Perkins.

Goldberg accepte le challenge de Brock Lesnar

C’est le moment, annoncé par Michael Cole, Goldberg fait son entrée dans la salle et profite d’une énorme ovation de plusieurs minutes de la part du public. La promo ne va heureusement pas durer trop longtemps. Il dit simplement qu’au départ il n’était pas très chaud pour un nouveau match, qu’il fallait laisser ça aux jeux vidéo (ça c’était le point promo de la soirée), mais qu’au final il avait peut être un dernier match, un dernier spear, un dernier jackhammer à donner.

Il mentionne ensuite le challenge de Brock Lesnar via Paul Heyman, son « petit gros larbin », ajoutant que Lesnar n’en avait pas assez dans le pantalon pour venir le défier lui-même.

Pour répondre à Lesnar, il lui dit simplement pour terminer: « Brock, t’es non seulement le suivant, mais t’es aussi le dernier! » Monday Night RAW se termine là dessus.

Un épisode très centré sur le retour de Goldberg, fil rouge de la soirée.  La rivalité entre Seth Rollins et Kevin Owens avance un peu mais le début d’une mésentente entre Owens et Jericho prend un peu tout l’espace. Pour le reste c’était assez moyen, et encore trop peu de catch féminin. Sasha Banks et Charlotte n’ont pas eu de match, juste des courtes interviews. Et où sont Nia Jax? Alicia Fox?

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.