WWE

Talent de la WWE positif au COVID-19 : Des employés et talents prévenus tardivement

wwe performance center

Les employés et Superstars de la WWE ont été prévenus tardivement du cas positif au COVID-19.

WWE

Petit coup de tonnerre au Performance Center de la WWE ce lundi : la compagnie de Stamford a annoncé un cas de COVID-19 parmi les talents de NXT qui occupait le centre de formation d’Orlando.

Dans un communiqué la WWE a ainsi indiqué après le test positif le 9 juin d’un talent resté anonyme avoir suspendu les tournages des épisodes de SmackDown normalement prévus ce mardi. Celle-ci espère bien pouvoir reprendre ce mercredi, jour où doit normalement être tourné NXT.

En attendant, la compagnie de Stamford a lancé un campagne de tests parmi tout ses employés et talents, comme l’a montré Mojo Rawley dans une vidéo publié sur Twitter. « Test COVID-19 de prévention! Histoire d’être en bonne santé et en sécurité pour divertir le monde toutes les semaines ! » a tweeté Muhtadi. « Je vous le dis, ce test n’est pas dur du tout. Pas de douleurs, juste un sentiment bizarre! N’hésitez pas au cas où vous auriez besoin de vous faire tester! » 

Publicité

La WWE n’a pas encore communiqué sur les résultats des tests.

C’est en tout cas la première fois que la WWE a recours aux tests pour détecter le virus du COVID-19. Jusqu’ici, alors que l‘AEW ou l’UFC testaient régulièrement ses athlètes et employés sur chacun des shows, la WWE expliquait attendre des tests « fiables » et préférait se baser sur son protocole d’examens médicaux que celle-ci, par la voix de Triple H, disait infaillibles. « Lorsque vous commencez à parler de divers types de tests, et il y en a beaucoup qui sont lancés, la fiabilité de ces tests devient douteuse… » avait indiqué le dirigeant de NXT lors de la conférence téléphonique pré-TakeOver : In Your House. « Nous devons faire ce que les experts médicaux nous disent de faire, et une fois que ces tests généralisés et fiables seront disponibles, nous le ferons. Mais la précision de ces tests doit d’abord être assurée. Mais en attendant, nos protocoles médicaux sont complets, et surtout, ils ont fonctionné ».

Des talents et employés prévenus ce lundi

Selon Sean Ross Sapp de Fightful, les Superstars et employés de la WWE auraient été mis au courant du cas positif en même temps que tout le monde, ce lundi soir durant l’épisode de Monday Night RAW soit une semaine après. Une différence avec la dernière fois où un cas avait été annoncé en avril dernier où ceux-ci avaient été mis au courant cinq jours avant que l’information ne soit dévoilée au public en avril dernier.

De quoi laisser malheureusement du temps au virus pour circuler, sachant que Backlash a eu lieu le 14 juin et que ce lundi 15 un épisode de Monday Night RAW a été tourné. En sachant que le virus peut rester asymptomatique pendant deux semaines, de nombreux autres talents et employés ont pu être exposés depuis sans le savoir.

Publicité

Une nouvelle qui n’est par ailleurs pas tombé au bon moment. La WWE a en effet autorisé l’entrée à une poignée de fans que l’on a pu voir ce lundi lors de Monday Night RAW, pour la plupart tous proches des talents de NXT ou fans locaux habitués. Bryan Alverez du Wrestling Observer rapporte par ailleurs que ces fans n’ont pas été autorisés à porter des masques alors que c’est l’une des premières mesures recommandées par l’OMS pour lutter contre la propagation du virus.

Ces fans présents sur les tournages ont été examiné (prise de température, questionnaire médical)et ont aussi dû signer une décharge indiquant notamment qu’ils n’étaient pas porteur du virus, qu’ils ne demanderaient pas de photos aux talents présents et qu’ils ne dévoileraient pas de spoils sur les shows. En échange, la WWE leur a offert… un t-shirt.

En haut