Actualité

La 5 Star Wrestling décroche un contrat télévisé important au Royaume-Uni

5 Star Wrestling

Après annoncé avoir offert près d’un million de dollars à CM Punk pour accueillir son retour dans le ring, et avoir annulé une tournée de plusieurs mois à travers le Royaume-Uni en invoquant un risque d’attentat, la 5 Star Wrestling a de nouveau fait parler d’elle cette semaine en révélant qu’elle venait de conclure un partenariat télévisé avec la chaîne FreeSports, un nouveau canal sportif lancé le 31 août dernier et accessible dans 18 à 26 millions de foyers britanniques.

Problème : la PCW, autre fédération indépendante anglaise, avait déclaré quelques jours plus tôt que c’est elle qui avait décroché le contrat. Contacté par le Mirror, FreeSports a mis les choses au point :

« La Preston City Wrestling (PCW) a annoncé il y a quelques jours un partenariat avec notre groupe pour la diffusion de leurs évènements au Royaume-Uni. Nous sommes au regret d’annoncer, malgré des discussions pour la diffusion d’un show en octobre, qu’il y a eu un malentendu et qu’il n’y a pas d’accord pour la couverture de ces événements. Pour être clair, FreeSports ne diffusera pas la PCW en octobre. […] Avec ceci, nous pensons qu’il est préférable de confirmer que ce sera la 5 Star Wrestling qui sera accessible en direct et gratuitement dans 18 millions de foyers en 2018. Nous pensons que la 5 Star Wrestling s’investit énormément pour créer la plus grosse fédération de catch au Royaume-Uni, avec une tournée de prévue dans des arènes importantes en 2018. »

Le vilain petit canard du catch britannique

Steven Fludder, le promoteur de la PCW, a ensuite réagi sur Twitter en précisant que cela faisait plusieurs mois que FreeSports tentait d’avoir la PCW sur sa chaîne et que beaucoup de garanties avaient été données, avant un changement de direction à la dernière minute. De façon ironique, il a aussi souhaité bonne chance à la 5 Stars, en précisant qu’à la PCW « ils promettent que ce qu’ils peuvent faire, et non pas une fausse tournée de trente dates à travers des arènes ».

Plusieurs autres promoteurs et catcheurs, qui avaient été annulés au dernier moment de la tournée qui devrait être reportée à l’année prochaine (pour une apparente très faible vente de billets et non pas un risque d’attentat injustifié), ont également réagi de façon très sèche sur Twitter. À sa manière, la 5 Star a répondu aux critiques : « Il y a presque deux ans, nous organisions notre premier événement, désormais nous sommes sur une chaîne accessible au Royaume-Uni par trois fois plus de personnes que la WWE. Le travail dur paye. »

En début d’année, la promotion avait déjà signé un contrat avec Spike TV pour une diffusion événementiel en direct d’un show qui avait notamment vu John Morrison, Rey Mysterio ou encore Drew Galloway (McIntyre) s’affronter. Depuis lors, à part la rumeur insensée d’une possible venue de CM Punk et le tournoi fantôme, ce fût silence radio dans le ring.

FreeSports a pris le risque de se lancer dans l’inconnu, les promesses énormes ont visiblement fait leur effet. La 5 Star affiche elle toujours une ambition démesurée, mais plus très crédible. « Dans les prochaines semaines, nous révélerons nos plans, non pas juste pour un show télévisé, mais aussi pour des jeux vidéos, la création d’emplois et bien entendu pour notre roster ».

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut