Résumé

RAW du 17 avril : Résumé et résultats

WWE

Au programme de ce nouvel épisode de Monday Night RAW: BRAUUUUUUUUUUUN.

Braun Strowman a encore fin

Après un petit résumé de l’attaque de Braun Strowman sur Roman Reigns dont on ne s’est toujours pas remis, Braun Strowman ouvre cet épisode de Monday Night RAW pour nous annoncer que maintenant qu’il est débarrassé de Roman Reigns il va pouvoir s’attaquer au reste du roster de la brand rouge. Strowman est le heel dans l’histoire mais le public l’acclame évidemment.

Kurt Angle arrive et lui annonce qu’il va en compensation offrir à Roman Reigns ce qu’il a demandé: un match contre Braun Strowman. Il ajoute que pour ce soir, Strowman est suspendu.

Strowman n’est pas content de la decision et demande plus de compétition, mais il n’aura rien. Il commence par menacer le general manager avant de partir.

Samoa Joe veut venger Triple H

Premier match de la soirée entre Samoa Joe et Chris Jericho alors qu’a été annoncé un match entre Joe et Seth Rollins à Payback. Seth Rollins est aux commentaires. Samoa Joe remporte le match par soumission grâce à la Coquina Clutch. Samoa Joe prend ensuite le micro pour expliquer qu’à Payback il va venger Triple H et Stephanie McMahon. Seth Rollins lui répond que « Payback is a bitch » parce qu’il fallait bien que quelqu’un place cette phrase avant le pay per view.

En coulisse on voit The Club qui se mettent en route pour un match contre Goldust et R-Truth. On est pas mécontent de voir que le match est annulé grâce à l’attaque de Braun Strowman qui s’est attaqué à ces deux derniers. Merci Braun.

Anderson et Gallows ont deux nouveaux adversaire du coup: Enzo Amore et Big Cass. The Club remportent le match après qu’Anderson ait jeté Enzo Amore contre un des poteaux du ring.

The Miz et Ambrose venus à RAW pour se battre

The Miz et Maryse sont sur le ring pour un Miz TV dont l’invité est Dean Ambrose. Ces derniers sont en rivalité et c’est marrant quand on sait que le Superstar Shake-up est une manière pour la WWE de changer un peu les programmes et proposer des rivalités impossible avant celui-ci.

Dean Ambrose interrompt assez vite la présentation du Miz et qui s’offre un petit coup de cheap pop avant que les choses ne commencent. Il se moque ensuite du costume du Miz qui lui répond qu’il fait tout ce qu’il faut pour être une parfaite Superstar, contrairement à Ambrose qui fait passer les Superstars de la WWE pour des « rasslers ». Il attaque ensuite Dean Ambrose sur son parcours depuis son arrivée à SmackDown l’année dernière, passant de champion de la WWE à un petit spot à WrestleMania.

Ambrose lui répond en disant qu’il s’en fout de l’apparence, ce qui compte c’est ce qu’il y a à l’intérieur. Il ajoute qu’il est content d’être champion Intercontinental et que Miz devrait le savoir parce qu’il l’a battu pour ce titre. Maryse prend alors la parole pour dire que porter la ceinture ne fait pas de lui un champion en sortant un vieux proverbe « Le titre ne fait pas l’homme, l’homme fait le titre ».

Ambrose donne alors son micro à Maryse pendant que The Miz reprend la parole pour dire qu’Ambrose est un loser et qu’il a rendu meilleur le titre de champion Intercontinental. Pendant ce temps Ambrose retire sa veste et ses affaires pour se battre. Il attaque The Miz, Maryse tente de le frapper avec le micro mais ça ne sert pas à grand chose. Miz tente un Skull Crushing Finale mais Ambrose s’en sort et tente à son tour un Dirty Deedz, sans succès. Miz et Maryse quittent le ring.

Kalisto se fait recycler

En coulisse on retrouve Braun Strowman qui traine Kalisto au sol avant de le jeter dans une poubelle. Le Big Show arrive pour le bousculer, le mettre à terre et lui dire qu’il ferait mieux de s’attaquer à des gens de sa taille. Strowman reste au sol. Un match entre les deux est évidemment annoncé pour ce soir.

Jack Gallagher affronte TJ Perkins. Neville surprend tout le monde en venant, toute musique pyrotechnique pétantes pour assister au match aux bord du ring. Austin Aries, son challenger en fait de même, du coup. Evidemment les deux se sont battus aux abords du ring, de quoi distraire Gallagher suffisamment pour que TJ Perkins remporte le match sur un Detonation Kick par surprise.

Dans les vestiaire, Titus O’Neil vient voir Apollo Crews pour lui proposer de devenir son agent, comme si c’était ce dont Apollo Crews avait besoin.

Alexa Bliss déjà en route pour le titre

Un Fatal 4-Way a lieu pour déterminer une challengeuse au titre de championne de RAW de Bayley. Sasha Banks, Nia Jax, Alexa Bliss et Mickie James en sont les participantes. Une manière entre autres de faire débuter ces deux dernières à Monday Night RAW. Après la semaine dernière et son match contre Charlotte Flair, on a peur que Nia Jax blesse quelqu’un. Et sinon, pourquoi Emma n’est pas dans ce match ?

Sasha Banks semblait en bonne position pour remporter le match à plusieurs reprises mais Nia Jax lui aura couté la victoire à deux reprises. C’est Alexa Bliss qui devient challengeuse au titre de championne de RAW. Rendez-vous probablement à Payback pour le match.

Finn Bálor en service minimum

Curt Hawkins lance un open challenge à n’importe quel catcheur du roster de RAW et c’est Finn Bálor qui y répond. Inutile de vous dire que le match ne dure pas très longtemps et que Finn Bálor gagne. On aurait pu se dire qu’il allait se passer un truc avec Bálor, ben même pas. L’entrée de Bálor aura même duré plus longtemps que le match. Après Jinder Mahal la semaine dernière et Hawkins cette semaine, on a hâte de voir ce qu’ils lui réservent la semaine prochaine.

Bray Wyatt a dit des trucs, plein de trucs en parlant de la peur. C’est long et on n’en sait pas plus sur ce qu’est le House of Horrors match.

Alicia Fox revoit les images de la boite piégée que lui a offert Rich Swann la semaine dernières à 205 Live avec Dana Brooke. Emma arrive pour dire à Alicia Fox que Dana Brooke en a rit, alors que ce n’est pas vrai, du coup Alicia Fox est énervée. C’est apparemment comme ça qu’ils lancent la rivalité entre Emma et Dana Brooke.

Jeff Hardy affronte Cesaro. Les commentateurs vendent le match comme le dream match de l’année. On aime bien l’idée de voir Cesaro et Jeff Hardy en solo et face à face et le match est cool, mais faut pas exagérer. Jeff Hardy remporte le match après un Twist of Fate et une Swanton Bomb.

Strowman et Big Show démontent le ring

Dernier match de la soirée entre Braun Strowman et le Big Show. C’est un long match, et ça comporte tout ce que comportent des matchs de ce type entre deux big men de la trempe de Strowman et Big Show. Mais ça reste regardable, Strowman tente des trucs intéressants. On se demande aussi comment Braun Strowman peut avoir du mal à soulever le Big Show alors qu’il a retourné une ambulance la semaine dernière, mais on réfléchit trop là.

Evidemment on pouvait sentir venir le spot de fin. Une superplex de Strowman sur le Big Show et bim, le ring s’écroule. Petite pensée pour l’arbitre John Cone qui s’est retrouvé totalement éjecté du ring et qui ne s’en est pas relevé.

C’était la troisième fois que le ring s’écroule lors d’un match du Big Show, la première fois avait eu lieu en 2003 contre Brock Lesnar, et la seconde en 2011 contre Mark Henry.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut