Résumé

RAW du 12 décembre : Résumé et résultats

WWE

Dernier épisode de Monday Night RAW avant le pay-per-view WWE Roadblock qui aura lieu ce dimanche.

Les New Day restent champion mais…

On perd pas son temps cette semaine et on démarre l’épisode avec un match de championnat : celui pour les titres de champions par équipe de la brand rouge des New Day contre The Club contre le duo Cesaro/Sheamus. Un triple threat dont quelque soit le résultat, la revanche aura lieu à WWE Roadblock et on peut trouver ça ridicule.

On voit aussi les images de la préparation d’une petite fête en backstage pour fêter, ce soir, le dépassement du record du plus long règne de champions par équipe à la WWE, on pourrait s’imaginer avec ça qu’ils vont perdre ce soir mais que nenni. C’est après un festival de Cesaro à deux doigts de donner la victoire à son équipe que les New Day parviennent à gagner le match avec un Trouble in Paradise de Kofi Kingston.

Si les New Day partent tranquille maintenant qu’ils vont battre le record ce mardi, ce match est surtout une nouvelle preuve que Cesaro dans la division par équipe c’est du gâchis total. Envoyez le dans le main-event, et plus vite que ça.

Pendant la fête, Stephanie McMahon se fait arroser de champagne par les New Day est n’en est pas trop heureuse. Elle repart furieuse après avoir lancé le saladier de Booty O’s. C’est pas bon pour les New Day. Plus tard Kevin Owens vient lui proposer une idée pour qu’elle puisse se venger, mais on ne sait pas quoi. Suspense.

Sami Zayn veut Strowman coûte que coûte

Deuxième match de cet épisode avec Braun Strowman qui affronte Curtis Axel. Évidemment c’est un massacre. Strowman plante Axel tête première dans le sol avec un wheelbarrow gourdbuster.

On trouve assez drôle par ailleurs que Mick Foley refuse de booker Sami Zayn pour ne pas le blesser mais ne rechigne pas à envoyer Curtis Axel au casse pipe. Mick Foley qui continue de s’écharper avec Zayn en coulisse d’ailleurs, la discussion en vient à ce que tout le monde attends : Foley annonce qu’il va contacter Daniel Bryan pour un échange avec SmackDown et c’est la meilleure nouvelle de la soirée.

Premier point Cruiserweight de la soirée avec Ariya Daivari qui affronte Lince Dorado. Avant le match on nous montre des images de l’après-match entre Daivari et Jack Gallagher la semaine dernière à 205 Live, quand Daivari a attaqué Gallagher. On se doute déjà que ce dernier risque d’intervenir.

Et il intervient, certes sans surprise, mais avec classe: « En tant qu’extraordinaire gentleman, je déclare mon intention d’interférer dans ce match », annonce-t-il en entrant dans l’arena. On aimerait tous avoir cette classe. Le match n’a évidemment pas de fin mais c’est pas comme s’il avait vraiment eu lieu, c’est triste pour la division Cruiserweight à RAW mais c’est un autre débat.

Rollins attend toujours Triple H

Seth Rollins est sur le ring pour un Rollins Report. Il explique à nouveau qu’il veut voir Triple H mais ce n’est pas son invité ce soir, son invité c’est Kevin Owens qui entre dans l’arena… et qui fait demi-tour pour aller chercher un tabouret qu’il installe sur la rampe, il ne veut pas aller sur le ring. Il annonce d’abord, après que Rollins lui ait demandé comment allait son amitié avec Chris Jericho, que lui et Y2J allaient affronter les New Day ce soir — ce qui semble être la punition pour l’arrosage au champagne de Stephanie McMahon.

Jericho arrive ensuite, évitant Kevin Owens. Mais les deux catcheurs vont bien se retrouver quelques minutes plus tard après un échange verbal quand Chris Jericho s’en prend physiquement à Seth Rollins… aidé par Kevin Owens. Roman Reigns arrive à la rescousse de Seth Rollins, un peu en retard, mais parvient à débarrasser le ring des deux canadiens avec son ancien camarade du Shield.

Deuxième point Cruiserweight de cet épisode : TJ Perkins affronte Brian Kendrick. Un match un peu plus long que l’autre match de la division mais pas plus passionnant que ça, sans compter que des affrontements entre ces deux catcheurs, on en a déjà vu un bon paquet depuis le lancement de ladite division. Brian Kendrick l’emporte avec son Sliced Bread.

À noter tout de même qu’il a été annoncé avant RAW que Rich Swann défendrait son titre de champion Cruiserweight dans un triple menace contre Kendrick et Perkins à Roadblock. C’était le seul intérêt de ce match.

En coulisse Mick Foley croise Seth Rollins et Roman Reigns à qui il annonce qu’ils rejoindront le main-event de cet épisode qui devient donc un match triple menace dans lequel les New Day vont devoir défendre leurs titres de champions par équipe contre Chris Jericho & Kevin Owens et Seth Rollins & Roman Reigns.

Toujours aucun respect pour Bayley et Alicia Fox

Bayley affronte Alicia Fox, toujours dans cette storyline où les deux catcheuses tournent autour de Cedric Alexander. C’est toujours gênant. Non seulement ça donne une terrible image des catcheuses concernées mais en plus Cedric Alexander ne catche pas, indignez-vous.

Le match n’est pas long, pas terrible et le public s’en contrefout totalement, silence de mort dans l’arena. Les catcheuses méritent mieux, par pitié qu’on arrête de faire écrire des storylines féminines par des gamins de quinze ans.

Lana et Rusev sont sur le ring pour nous montrer ce qu’il se passe entre eux « derrière des portes fermées », déclenchant évidemment une certaine joie du public. Dommage pour celui-ci, c’est juste un petit bonus du piège tendu à Enzo Amore la semaine dernière. Ce dernier n’est pas là mais Big Cass vient s’en prendre à Rusev pour le venger. Le segment se termine en bagarre entre les deux catcheurs.

Sami Zayn affronte Jinder Mahal, probablement pour son dernier match à RAW. Au retour de la pub, pas de match — Jinder Mahal semble avoir été aspiré dans le trou noir publicitaire — mais Mick Foley est là pour annoncer que Daniel Bryan a accepté l’échange et que la décision ne revient plus qu’à Zayn. Le ton monte, Foley annonce à Zayn qu’il sera échangé contre Eva Marie et Zayn s’énerve à son tour.

Mais Mick Foley l’arrête, il lui annonce qu’il aura un match contre Strowman ce dimanche à Roadblock mais aussi qu’au final il n’a jamais été question d’échange avec SmackDown parce qu’il croit en lui. On est un peu déçu et on comprend toujours pas l’intérêt d’un tel match.

Les New Day s’envolent pour le record

C’est l’heure du main-event: The New Day défendent une seconde fois leurs titres de champions par équipe contre les équipe de Jericho & Owens et Rollins & Reigns.

Le match est plutôt pas mal, beaucoup de suspense dans des moments où les New Day sont jamais très loin de perdre leurs titres. Mais ils profiteront d’un différent entre Chris Jericho et Kevin Owens dans lequel va interférer Seth Rollins portant un Pedigree à Owens. Big E n’aura qu’à retirer Rollins à l’extérieur du ring pour permettre à Xavier Woods de faire le tomber et permettre la victoire à son équipe.

Les New Day restent finalement champions par équipe et battront ce mardi soir le record du plus long règne de champions par équipe à la WWE.

Chris Jericho et Kevin Owens se disputent à nouveau, Roman Reigns en profite pour s’attaquer une dernière fois au champion Universal avant leur match pour le titre ce dimanche à Roadblock.

Sinon on n’est pas content : on nous avait promis le retour d’Emma(lina) ce soir. Elle n’est pas venue. Indignez-vous vraiment. Bon et puis on sait très bien ce qu’il advient des catcheurs et catcheuses dont on tease l’arrivée semaine après semaine après semaine une fois qu’ils ou elles sont dans le roster.

D’ailleurs toujours en parlant de catcheuses, Charlotte Flair et Sasha Banks n’étaient pas là ce lundi soir. On a du se contenter d’un package vidéo retraçant la rivalité des deux catcheuses. C’est dommage. On a aussi appris par contre que ce sera officiellement leur dernier match. On s’y attendait mais c’est rassurant de nous prévenir.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media