Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 22 mars

resultats wwe raw the fiend randy orton

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 22 mars 2021, en route vers WrestleMania 37.

WWE
Publicité

Ce lundi soir à Monday Night RAW, à moins de trois semaines de WrestleMania 37, on officialise les affiches qui s’annonçaient ces dernières semaines.

Bobby Lashley ne veut pas de votre aide

On démarre avec un match pour une fois : Sheamus affronte à nouveau comme la semaine dernière le champion de la WWE Bobby Lashley. On n’a rien contre l’un ou l’autre, mais doit-on revoir les mêmes affiches toutes les semaines ?

Bobby Lashley a battu Sheamus par soumission avec son Hurt Lock. Cedric Alexander et Shelton Benjamin sont intervenus durant le match pour distraire Sheamus. Mais ces interventions n’étaient pas vraiment du goût de MVP et Lashley lui-même qui veut gérer les choses seul.

Alexander et Benjamin attaquent Sheamus après le match mais à nouveau Lashley n’apprécie pas. Drew McIntyre fait son entrée, fait fuir les anciens champions par équipe et va se confronter à Lashley avant que MVP ne retienne le champion de la WWE. McIntyre continue de le provoquer mais Lashley s’en va avec MVP, il préfère attendre WrestleMania.

Publicité

Un peu plus tard en coulisse Bobby Lashley explique sèchement à Cedric Alexander et Shelton Benjamin qu’il n’avait pas besoin de leur aide, et MVP ajoute qu’ils ternissent l’image du champion en laissant croire qu’il ne serait pas capable de battre Sheamus seul. Voilà qui fait sens.

En attendant le match suivant, on apprend que Randy Orton va « invoquer » Le Fiend. Monday Night Paranormal.

Rhea Ripley entre direct dans le vif

Asuka affronte dans le second match de cet épisode quelqu’un qu’on ne voit plus beaucoup depuis sa séparation avec Billie Kay (notre coeur saigne encore) mais qui la semaine dernière durant RAW Talk a poussé son petit cri de désespoir scripté pour demander plus de chance d’apparaitre : Peyton Royce.

Asuka a battu Peyton Royce par soumission avec son Asuka Lock. Ça a duré plus longtemps qu’on le pensait et c’était pas si moche. Peyton Royce a eu le droit à pas mal d’offensive dans le début du match, mais Asuka a repris le contrôle dans la seconde partie du match et c’en était terminé pour Royce. La reverra-t-on ? Mystère.

Mais l’événement était surtout après le match, puisque comme annoncé, Rhea Ripley fait ses débuts ce soir. Elle a choisi le match d’Asuka pour faire sa première apparition en tant que Superstar de RAW dans le show de la brand rouge. Et ce n’est pas par hasard puisque n’y allant pas par quatre chemin, elle vient tout simplement défier Asuka pour le titre de championne de RAW à WrestleMania 37.

Publicité

Asuka accepte le défi sans trop hésiter, le match est officialisé quelques minutes plus tard par la WWE. On rappellera simplement que Charlotte Flair — absente ce soir, visiblement pour cause de COVID — avait déjà fait part de son intention d’affronter Asuka à WrestleMania 37. Que cela finisse par un triple menace ne nous étonnera pas, en espérant que ce soit une occasion pour Ripley de prendre sa revanche sur Flair, rapport à WrestleMania 36.

À lire aussi : Rhea Ripley débarque à RAW et défie Asuka pour WrestleMania 37

Le Miz veut Bad Bunny, tout seul

Le Miz, dans son MizTV n’a toujours pas digéré les moquerie de Bad Bunny, à qui il dit qu’il traine dans les parages depuis bien trop longtemps. Il se plaint aussi, avec John Morrison du fait qu’ils ne sont pas sur le poster de WrestleMania 37, alors que Bad Bunny lui l’est. Le coup de guitare la semaine dernière, c’était le coup de trop pour le Miz. Morrison lui conseille de retourner dans son terrier. Rapport au lapin, vous l’avez ? La semaine prochaine, le duo aura un nouveau clip à nous montrer. La hype.

Publicité

Et pour terminer et comme il fallait s’y attendre, le Miz défie Bad Bunny à un match à WrestleMania 37, et promet de mettre fin à sa carrière. Pas de match par équipe, Morrison et Damian Priest resteront sur la béquille.

Jeff Hardy fait son entrer pour affronter le Miz, mais prend le micro juste avant parce qu’il sait que Morrison risque d’intervenir, alors il lui demande d’aller faire un petit tour en coulisse. Et Morrison s’exécute.

The Miz a battu Jeff Hardy par tombé avec son Skull Crushing Finale.

Bad Bunny apparait après le match, et casse à nouveau une guitare sur le Miz. Il prend ensuite un micro pour simplement dire qu’il accepte le défi. Rendez-vous à WrestleMania, presque comme prévu.

AJ Styles et Omos sont-ils vraiment amis ?

AJ Styles et Omos sont confiants : à WrestleMania, ils vont enterrer les New Day disent-ils. Ces derniers viennent évidemment leur répondre et Xavier Woods trouve la référence à l’enterrement amusante lorsqu’il repense au Boneyard Match de l’an dernier. Kofi Kingston quant à lui questionne la solidité de l’amitié entre Styles et Omos, rappelant à ce dernier qu’il peut perdre si Styles prend le tombé. Le supporterait-il ?

Publicité

Histoire de tester leur amitié les New Day posent quelques questions sur les gouts d’Omos (couleurs, parfum de glace, catcheur préférés), et AJ Styles échoue à chacune des questions. Styles demande alors à Kingston de venir le rejoindre sur le ring pour l’affronter, tout de suite.

Kofi Kingston a battu AJ Styles par tombé avec son SOS, contrant une seconde tentative de Phenomenal Forearm (le premier a été interrompu par une note de trombone de Woods).

En interview, Sheamus dit avoir accepté le match contre Lashley ce soir parce qu’il ne recule pas devant un défi, c’est comme ça qu’il est. Concernant l’aide de McIntyre, il dit que c’est une question de respect.  Riddle interrompt l’interview, toujours sur sa trottinette. Sheamus fait mine de s’intéresser à la trottinette, avant de lui envoyer dans les côtes. Et c’est ainsi que Sheamus entre dans la course au titre des États-Unis, sans doute.

McIntyre se débarrasse d’Alexander et Benjamin

Un peu plus tôt dans la soirée, Drew McIntyre s’est mis d’accord avec Adam Pearce pour un match handicap contre Cedric Alexander et Shelton Benjamin avec la stipulation suivante : s’ils perdent, ils seront bannis des abords du ring à WrestleMania 37 pendant le match de championnat WWE.

Drew McIntyre a battu Cedric Alexander et Shelton Benjamin par tombé avec un (énorme) Claymore sur Alexander. En voilà deux qu’on ne verra pas à WrestleMania, pas de chance.

Au retour de la publicité MVP et Bobby Lashley sont furieux contre Alexander et Benjamin après cette défaite. Lashley dit qu’il va aller trouver quelqu’un d’autre pour les remplacer. Il entre alors dans un vestiaire où se trouvent les habituels challengers du titre 24/7 — Ricochet est avec eux, c’est terrible — et leur propose un marché : le premier qui met Drew McIntyre hors d’action avant WrestleMania gagne un match de championnat. Allez Rico, c’est ta chance.

Nia Jax et Shayna Baszler ont battu Dana Brooke et Mandy Rose par tombé avec un Samoan Drop de Jax sur Brooke. Rien à attendre de ce match. Reginald lui faisait des cabrioles, c’était limite plus fun que le match.

Lana et Naomi étaient aux commentaires du match parce qu’elles veulent un match de championnat par équipe. Elles ont perdu contre l’équipe qui vient de perdre, et elles ont aussi déjà perdu contre les championnes, mais elles veulent encore un match de championnat. Cette absence de logique est limite insultante.

Pendant ce temps Alexa Bliss sur sa balançoire dit à Randy Orton qu’elle est toujours dans sa vie, tout comme lui, et lui conseille de se méfier de ce qu’il souhaite faire.

TCHOU TCHOU C’EST DÉBILE

Elias, Jaxson Ryker et Shane McMahon sont à nouveau sur le ring, comme la veille à WWE Fastlane. Ça s’annonce encore bien lourd. McMahon est toujours blessé au genou et fait comprendre à Elias que s’il n’avait pas été blessé, il aurait réglé son problème avec Strowman. C’est d’ailleurs toujours dans ses projets, une fois sa blessure guérie.

Shane McMahon chante ensuite une chanson où il se moque évidemment de Strowman, parlant de sa stupidité comme depuis le début de la storyline. Strowman entrera ensuite, il met en garde McMahon et affronte encore Elias dans le match qui suit.

Braun Strowman a battu Elias par tombé avec un Powerslam. Le match est évidemment pas intéressant, mais la WWE a mis un bruit de train lorsque Braun Strowman se met à courir autour du ring pour prendre de l’élan et bousculer Ryker et Elias. Ces gens sont fous.

Après le match Shane McMahon tente d’attaquer Strowman à coup de béquille. Ce n’est pas très efficace. Strowman menace alors d’attaquer McMahon mais celui-ci s’enfuit sur ses deux jambes, sans aucun problème pour courir. La blessure était bien évidemment fausse.

Braun Strowman prend alors le micro pour défier Shane McMahon à un match à WrestleMania 37. McMahon accepte et dit même qu’il se battrait dans n’importe quel match et est certain de gagner parce que Strowman est stupide dit-il.

À lire aussi : La carte de WrestleMania 37 à moins de trois semaines de l’événement

Le RKO plus fort que le feu ?

Le main-event de cet épisode n’est pas un match. C’est Randy Orton qui vient pour faire face au Fiend, et il n’est pas venu les mains vides. Il veut mettre fin à toute cette histoire ce soir. Alexa Bliss apparait, elle tient dans sa main un diable en boite avec la marionnette du Fiend dedans. Lorsque celle-ci apparait, le vrai Fiend apparait avec une explosion.

Randy Orton s’empare d’un bidon d’essence qu’il avait apporté, arrose le Fiend qui reste stoïque avec et tente de craquer une allumette. Mais Orton lui porte finalement un RKO. Il pensait que ça marcherait mieux que le feu ? En attendant le Fiend ne ressent rien et contre-attaque en lui portant la Mandible Claw.

Orton resiste, alors le Fiend termine avec sa Sister Abigail directement. Alexa Bliss sur le ring pointe le logo de WrestleMania autour duquel jaillisse des flammes, et le match est déjà officialisé par les commentateurs. C’est du rapide.

C’est d’ailleurs le propre (et le seul intérêt) de cet épisode, il reste moins de 20 jours avant WrestleMania alors on enchaine les annonces de match toute la soirée. Heureusement le build up de la plupart de ces matchs avait commencé avant Fastlane, parce qu’on ne va pas les voir passer ces trois semaines.

En haut