All Elite Wrestling

Résultats de AEW Double or Nothing

Résumé et résultats du premier show de la All Elite Wrestling, Double or Nothing.

AEW

Ce samedi soir c’était le grand soir pour la All Elite Wrestling. La promotion imaginée par Cody Rhodes et les Young Bucks ouvrait grand ses portes et proposait son tout premier show rempli de bons matchs et de surprises en tout genre.

Adam Page était finalement là

Le pre-show a débuté avec la bataille royale qui a réuni un bon paquet de légendes du catch et de catcheurs indépendants. Mais le plus important de ce match, c’est l’entrée d’Adam Page qui aurait du affronter PAC — qui n’a finalement pas pu venir — dans la bataille royale.

Le Final Four a opposé MJF, Havoc, Luchasaurus et Adam Page.

Adam Page a remporté la bataille royale “Casino Battle Royal”.

En remportant cette bataille royale, Page s’offre l’une des deux places dans le match pour désigner le premier champion de l’AEW. Le second sera le vainqueur du match entre Chris Jericho et Kenny Omega.

Kip Sabian a battu Sammy Guevara par tombé avec le Deathly Hallows.

Le show principal commence avec le match… ah non, l’hymne américain. On n’échappe pas au bon vieux patriotisme américain même à la All Elite Wreslting.

Le premier match est un opener bien choisi: les SoCal Uncensored affronte CIMA, T-Hawk, and Lindaman.

Les SCU ont battu CIMA, T-Hawk et Lindaman par tombé avec le Best Meltzer Driver Ever de Christopher Daniels sur Lindaman.

La division féminine devient Awesome

Le match suivant, affrontement féminin, aurait dû être un triple menace entre Britt Baker, Nyla Rose et “Smiley” Kylie Rae. Mais Brandi Rhodes est arrivée en tenue de ring. S’est-elle offerte l’audace d’une Stephanie McMahon pour s’incruster dans le match ? Non, mieux: elle annonce l’entrée d’Awesome Kong. Le match devient ainsi un Fatal 4-Way.

Britt Baker a battu Kylie Rae, Nyla Rose et Awesome Kong par tombé avec un superkick et un shoulder breaker sur Kylie Rae.

Best Friends (Chuck Taylor et Trent Beretta) ont battu Angélico et Jack Evans par tombé avec un combo crusher et stomp sur Angelico.

Les deux équipes se saluent après le match, la bonne entente est présente. Soudain la lumière s’éteint, et des catcheurs encore inconnus sont sur le ring et attaquent les deux équipes. Les lumières s’éteindront plusieurs fois, tandis que de plus en plus de catcheurs masqués entoureront le ring.

Hikaru Shida, Riho et Ryo Mizunami ont battu Aja Kong, Yuka Sakazaki et Emi Sakura par tombé avec le Shining Wizard de Shida sur Sakura qui venait de prendre un coup accidentel d’Aja Kong. Le public a été très réceptif au match, ce qui n’était pas forcément chose aisée.

Frères de sang, littéralement

Cody Rhodes et Dustin Rhodes s’affrontent ensuite. Mais avant le match, Cody Rhodes n’a pas pu s’empêcher d’installer une petite mise en scène anti-WWE dans laquelle il détruit un trône sur lequel aurait pu s’installer Triple H. Le public a évidemment apprécié, mais était-ce vraiment utile ?

Cody Rhodes a battu Dustin Rhodes par tombé avec le Cross Rhodes.

Excellent et brutal match entre les deux frères. Beaucoup de sang de la part de Dustin Rhodes après que son frère l’ait envoyé tête première contre un coin du ring déshabillé de sa protection. Le ring finira couvert de sang à tel point qu’il en changeront le tapis pour le reste de la soirée.

Bonnes interventions de Brandi Rhodes qui a aussi participé à l’action en portant notamment un spear à Dustin Rhodes, avant d’être renvoyée en coulisse par l’arbitre Earl Hebner.

Cody Rhodes prend le micro pour s’adresser à son frère, lui disant qu’il ne peut pas prendre sa retraite ce soir. Il veut qu’ils fassent équipe pour affronter… les Young Bucks. Le match aura lieu lors du prochain show à Jacksonville.

Le titre de champion de l’AEW se dévoile

Pour la présentation du titre de champion de l’AEW, la promotion a fait venir nul autre que Bret Hart. Dans une sale ou Dash Wilder est absent c’est risqué mais passons. Il fait venir Adam Page, premier des deux challengers désigné après sa victoire dans la bataille royale du pre-show.

MJF, dernier éliminé de la bataille royale et forcément pas content interrompt le cérémonial. Il place d’ailleurs une petite référence à l’agression dont avait été victime Bret Hart au Hall of Fame de la WWE et c’était drôle. Il en vient ensuite aux fans qui sont jaloux (et gros, sinon c’est pas une promo de MJF) parce qu’il est le futur de l’AEW, avant d’expliquer que la victoire d’Adam Page est une arnaque.

Alors qu’il allait partir, Jungle Boy lui barre le passage et le repousse vers le ring, et quand il commence à ignorer ce dernier, c’est Jimmy Havoc qui débarque pour lui faire la peau jusque dans le public.

Pendant ce temps Adam Page sur le ring s’empare de la (superbe) ceinture de champion de l’AEW et célèbre avec. Un avant gout du premier champion ?

Les Young Bucks toujours champion par équipe de la AAA

Les Young Bucks défendaient ensuite leurs titres de champions par équipe de la AAA, remporté en mars dernier à Rey De Reyes contre les Lucha Bros qui tentaient ce samedi soir de les reprendre.

The Young Bucks ont battu les Lucha Bros par tombé avec le Meltzer Driver sur Fénix.

Les Young Bucks ont remporté le match et ainsi conservé leurs titres de champions par équipe. Pour le moment tous les catcheurs de The Elite ont remporté leurs matchs, Kenny Omega allait-il en faire de même ?

Jericho challenger, Moxley embarque à la All Elite

Kenny Omega affrontait en effet dans le main-event Chris Jericho pour la deuxième place de challenger au titre de champion de l’AEW — Adam Page ayant remporté la première des deux places.

Chris Jericho a battu Kenny Omega avec le Judas Effect, sa nouvelle prise de finition (une sorte de spinning elbow), un match pas mauvais qui se termine soudainement de manière un peu plate.

Chris Jericho devient ainsi avec Adam Page Challenger au titre de champion de l’AEW. La date du match n’est pas encore annoncée mais celui-ci pourrait avoir lieu lors du prochain show de la promotion le 13 juillet prochain à Jacksonville.

Le show n’est pas terminé. Chris Jericho vante les mérites de la soirée, de la All Elite Wrestling et demande à ce qu’on le remercie pour ce qu’il a fait ce soir. Quelqu’un que l’on connait bien va s’en charger : Jon Moxley. L’ancien Dean Ambrose débarque sur le ring pour remercier Chris Jericho d’un Dirty Deedz et s’en prend aussi à Kenny Omega.

Le show se termine sur une image de Jon Moxley célébrant sur une partie du décor de l’arena, surprenante fin après une assez bonne soirée.

Les plus lus

To Top