Preview

Carte finale de WWE Tables, Ladders & Chairs 2017

WWE

Cette année le pay per view WWE Tables, Ladders & Chairs, TLC pour les intimes, est avancé à octobre alors que depuis sa création en 2009, celui-ci avait lieu en décembre et terminait l’année des pay per view de la compagnie de Stamford pour nous laisser souffler plusieurs semaines avant WWE Royal Rumble.

À l’origine, WWE TLC permet à la compagnie de Stamford de caser un maximum de match tournant autour de la stipulation principal, le match TLC où les catcheurs peuvent utiliser comme son nom l’undique des tables, des échelles et des chaises. On y retrouvait ainsi des table matchs, des ladder matchs et des chair match. Si ces trois stipulations ne se valaient pas toute — le chair match était souvent de piètre qualité — elles donnait à ce pay per view des allures de passage brutal pour les catcheur qui y passaient.

Mais cette année la WWE avait visiblement l’intention de lever le pied sur les matchs à stipulation. À l’image de WWE Hell In A Cell il y a deux semaines où seuls deux matchs et pas forcément les plus importants se déroulaient dans la cage, la stipulation qui donne son nom au pay per view ne sera pas beaucoup utilisé. Ce dimanche, il n’y aura qu’un seul match Tables, Ladders and Chairs et aucun titre ne sera en jeu puisque que ce sont les clan The Shield et Miztourage (The Miz, Sheamus, Cesaro, Braun Strowman et Kane) qui s’affronteront dans le main event.

Exit aussi le titre de champion Universal de la WWE. Brock Lesnar s’offre une soirée de pay per view de repos cette fois, sans doute avant les Survivor Series où il est fort probable qu’il affronte le champion de la WWE, Jinder Mahal, dans un matchs sans enjeu. Brock Lesnar sera d’ailleurs présent pour Monday Night RAW lundi prochain pour répondre au champion de la WWE. La ceinture principale de la brand rouge ne sera donc par ailleurs pas défendue dans les deux prochains pay per view.

Trois matchs féminins, tout de même

WWE TLC 2017 offre par contre quelque chose assez étonnant à noter: il y aura pas moins de trois match féminins. Oui, trois. Le premier bien qu’il soit dans le kickoff peut être intéressant puisqu’il voit Alicia Fox affronter Sasha Banks. Alicia Fox ayant un match de pay per view c’est déjà une bonne nouvelle.

Ce pay per view sera aussi l’occasion des débuts d’Asuka dans la brand rouge. Celle-ci affronte Emma, qui a remporté un Fatal 4-Way lors de Monday Night RAW il y a deux semaine pour gagner le droit de perdre face à l’ancienne championne de NXT qui a dominé la brand jaune et qui est toujours invaincue à la WWE. Espérons que le match soit au moins aussi bon que celui de NXT TakeOver : London.

Le troisième match est un match de championnat pour le titre féminin de RAW. Alexa Bliss affronte Mickie James après une storyline assez facile qui attaque cette dernière sur son âge. Difficile de ne pas se rappeler de la storyline « Piggy James » dans laquelle Michelle McCool et Layla se moquait ouvertement d’un soi-disant surpoids de la catcheuse, une rivalité qui passerait mal aujourd’hui. Ici on préfère cacher l’âgisme derrière une guerre de génération. Certes.

On se désolera aussi et surtout de voir qu’aucun de ces trois matchs n’aient de stipulation en lien avec le pay per view. Un premier TLC féminin ou un Ladder Match n’auraient pas été de trop dans ces quatre heures de show.

Sister Abigail était en fait une méningite

Ce dimanche, Bray Wyatt sous la forme de Sister Abigail aurait du affronter Finn Bálor. Mais Sister Abigail semble s’être manifestée sous la forme d’une méningite et a rendu Bray Wyatt inapte à catcher ce dimanche soir, tout comme Roman Reigns.

Pour la WWE, pas question de laisser Finn Bálor à l’écart de la compétition pour ce pay per view — sans doute parce qu’il faut le préparer à un gros challenge début 2018. C’est un remplaçant de luxe pour un affrontement au potentiel de candidat au match de l’année: AJ Styles affrontera ainsi Finn Bálor. Pas de build up pour ce match, ou très peu, mais le plaisir devrait être sur le ring.

Libre à nous d’envisager pas mal de scénarios dans ce match. Une intervention de Luke Gallows et Karl Anderson ? On peut y croire. Finn Bálor et AJ Styles qui se saluent à coup de « Too Sweet » histoire de narguer le Bullet Club ? Pourquoi pas, histoire de rire un eu. Le public ne va pas se gêner de son côté.

Les Cruiserweights comblent le temps d’antenne

La division Cruiserweight aussi sera plutôt bien représentée au niveau du temps d’antenne ce dimanche, sans doute pour combler le temps qui aurait pu servir à d’autres titres qui ne seront pas défendus ce dimanche. On retrouvera notamment Drew Gulak dans le kickoff pour une édition spécial de sa présentation Powerpoint. Cela passera du temps et si cela peu nous éviter de moins voir Sam Roberts ou David Otunga on ne va pas se plaindre.

Au niveau des matchs on retrouvera Cedric Alexander et Rich Swann contre les anciens rivaux désormais co-équipiers Jack Gallagher et Brian Kendrick, ainsi qu’un match revanche pour le titre Cruiserweight entre celui qui est devenu champion il y a deux semaines à RAW et celui qui a perdu le titre Enzo Amore.

Kurt Angle de retour sur le ring, vraiment ?

Les titres de champions par équipe de RAW et le titre de champion Intercontinental ne seront pas défendu. Assez dommage d’ailleurs pour ce dernier toujours détenu par The Miz, qui pourtant se plaignait de ne pas pouvoir le défendre aussi souvent qu’il le voudrait. Si ces titres ne seront pas défendu c’est parce que leur détenteurs sont impliqués dans le main event.

Mais ce n’est pas vraiment le plus important de ce match. Originalement ce main event aurait dû être le premier match du retour du Shield. Tout était prêt: les trois co-équipiers venaient de ressortir vestes, theme song et entrée par le public pour l’occasion, et ainsi relancer leur run de trio. Malheureusement l’épidémie qui sévit dans les coulisses de la brand rouge a touché Roman Reigns.

La WWE aurait pu trouver des options plus simples et moins risquée, comme mettre Finn Bálor dans ce match, vu que lui aussi n’avait plus d’adversaire — mais on nous priverait du match contre AJ Styles et maintenant qu’on sait qu’il va avoir lieu, on veut le voir. Elle aurait aussi pu y intégrer Jason Jordan, cela aurait été assez logique vu le passif entre lui et The Miz. De manière très fantasque, on aurait bien voulu voir Kassius Ohno qui devait être à la place de Roman Reigns dans le Shield remplacer ce dernier ce soir.

Non la WWE a trouvé mieux — ou pire en terme d’action et de risques — en la personne de… Kurt Angle. L’Olympic Gold Medalist va remonter sur un ring de la WWE onze ans après son dernier match, et bien qu’il ait depuis catché dans de nombreux matchs, sa condition physique n’est plus tellement celle de l’époque et on l’imagine assez mal dans un TLC.

C’est là qu’on peut se poser des questions, parce que pour remonter sur le ring, surtout pour ce type de match, il faut s’entrainer au préalable et pendant plusieurs semaines, surtout à 48 ans. Sa participation ayant été annoncé vendredi, on espère qu’il s’entrainait déjà avant pour son potentiel retour sur le ring prévu plus tard, à WrestleMania 34 selon les rumeurs. Dans le cas contraire, la WWE pourrait très bien jouer la carte du bait et avoir annoncé la présence de Kurt Angle pour teaser ce match, le faire entrer et le laisser annoncer qu’il ne catchera pas. C’est là que peut entrer Jason Jordan pour le remplacer.

De l’autre côté on retrouve non pas trois catcheurs mais The Miz, Cesaro, Sheamus, Braun Strowman et Kane. Braun Strowman et Kane ont tous les deux été ajoutés par The Miz parce que Dean Ambrose a eu le malheur de dire qu’il pouvait affronter quatre ou cinq personne sans problème. « Words matter » expliquait le champion Intercontinental au general manager Kurt Angle pour justifier cette demande. Mais cet ajout, surtout celui de Kane, pourrait mener à un tout autre évènement: le retour de l’Undertaker. Des rumeurs indique qu’à WWE Survivor Series c’est un match entre le Shield et les deux « frères » Kane et l’Undertaker qui pourrait avoir lieu le 19 novembre.

À la vue de cette carte, WWE TLC ressemble plus à un pay per view de transition, de préparation aux Survivor Series qu’à un show à grand enjeu. Assez dommage.

WWE Tables, Ladders & Chairs 2017 — Kickoff
WWE Network / Youtube / Facebook Live, 1h

• Sasha Banks contre Alicia Fox

WWE Tables, Ladders & Chairs 2017
WWE Network, 2h / AB1 (VF), 2h05

• Finn Bálor contre AJ Styles
• Asuka contre Emma
• Cedric Alexander & Rich Swann contre Brian Kendrick & Jack Gallagher
Match pour le titre de championne de RAW: Alexa Bliss (c) contre Mickie James
Match pour le titre de champion Cruiserweight: Kalisto (c) contre Enzo Amore
Match TLC : Kurt Angle, Dean Ambrose & Seth Rollins contre Miztourage

Cliquez pour commenter
En haut