Actualité

WWE NXT du 26 octobre : Résumé et résultats

Résumé et résultats de l'épisode de NXT du 26 octobre.

Dans l’épisode de cette semaine la suite du Dusty Rhodes Tag Team Classic, une nouvelle altercation entre Lliv Morgan et les deux Australiennes et une annonce faite par William Regal pour NXT TakeOver : Toronto.

Les débuts du Chinois Tian Bin à NXT

Dès le début du show on assiste un match comptant pour les huitièmes de finale du tournoi. Le match oppose DIY, autrement dit Johnny Gargano et Tommaso Ciampa, à deux catcheurs chinois, Tian Bin et Ho Ho Lun. Tian Bin a été signé par la WWE lors du récent try-out organisé en Chine tandis que Ho Ho Lun a participé au Cruiserweight Classic cet été. Bien que les commentateurs soulignent les rapides progrès de Bin qui impressionne les coachs du Performance Center, la victoire est facilement obtenu par Gargano et Ciampa. Les deux comparses retrouveront en quart de finale du tournoi les champions par équipe NXT The Revival. Un match qui aura un air de revanche après la défense de titre controversée qui avait eu lieu à NXT TakeOver : Brooklyn.

On retrouve en coulisse TJ Perkins et Kota Ibushi dans une interview enregistré en amont du show. Perkins et Ibushi seront dans le main-event du show pour un match du Dusty Rhodes Classic. Pour rappel, Ibushi devait originellement faire équipe avec Hideo Itami mais la blessure à la nuque de ce dernier l’empêche de prendre part au tournoi. C’est donc Perkins, qui a vaincu Ibushi en demi-finale du Cruiserweight Classic, qui sera allié d’Ibushi. Rien de mémorable dans la promo qu’ont livré les deux catcheurs.

Dash Fuentes est en coulisse avec Samoa Joe. Si beaucoup de monde pensait que Joe allait attaquer Nakamura, Joe voulait s’assurer qu’il a eu un effet sur Nakamura. Le Japonais l’a blessé à la mâchoire, Joe l’a blessé à l’épaule. Nakamura n’est plus confiant, il sait que Joe peut l’éloigner des rings pour un long moment. Nakamura est un champion craintif selon le Samoan.

Des tensions aussi bien chez les femmes que chez les hommes

Match entre Billie Kay, la heel qui monte à NXT, et Aliyah. Kay est accompagnée d’une autre Australienne, Peyton Royce. Au bout d’à peine deux minutes de match, le temps pour Alliyah de montrer deux ou trois moves, Liv Morgan démarque pour s’en prendre à Peyton Royce aux abords du ring. Une intervention qui distrait Billie Kay et qui permet à Alliyah d’exécuter un roll-up victorieux. Après le match, Morgan s’en prend à Kay mais l’avantage numérique des Australiennes se fait ressentir. Alliyah vient en aide auprès de la blonde mais ce n’est pas suffisant. Un coup de pied à la tête de Royce sur Alliyah et un genou de Kay dans la face de Morgan sont suffisant pour se débarrasser des deux jeunes femmes.

Troisième combat dans la soirée entre Noah Potjes et le Perfect Ten, Tye Dillinger. Comme pour le match d’ouverture, match court où le catcheur établi dans le show, ici Dillinger, l’emporte. On nous a répété plusieurs le nom de Bobby Roode dans le match, on a le droit après le match à une interview par Mike Romede Dillinger à propos de Roode, son adversaire à NXT TakeOver : Toronto. Pour Dillinger, la seule chose glorieuse qu’a fait Roode dernièrement est fuir. Il n’en faut pas plus pour que Roode attaque son compatriote canadien et lui assène un DDT sur la scène d’entrée.

En coulisse, on a le droit cette fois-ci à une interview de TM61, Nick Miller et Shane Thorne. Ils doivent affronter prochainement Roderick Strong et Austin Aries dans le Dusty Rhodes Classic. Miller remarque Strong et Aries étaient une grande équipe auparavant. TM61 est une grande équipe actuellement. C’est un match très important pour eux. Ils sont plus qu’une équipe, ils combattent avec un seul cerveau, avec les mêmes poings, ont toujours un temps d’avance sur les autres. Ils promettent la victoire sur leurs futurs adversaires.

Un défi venu à point

Nouveau match féminin avec la championne NXT, Asuka, en action contre Thea Trinidad, connu il y a quelques années à la TNA sous le nom de Rosita. Asuka s’amuse en début de match, mais voyant que Thea prend le match au sérieux, la Japonaise déroule. Ankle lock, une german suplex et un Fujiwara armbar seront suffisants pour terrasser Trinidad. Après la victoire d’Asuka, le General Manager de NXT William Regal apparaît. Il déclare avoir parcouru le monde pour trouver de la compétition à Asuka et il a trouvé la femme qui affrontera la championne à Toronto. C’est  ce moment-là que Mickie James apparaît sur le titantron. James dit que tout le monde dit que la  Japonaise est imbattable, sauf qu’elle n’a pas battu Mickie James. Tant que Asuka n’aura pas battu James, elle n’a battu personne car James a affronté les meilleures championnes de tous les temps, ces femmes qui ont bâti les fondations de la révolution que Asuka et les autres catcheuses ont lancé. James donne rendez-vous à Asuka pour Toronto.

En coulisse, Paul Ellering déclare qu’il avait une vision pour les Authors of Pain, aujourd’hui tout est clair.  Il a une stratégie et ils vont exécuter cette stratégie. Ellering dit que Jose et Swann ont un avenir à NXT, mais pas dans le Dusty Rhodes Classic.

Pour le main-event, le second match du show comptant pour le Dusty Rhodes Classic. Lince Dorado et Mustafa Ali affrontent TJ Perkins, le champion cruiserweight, et Kota Ibushi. Bien que Dorado et Ali se soient bien défendus, Perkins et Ibushi remportent logiquement le match sur un Knee Bar de Perkins qui fait abandonner Ali. Un match d’ailleurs plus aériens que ceux de Perkins dans le roster principal. Au prochain tour, Ibushi et Perkins auront pour adversaire le clan Sanity.

Vincent W.
Auteur :
Intermittent de l'écriture.