Top 200

Top 200, numéro 6 : Tiger Driver ’91

A jamais liés dans la défaite ou la victoire, en équipe ou en match simple, adversaires comme équipiers, les noms de Mitsuharu Misawa et Toshiaki Kawada paraissent comme inséparables dans l’histoire du catch japonais. Nous avons déjà vu deux matchs entre ces deux catcheurs en position #174 et #37 et plusieurs matchs impliquant ces deux adversaires dans des matches par équipe. L’histoire est longue entre ceux deux catcheurs et s’étale entre 1991 et 2000 avec un dernier match en 2005, malheureusement fort décevant.

#6 Mistuharu Misawa contre Toshiaki Kawada pour le titre Triple Crown de la All-Japan pro Wrestling

3 juin 1994 : AJPW Budokan Hall Show à Tokyo (Japon)

Afin de raconter comme il se doit l’histoire de ce match, il faut remonter à décembre 1993 et la dernière journée du World Tag League que nous avons vu il y a quelques semaines. Alors que l’équipe composée de Giant Baba et Stan Hansen était première avec 12 points, il était établi que l’équipe qui remporterait le match entre Misawa et Kobashi face à Taue et Kawada serait le vainqueur du tournoi. Après un match nul de trente minutes éprouvant, le tournoi se finit dans une égalité à trois. C’est lors de ce match que Kobashi et Misawa découvre que Kawada a une faiblesse : sa jambe.

Le 16 avril 1994, Toshiaki Kawada atteint le statut de numéro deux  de la All Japan Pro Wrestling en remportant le Champions Carnival face à Dr Death Steve Williams. Ce match fait réellement passer la vitesse supérieur à Kawada dans son ascension vers la place de challenger au titre Triple Crown que Misawa détenait depuis aout 1992. Comme le veut la tradition, lorsque le vainqueur du Champions Carnival n’est pas le champion Triple Crown, il gagne le droit de défier le champion lors de la prochaine tournée. Mais auparavant Misawa et Kawada se retrouveront dans un match par équipe avec un autre épisode du fameux clash entre la Holy Demon Army et la Super Generation Army. Ce match a lieu le 21 mai 1994 et a inexplicablement été non-inclus dans ce classement (excusez-nous pour l’erreur dans l’algorithme de recherche de cagematch), mais vous pouvez-vous rattraper en le regardant ici. Ce match a lui aussi récolté 5 étoiles au Wrestling Observer. Kawada et Taue perdront ce match, mais Kawada continue de montrer qu’il se rapproche de Misawa.

Car il s’agit de la troisième fois que Toshiaki va défier Mitsuharu Misawa pendant son règne mythique de champion Triple Crown après deux défaites en 1992 et 1993. Mais hors de question de jouer les timides pour Kawada et le match par équipe précédemment cité montre sa nouvelle tactique : devenir un combattant plus agressif. Car dans le premier match qui a opposé les anciens coéquipiers Kawada comptait sur la chance et l’enthousiasme du « débutant ». Dans leur deuxième rencontre, Kawada avait démontré qu’en plus de l’expérience il avait l’ambition et le courage de faire face au monstre Misawa. Maintenant, Kawada a le désir de montrer qu’il est le combattant complet et plus fort que jamais et qu’il est assez fort pour défaire Misawa huit mois après sa dernière défense de titre.

Comme à l’accoutumée le Budokan est plein à craquer pour ce match et malgré l’agressivité et le statut de heel de Kawada, on a du mal à dicerner pour qui est la foule entre les « MI-SA-WA » et les « KA-WA-DA ». Le match est exceptionnellement phyqique et comme souvent Kawada va infliger des kicks à pleine puissance dans la figure de Misawa, jouant une nouvelle fois sur la faiblesse du champion Triple Crown et sa vieille blessure à l’orbite oculaire. Comme régulièrement dans les gros matches de la All Japan, la deuxième partie du combat bascule vers des échanges de grosses prises entre les deux poids-lourds. mais Misawa survit à deux powerbombs et commence son comeback.

Mais même les tiger suplex n’ont aucun effet et Kawada revient avec des kicks exceptionnellement stiffs qui envoient Misawa gagner du temps à l’extérieur du ring. Toutefois Kawada commet une erreur fatale, il tente de battre Misawa à son propre jeu en lui envoyant des coups au lieu de se focaliser sur ses prises qui ont fonctionné jusqu’à présent. Misawa lui explose alors le crâne avec une série de coups de coudes extraordinaires de violence avant de conclure le match sur un spot qui reste un des plus violents et dangereux que le catch n’ait jamais vu : une variation du Tiger Driver ’91 qui termine en Ganso Bomb (prise de Kawada) où la nuque de Kawada passe à quelques millimètres de se briser.

C’est la fin pour Kawada qui doit s’avouer vaincu après avoir frolé la paralysie. Misawa perdra le titre un mois et demi plus tard face à Steve Williams dans un match que nous avons vu en #133 de ce classement. Tashiaki Kawada lui prendra le titre en octobre réalisant en partie de sa destinée. Le voici champion Triple Crown, vainqueur du Champions Carnival, ancien champion par équipe, mais une chose lui manque : battre Misawa.

Note WON : ***** Note Cagematch : 9.75

On se retrouve la semaine prochaine avec un retour vers la New Japan et un combat assez récent d’une rivalité que l’on connait dorénavant très bien et qui a lancé la NJPW dans l’essor qu’elle connait à présent.

Cliquez pour commenter
En haut