Preview

La PROGRESS Wrestling organise son tournoi Super Strong Style 16 ce week-end

PROGRESS Wrestling

C’est l’un des événements les plus attendus de l’année par les fans de catch britanniques. La PROGRESS Wrestling présentera à partir de samedi à Londres son 49ème Chapter, dédié à la troisième édition du Super Strong Style 16. Pour la première fois organisé sur trois nuits consécutives, le tournoi — considéré comme l’un des plus importants d’Europe — mettra en opposition seize compétiteurs de renom, et donnera l’opportunité au vainqueur de concourir pour le titre PROGRESS actuellement détenu par Pete Dunne. Qui succédera à Will Ospreay (2015) et Tommy End (2016) ?

Les favoris

L’une des particularité du tournoi, à l’image du 16-Carat Gold de la wXw ou du Battle of Los Angeles de la PWG, c’est qu’il n’y a pas, ou peu, de faire-valoir. Sur le papier, les seize participants ont une carte à jouer et l’issue de la compétition est pratiquement impossible à déterminer à l’avance. Pour essayer de sortir un favori il faut donc se fier aux formes du moment, et alors, l’un des premiers nom qui vient est à l’esprit est celui de Tyler Bate. Champion WWE du Royaume-Uni jusqu’à la semaine dernière, il est de tous les coups, même les plus bas, depuis quelques mois à la PROGRESS. Une victoire finale lui donnerait à 20 ans une opportunité qu’il n’a jamais reçu jusqu’ici. La situation serait alors délicate : bien qu’adversaires sur les rings de la WWE, Bate et le champion Dunne sont complices à la PROGRESS et forment avec Trent Seven — qui pourrait aussi jouer les premiers rôles du tournoi, ou aider son jeune acolyte — British Strong Style, un clan qui est toujours parvenu à ses fins. Sept jours après son incroyable à match à NXT TakeOver: Chicago, Bate devra se remettre de ses émotions pour une nouvelle fois marquer les esprits et ajouter une ligne à un CV déjà bien rempli.

Et si on parle de forme, difficile de ne pas évoquer celle Matt Riddle. Invaincu en solo depuis ses débuts à la PROGRESS, le champion de la division Atlas marche sur ses concurrents et parvient toujours à se sortir des situations les plus délicates. Invincible ? Intouchable ? Une chose est sûre, l’un de ses adversaires devra mettre un terme à sa série pour espérer remporter le tournoi. N’oublions pas également Zack Sabre Jr. qui, bien que très discret depuis plusieurs mois à la PROGRESS — ce sera d’ailleurs sa première apparition de l’année à Londres avec la promotion —, est actuellement champion à la PWG, à l’EVOLVE et à la RevPro, et est incontestablement dans une période faste de sa carrière.

Enfin, défaits à tour de rôle, non sans controverse, par le champion lors des derniers Chapter Jimmy HavocMark Haskins et Mark Andrews voudront certainement à charge de revanche faire forte impression pour tenter d’atteindre une nouvelle fois British Strong Style. Piliers de la PROGRESS et parmi les plus populaires du roster, ces trois participants pourront sans aucun doute compter sur le public de l’Electric Ballroom pour les aider à bâtir un peu plus leur héritage.

Les outsiders

Parmi ceux qui pourraient surprendre leur monde lors de cette troisième édition du Super Strong Style 16, on pense notamment à Travis Banks qui brille partout où il passe depuis le début d’année et qui pourrait bénéficier en solo de sa séparation forcée avec TK Cooper et Dahlia Black, avant peut-être de rejoindre ces compères du #CCK, récemment débarqués à la PROGRESS. On oublie pas aussi l’américain David Starr, qui fera ici ses débuts pour la structure, avec derrière lui le bagage d’un catcheur plus que rôdé au circuit indépendant.

Jeff Cobb qui fera également ses débuts, « Pastor » William Eaver et « Flash » Morgan Webster, invaincu depuis son retour de blessure, font également partie de ceux que l’on pourrait voir faire leur petit bonhomme de chemin.

Mais, celui que beaucoup veulent voir aller loin, très loin, c’est Jack Sexsmith. Pur produit du centre de formation PROGRESS, il est devenu avec son gimmick unique l’un des personnages les plus attachants du roster, et probablement le plus fédérateur. Au physique minimaliste, son parcours d’ultime underdog est tout tracé depuis ses débuts, et encore plus flagrant depuis plusieurs shows. Une ultime victoire lundi prochain offrirait probablement à tous l’un des moments les plus marquant de l’histoire récente du catch britannique.

Si les précédentes éditions du Super Strong Style 16 valait le coup d’œil, celle de cette année devrait en valoir encore un peu plus. Dès le premier tour, on attend déjà par exemple avec impatience l’opposition entre Mark Andrews et la sensation mexicaine Flamita ou encore celle entre Zack Sabre Jr. et David Starr. Et on salive déjà à l’idée d’une confrontation dès le second tour entre les Chosen Bros, Matt Riddle et Jeff Cobb, ou d’un affrontement entre Tyler Bate et Mark Haskins. Mais si la première soirée sera entièrement dédiée au tournoi, la seconde et la troisième proposeront d’autres matches à l’odeur alléchante.

Les femmes aussi à l’honneur

Le deuxième soir, le main-event du show sera, pour la première foire de l’histoire de la PROGRESS, un combat féminin. Après sept mois de compétition dispersée, la finale de la quatrième Natural Progression Series aura lieu et couronnera la première championne féminine de la fédération.

Toni Storm, Jinny et Laura Di Matteo s’affronteront ainsi dans un combat triple menace. Le match dans le match se jouera bien évidemment entre Di Matteo et son ancienne patronne Jinny, toutes les deux en rivalité depuis de nombreux mois.

Et puisqu’une reine sera couronnée, une aspirante numéro une sera aussi désignée lors de la troisième soirée, quand l’actuelle championne de la ICW Kay Lee Ray affrontera l’actuelle championne de la OTT Katey Harvey.

Les éliminés du tournoi premier soir devraient pour la majorité avoir d’autres combats sans enjeu dimanche et lundi. Un nouveau Wasteman Challenge issu par Roy Johnson est également annoncé pour le troisième soir.

Les trois shows devraient être disponible sur le service de vidéo à la demande de la PROGRESS d’ici la fin de la semaine prochaine.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut