Actualité

Carte finale de WWE Great Balls of Fire

WWE

Toutes les blagues sur le nom de ce pay per view ont été faites. Place à la carte, et elle est chargée. Tous les titres de la brand rouge sont cette fois en jeu, même l’Universal que l’on n’avait pas vu depuis des mois.

Akira Tozawa en passe de détrôner le roi

Le règne de Neville ne perd pas en qualité, après trois défenses successives contre Austin Aries qui se retrouve désormais hors des rings, Neville se retrouve face à Akira Tozawa. Et le japonais n’est pas seul face au roi des Cruiserweight: celui-ci a rejoint la Titus Worldwide qui commence à ressembler à quelque chose.

Akira Tozawa, contrairement aux précédents adversaires de Neville, semble se positionner comme une sérieuse menace et un challenger solide. Mais Neville ne manque pas de répondant et ses promos bien que pas des plus emballante restent toujours justes et bien dans le personnage proposé depuis son retour.

L’avenir tout tracé de Big Cass

C’était une surprise pour personne, Big Cass était bel et bien l’agresseur d’Enzo Amore et la storyline menait bien à la séparation de l’équipe qui a su faire les beaux jours de NXT en 2015 mais qui a fini par s’user par elle-même avec ses promos bien trop répétitives à Monday Night RAW. C’est le problème du passage à un show où les stars apparaissent plus souvent, on se rend compte à la longue que ces personnages n’ont pas toujours le moyen de se renouveler.

La séparation était utile, surtout pour Big Cass en réalité. Cela ne surprendra non plus personne de savoir que Big Cass est dans les petits papiers de Vince McMahon et que le président de la WWE lui réserve sans doute un bel avenir ces prochains mois. Un grand catcheur poids lourds qui en plus sait aligner plus de trois mots dans un micro, ça plait en haut lieu à Stamford. On ne peut pas en dire autant d’Enzo Amore qui de son côté va peiner à se faire une place dans la midcard sur le long terme.

Une victoire de Big Cass est plus facile à imaginer ce dimanche, sans doute pas la fin de la rivalité, mais celle-ci va servir à installer le personnage brutal et menaçant qu’est Big Cass. Sans doute du déjà vu mais on demande quand même à voir.

Dernière chance pour Matt et Jeff Hardy

Troisième rencontre en pay per view pour le duo Sheamus & Cesaro contre celui des frères Hardy. Les champions par équipe ont remporté leurs titres de champions par équipe à Extreme Rules dans un match en cage. Cette fois nouvelle stipulation pour la revanche: c’est un Iron Man Match de trente minutes qui les attend.

Les Hardy ne récupéreront pas les titres ce dimanche, ils n’en ont pas besoin et d’autres équipes comme les Revival qui ont récemment fait leur retour attendent leur tour. Vu les dernières informations qui veulent que la mésentente entre la TNA et les frères Hardy concernant le personnage et l’univers de Broken Matt Hardy soit terminée et que ceux-ci pourront utiliser les gimmicks à la WWE, les deux frères devraient être occupés ces prochaines semaines dans d’autres histoires.

Bray Wyatt tourne en boucle

Disons le franchement, Bray Wyatt est usant. Il est question dans ses promos de pêchés, de corporatisme et de conformisme auquel Seth Rollins serait trop attaché, mais honnêtement s’il parlait normalement les promos ne dureraient que quelques secondes. Evidemment c’est dans le personnage de l’ancien leader de la Wyatt Family, mais il suffit de se rendre compte que dans le public, personne ne s’intéresse à ce que dit Bray Wyatt. Ajoutez à cela que les promos sont les mêmes semaines après semaine, ça aide pas.

La rivalité permet surtout à Seth Rollins de mettre en avant sa place sur la couverture de WWE 2K18 et de l’occuper en attendant SummerSlam. Mais cela en dit long sur l’intérêt que porte la WWE à Bray Wyatt, après un règne de champion à SmackDown totalement raté et trop court.

La victoire de Seth Rollins est, malheureusement pour Bray Wyatt, obligatoire. L’ancien membre du Shield doit partir vers SummerSlam le champ libre.

Ça patine entre le Miz et Dean Ambrose

Cette rivalité aussi est usante. Et c’est dommage pour le Miz. Le Miz TV est un segment sympathique, quand il n’est pas utilisé chaque semaine. Ici, c’est répétitif. Sans compter que l’un d’entre eux a été plombé par la présence de l’ancien footballer américain Lavar Ball et ses enfants.

Dean Ambrose est un personnage sympathique aussi mais qui tourne assez vite en rond, et dans cette rivalité cela se voit beaucoup. Ambrose a besoin de plus d’action pour passionner les foules.

Une victoire du Miz est probable, voir même préférable. Dean Ambrose a déjà tenu le titre Intercontinental et d’autres Superstars devraient avoir le droit à leur chance.

L’obstacle Strowman avant SummerSlam

C’est l’une des plus grosse rivalités de cette année. Braun Strowman en solo se révèle être un big man dont les foules ne se lassent pas, alors quand il s’en prend à Roman Reigns le public est massivement derrière lui. Absent pendant quelques semaines après une blessure au coude, l’attente a créé une envie chez les fans et le retour a été efficace.

Evidemment c’est encore une rivalité mise en place pour en lancer une autre, SummerSlam approche et la WWE a sans doute de plus gros plans pour Roman Reigns. Ce dernier a par ailleurs lancé un défie à l’Undertaker, pour lui proposer un match revanche lors du grand pay per view de l’été.

Pas encore de réponse du deadman, mais en attendant, ce dimanche la victoire du Big Dog est plus que probable.

Alexa Bliss et Sasha Banks préparent le terrain pour SummerSlam

Sasha Banks est de retour dans la course au titre de championne de RAW. Ecartée du titre par Charlotte Flair, depuis que cette dernière est partie, c’est Alexa Bliss qui porte la ceinture. Sasha Banks de son côté est devenu challengeuse lors d’une semaine chargée pour le catch féminin de la WWE où les main-event ont été offerts aux division féminine de chaque roster. Sasha Banks s’est ainsi imposée au terme d’un Gauntlet Match, faisant abandonner une Nia Jax qui avait pourtant dominé le match sur toute sa longueur.

Pour ce dimanche on peu douter du résultats. Qu’Alexa Bliss conserve le titre reste possible, mais cela n’offre pas vraiment de bonnes perspectives quant au match pour le titre de championne de RAW qui s’y déroulera.

Une victoire de Sasha Banks par contre ouvre plusieurs portes. Nia Jax pourrait de nouveau réclamer un match de championnat grâce à sa performance dans le Gauntlet. Alexa Bliss va réclamer un match revanche. Bayley ne devrait pas non plus se tenir trop loin de toute cette histoire. Tout cela pourrait même mener à un Fatal 4-Way qu’on ne serait pas surpris, étant donné la propension de la WWE à mettre un maximum de catcheuses dans les matchs de ses évènements du big four.

Samoa Joe en menace crédible face à Brock Lesnar

Enfin, LA rivalité de ce début de l’été c’est évidemment celle entre Samoa Joe et Brock Lesnar, champion Universal de la WWE. Ce dernier qui n’était plus apparu depuis sa victoire à WrestleMania 33 se retrouve face à un Samoa Joe prêt à tout pour le battre. Et c’est là que c’est assez surprenant.

Quand depuis son retour la plupart du temps Brock Lesnar se place comme une menace dominante et un champion quasi indétrônable, Samoa Joe se place comme une menace sérieuse en faisant à plusieurs reprise vaciller le champion par ses attaques, notamment sur la Coquina Clutch.

Le match de dimanche pourrait bien réserver encore quelques surprise. Est-ce que cela ira jusqu’à mettre fin au règne de Brock Lesnar, on n’en serait pas vraiment surpris.

WWE Great Balls of Fire : Kickoff
WWE Network / Youtube / Facebook Live, 1h

Titre de champion Cruiserweight: Neville (c) contre Akira Tozawa

WWE Great Balls of Fire
WWE Network, 2h / AB1 (VF) 2h10

• Big Cass contre Enzo Amore
• Seth Rollins contre Bray Wyatt
• Roman Reigns contre Braun Strowman (Ambulance Match)
Titre de champion Intercontinental : The Miz (c) contre Dean Ambrose
Titre de champions par équipe de RAW : Sheamus & Cesaro (c) contre les Hardy Boyz (Iron Man Match de 30min)
Titre de championne de RAW : Alexa Bliss (c) contre Sasha Banks
Titre de champion Universal de la WWE : Brock Lesnar (c) contre Samoa Joe

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut