Résumé

205 Live du 18 juillet : Résumé et résultats

WWE

Au programme de cet épisode de 205 Live, un 2 out of 3 falls match entre Mustafa Ali et Drew Gulak et un nouveau match entre Akira Tozawa et Ariya Daivari.

Gulak rate une occasion

Dès le début de cet épisode on entre dans le vif de l’action avec un 2 out of 3 falls match entre Mustafa Ali et Drew Gulak.

• Mustafa Ali remporte le premier tombé avec un Crucifix Roll
• Drew Gulak remporte le deuxième par soumission avec un Dragon Sleeper, concervant quelques seconde de plus après l’annonce de victoire de l’arbitre
• Mustafa Ali remporte le troisième tombé après un inverted 450 Splash. Gulak aurait pu avoir l’occasion de gagner, pouvant faire une prise depuis la troisième corde mais il n’a pas voulu aller à l’encontre de son style de catch au sol et se fait surprendre par un Frankensteiner d’Ali qui porte ensuite son finisher.

Mustafa Ali remporte donc le match 2 à 1.

Après un recap du match entre Akira Tozawa et Ariya Daivari la veille à RAW, Apollo Crews est avec Tozawa pour l’encourager pour son match de ce soir, toujours contre Daivari, et tenter de le convaincre de rester dans la Titus Worldwide.

The Brian Kendrick n’aime toujours pas l’Angleterre

The Brian Kendrick affronte un anglais de Manchester, Devin Bennett. Mais avant le match il prend le micro pour lui demander si sa ville natale connait et est fier de Jack Gallagher, lui aussi originaire de cette ville. Bennett répond que oui. Kendrick continue en disant que, évidemment, tous les gens de ce « misérable rocher », pour parler de l’Angleterre, sont de la même famille et que les britannique admirent les clown comme Gallagher au lieu des combattants qui méritent leurs place comme Kendrick. Il demande à Bennett s’il va abandonner avant que le match ne commence. Kendrick commence à l’attaquer en lui demandant s’il est un combattant ou un clown. The Brian Kendrick affronte et bat Devin Bennett par soumission avec un Captain Hook.

En interview avec Dasha Fuentes, TJP revient sur le Beat The Clock Challenge anticipé contre Rich Swann la semaine dernière. Selon Dasha Fuentes le WWE Universe déteste désormais TJP suite à ça (au cas où vous n’avez pas compris que son heelturn est définitif). Perkins répond que la seule personne qui le déteste est Rich Swann. Leur relation a toujours été sur la base de la compétition, et Rich Swann n’a jamais pu se faire à l’idée que TJP l’a battu au Cruiserweight Classic. Il propose à Swann un match par équipe pour la semaine prochain, dans lequel chacun choisira son partenaire.

Akira Tozawa a (presque) sa revanche

Avant son match contre Akira Tozawa, Ariya Daivari commence une promo en iranien, avant de passer à l’anglais pour mettre en avant la tradition catchesque de son pays. Il compare sa victoire face à Tozawa ce lundi à RAW avec la première médaille d’or olympique d’Emam-Ali Habibi qui avait battu un lutteur japonais en 1956, lui dédiant le match suivant.

Ariya Daivari affronte donc Akira Tozawa. Daivari, ayant déjà commencé à blesser Tozawa à l’épaule va s’acharner sur cette dernière. Pas de chance cette fois, c’est Akira Tozawa qui remporte le match sur un roll up qui risque de créer un match revanche la semaine prochaine. En effet Akira Tozawa tenait le slip de Daivari, bien que ce dernier en ait fait de même juste avant.

Enervé, Daivari s’attaque ensuite à Tozawa qu’il projette contre l’un des poteau du ring pour tenter d’aggraver la blessure à l’épaule de celui-ci.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut