Résumé

RAW du 5 décembre : Résumé et résultats

WWE

C’est Seth Rollins qui ouvre Monday Night RAW en allant droit au but : il veut voir Triple H. Trois mois après s’être fait trahir par son mentor il se décide finalement à régler ses comptes. Mais c’est Kevin Owens qui vient. Après quelques petits tacles sur son amitié avec Jericho, Rollins se plaint du fait qu’Owens soit un champion qui ne défend pas assez son titre et le défie pour un match ce soir.

Mais Kevin Owens lui répond que ce match n’aura pas lieu parce que ce soir il affronte déjà Sami Zayn, et que Seth Rollins affronte… le Big Show, qui fait son retour sur les écrans de la WWE ce lundi soir. Quelle joie.

Pendant le match Kevin Owens va rester aux abords du ring, donnant des ordres au Big Show qui ne vas pas trop apprécier. Le Big Show va donc se retourner contre Kevin Owens, l’attaquer et l’offrir à Seth Rollins, qui remporte le match par décompte à l’exterieur car son adversaire quitte le ring. A peine arrivé le Big Show nous fait déjà un faceturn. La tradition.

Jack Gallagher débute à RAW

Après un match dans le premier épisode de 205 Live la semaine dernière, Jack Gallagher fait ses débuts à Monday Night RAW en affrontant une nouvelle fois Ariya Daivari. Un match plus court mais un peu plus dynamique que celui de la semaine dernière qui se termine une nouvelle fois par une victoire de Gallagher. Le public n’était par contre pas tellement dans le match et c’est dommage.

Après le match Gallagher tend la main à Daivari par respect, les deux catcheurs se serrent la main mais Daivari attaque Gallagher.

Kevin Owens et Chris Jericho se rencontrent en coulisse. Jericho n’est plus très enjoué par Owens qui semble totalement perdu. « On est quitte hein ? » lui demande Owens, mais Jericho répond par la négative avant de partir.

Lana et Rusev tendent un piège à Enzo Amore

Toujours en coulisse Lana et Rusev se disputent pas très loin d’Enzo Amore et Big Cass. Lana retire sa bague laissant entendre qu’elle quitte Rusev. Forcement Enzo Amore en profite et se rapproche de Lana, qui lui demande de donner une leçon à Rusev, avant de l’inviter dans sa chambre d’hôtel. Ce segment annonce une nouvelle storyline qui ne sent pas très bon. Ça sent aussi le piège pour Enzo Amore mais ça vous l’avez sans doute deviné.

Sami Zayn affronte Kevin Owens. Ça faisait longtemps. Un bon match avec quelques moves sympathiques de la part de de Sami Zayn, mais c’est Kevin Owens qui remporte le match de manière trés clean avec sa Pop Up Powerbomb.

Roman Reigns et Chris Jericho se croisent dans les vestiaires, petits tacles de Roman Reigns sur l’attaque qu’a subi Jericho de la part de Rollins la semaine dernière, avant leur match de ce soir.

Sasha Banks défie Charlotte dans un Iron Man Match

Sasha Banks est en interview et alors que l’on espérait enfin la rivalité contre Charlotte terminée, Sasha Banks défie Charlotte pour un Iron Man Match lors de Roadblock dans deux semaines. Parce qu’elles veulent encore marquer l’histoire. Sasha Banks et Charlotte vont toutes les faire, la rivalité dure depuis juin et parties comme elles sont dans un an elles sont encore là à marquer l’histoire dans le premier TLC féminin. Que quelqu’un prévienne la WWE que le roster de RAW a d’autres catcheuses qui peuvent aussi se battre pour le titre de championne de RAW.

TJ Perkins affronte le champion Cruiserweight Rich Swann — qui affrontera de nouveau Kendrick demain dans 205 Live. Bon match mais le public n’est toujours pas dedans. Alexander remporte le match.

Bayley affronte Alicia Fox et la cause de ce match ne va pas du tout. Cedric Alexander est la cause de ce match, en effet Bayley lui a offert une peluche plus tôt dans la soirée, du coup Alicia Fox est furieuse. On est en 2016 et on booke encore les catcheuses dans des romances comme s’il n’y avait pas plus intéressant à faire. On se croirait de retour à l’époque des Divas, belle image.

Le match est court, Bayley le remporte avec son Bayley to Belly puis va célébrer avec le public.

Enzo Amore et Big Cass sont toujours en coulisse quand Enzo reçoit une photo de Lana. Enzo, excité comme un ado le soir de sa première fois s’empresse de rejoindre l’hôtel laissant Big Cass seul. Rusev arrive alors et, cherchant après Lana, défie Big Cass pour un match ce soir. Ça sent toujours le piège pour Enzo Amore.

Mark Henry affronte Titus O’Neil. Mark Henry bat Titus O’Neil. En cinq secondes.

Kevin Owens coûte la victoire à Chris Jericho

Roman Reigns défend son titre de champion des États-Unis contre Chris Jericho. Ce dernier croise Owens avant le match et lui dit de rester loin de lui et qu’il va gagner le match tout seul. Mais il ne l’a pas écouté, Owens est intervenu discrètement dans le match et a permis à Jericho de commencer un tombé, avant que l’arbitre ne se rende compte de l’intervention du champion Universal.

Chris Jericho se relève furieux et incendie Kevin Owens qu’il ordonne de partir. Roman Reigns porte par surprise un spear à Chris Jericho pour la victoire et conserve donc son titre de champion des Etats-Unis.

Enzo Amore tombe évidemment dans le piège

On enchaîne directement avec un autre match, celui entre Rusev et Big Cass. Mais évidemment Rusev ne vient pas et Big Cass comprend le piège. Il tente d’appeler Enzo Amore qui est à l’hotel en route vers la chambre de Lana mais celui-ci ne répond pas. Enzo entre dans la chambre et se joue une scène de séduction bien kitsch. Évidemment qui apparaît ? Rusev, qui ne tarde pas à faire payer à Enzo Amore sa lourdeur et termine en caleçon, inanimé dans le couloir de l’hôtel. C’était probablement le pire segment de la soirée mais on a bien ri.

Sheamus et Cesaro affrontent The Club pour la place de challenger aux titres de champions par équipe. Les champions The New Day sont aux abords du ring pour observer le match et probablement saluer leurs prochains challengers. Le match est stoppé par l’arbitre après une dizaine de minutes quand l’action dérive en dehors du ring et que les New Day interviennent.

Les trois équipes s’affronteront finalement la semaine prochaine pour les titres de champions par équipe.

Charlotte se venge de son père

Pour terminer la soirée, Charlotte est sur le ring pour parler de sa défaite de la semaine dernière, de Ric Flair et sans doute répondre au défi de Sasha Banks.

Elle commence par s’excuser publiquement pour le comportement qu’elle a eu envers son père en mai dernier. Elle lui demande de venir, ce qu’il fait. Mais il ne s’attendait sans doute pas à la suite. Acceptant dans un premier temps ses excuses, Charlotte gifle son père pour avoir soutenu Sasha Banks la semaine dernière.

Sasha Banks arrive ensuite pour attaquer Charlotte mais celle-ci prend le dessus et va faire passer un mauvais moment à la championne sous les yeux de Ric Flair. Charlotte quitte le ring, laissant Sasha Banks inanimée devant Ric Flair, en pleurs.

On a eu un peu peur de la tournure du segment, mais la gifle nous a rassurés. On aurait préféré que la rivalité se termine la semaine dernière mais ce qui s’annonce ensuite n’est pas non plus décourageant, ça traîne juste un peu trop sur la durée. La WWE a par ailleurs officialisé le match : Sasha Banks défendra son titre de championne de RAW contre Charlotte dans un 30 minutes Iron Man Match.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut