Décryptage

Face à la All Elite Wrestling, la WWE devra penser catch

Face à une WWE de plus en plus décriée pour ses choix créatif, l’AEW a un argument bête et méchant : le catch.

WWE

À quelques jours de AEW Double or Nothing qui lancera officiellement la nouvelle promotion dans le paysage du catch américain, la WWE commence à parler de concurrence. Sauf qu’elle ne la voit pas de la même manière que celle qui vient sur l’un de ses terrains principaux: le catch.

Pour Chris Jericho c’est bel et bien la guerre, “que vous la vouliez ou non”. La All Elite Wrestling forcerait déjà la WWE a augmenter les salaires de ses Superstars et à prolonger leur contrat, à refuser des démissions dans le but semble-t-il de les empêcher de partir dans le camp qui s’installe maintenant “en face”. Un guerre que Jericho compte en tout cas bien nourrir sur les réseaux sociaux en ramenant sur le tapis des sujets comme le booking, sur lequel la WWE est beaucoup attaquée ces derniers temps.

Pourtant jusqu’à il y a quelques jours parler de la nouvelle promotion comme d’une possible concurrence à la WWE semblait exagéré. Pas encore de show, pas de contrat télé, on la qualifie de “compagnie vendeuse de t-shirt”, on la prend à la légère malgré un roster déjà bien fourni et indéniablement talentueux. C’est encore le cas aujourd’hui, mais plus les semaines passent, plus celle-ci dévoile des arguments intéressants et l’intérêt que porte les médias à l’AEW est bien trop important pour ne plus la considérer comme telle.

Les choses sérieuses commencent

Maintenant que la All Elite Wrestling a officiellement un contrat pour une diffusion à la télévision américaine, la chaine TNT qui a fait les belles heures de la WCW dans les années 90 mais qui a — et c’est le plus important dans cette histoire — une diffusion égale à celle de USA Network ou bien d’autres chaines câblées que l’on retrouve sur tout le territoire des États-Unis, celle-ci a quelques cartes en main pour grappiller des points chez les fans. Non pas que se mettre en face d’un programme de la WWE soit une bonne idée, bien trop risqué, mais avoir la même exposition et proposer un produit qui s’adresse à un public similaire, c’est déjà faire de la concurrence.

Et cela semble commencer à inquiéter à Stamford. Selon le Wrestling Observer en fin de semaine dernière une réunion s’est tenue avec Stephanie McMahon, bon nombre d’employés ainsi que de talents, pour évoquer la concurrence qu’est l’AEW. Le mot aurait été employé tel quel. Le but de cette réunion: mettre en avant la marque WWE, le WWE Network, les performances sur les réseaux sociaux, les jeux vidéo, les films. Mais il n’a pas du tout été question de ce qui devrait être le principal : les programmes de la WWE, la direction créative. Tout ce se passe à l’écran, en somme.

Plus tôt cette semaine, alors que le contrat télé de la All Elite Wrestling était annoncé, le vice président au sein de la compagnie de Stamford George Barrios voyait déjà cette dernière comme une concurrente, mais une concurrente parmi tant d’autres, banale. “Le meilleur proverbe que j’ai jamais entendu est de Reed Hastings qui disait : ‘Le sommeil, c’est la concurrence.’ Il a tout compris. Vous êtes en concurrence pour le temps des gens. Qu’il s’agisse de Fortnite, de la NBA ou des romans de Kung Fu, nous nous battons pour le temps des gens. Une manière pour lui de minimiser la compétition.

C’est bien le problème: alors qu’un nouvel acteur qui aura la même exposition que la WWE à la télévision actuellement, cette dernière ne semble absolument pas remettre en doute ce sur quoi l’AEW compte gratter du territoire : le catch. La WWE ne se considère pas comme une entreprise productrice d’événement de catch. C’est ce qu’elle fait, mais inutile de vous rappeler que non seulement, elle n’appelle pas cela du catch mais du “divertissement sportif” — sa manière à elle de se démarquer des autres, mais en plus elle ne produit pas que du catch mais tout un tas de programmes destinés à la télévision et à son WWE Network. Celle-ci se considère comme une entreprise de médias à l’image de la FOX, HBO ou Disney. Elle n’a jamais vu Impact Wrestling, la Ring of Honor ou la NJPW comme des concurrents direct.

Repenser l’aspect sportif du catch

Cody Rhodes dans une récente interview accordée au site Variety allait dans le même sens, revenant sur sa période à la WWE où il a réalisé qu’il y manquait un élément important: “J’ai beau me dire que c’était un emploi formidable, ce n’était pas du catch. C’est quelque chose que j’ai pas mal appris, l’absence ou le peu d’aspect sportif de ce business qui n’existe quasiment nulle part aujourd’hui. Nous avons l’opportunité d’aller sur ce terrain.”

La FOX, qui a acquis les droits de diffusion de SmackDown Live et qui mettra le show bleu sur ses antennes dès le mois d’octobre prochain — en même temps que l’AEW sur TNT — risque elle aussi de peser dans ce face à face. Celle-ci aurait déjà fait part à la WWE de ses exigences quant au programme qu’elle compte diffuser, et elle est clair : SmackDown devra être plus centré sur le côté sportif du sport-entertainement de Vince McMahon.

La solution résidera bien dans l’attitude de la WWE ces prochains mois: ou elle reste dans son sillage, continuant de ne s’inquiéter de rien et s’auto-persuadant qu’elle ne fait pas la même chose que la All Elite Wrestling — tout cela au dépend non seulement de fans qui aimerait voir un spectacle un peu plus axé sur le catch et qui n’hésiteront pas jeter un oeil à ce que fait l’AEW, mais aussi aux dépends de talents qui eux aimeraient faire du catch peu importe le nom qu’il porte — ou elle réagit et se donne un coup de boost créatif et in-ring pour se rendre plus intéressante de ce côté. Elle en a les moyens et la possibilité, pas de doute. Non seulement les fans vont l’attendre sur ce terrain, mais si l’AEW gagne de l’attention dans les médias, ceux-ci aussi iront la chercher sur le thème du catch. Et la stratégie de l’autruche ne fonctionnera plus.

En attendant, Brock Lesnar est de retour, est devenu Mr Money In The Bank en clôture du pay-per-view de ce dimanche soir et devrait retrouver la course au titre de champion Universal face à Seth Rollins pour le show WWE Super ShowDown en Arabie Saoudite. AEW Double or Nothing, c’est ce samedi.

Les plus lus

To Top