Résumé et résultats

WWE Elimination Chamber 2017 : Les résultats

Ce dimanche soir la grande cage fait son retour, SmackDown pour son premier pay per view exclusif à le doit à l’Elimination Chamber pour permettre au champion de la WWE John Cena de défendre son titre face à cinq autres Superstars. Au programme également trois matchs féminins dont celui pour le titre de championne de SmackDown et un match entre deux anciens camarades de la Wyatt Family.

Mojo Rawley affrontait Curt Hawkins dans le kick-off du pay per view. Comme c’était le thème de la soirée, on est parti éliminer quelque chose là où vous savez pendant ce match. Parait que Mojo Rawley a gagné.

Becky Lynch tient sa vengeance

Pour le premier match du pay-per-view, c’est Becky Lynch qui affronte Mickie James dans son premier PPV de SmackDown depuis son retour. Becky Lynch remporte le match sur un roll-up contrant un autre roll-up de Mickie James. La fin fait un peu match bâclé mais heureusement le reste est plaisant à voir.

Kalisto et Apollo Crews sont opposés à Dolph Ziggler dans un match handicap à deux contre un. mais Ziggler est malin : il attaque Kalisto avant le match pendant son entrée, mettant hors d’action le luchador. Le match n’est plus qu’un un contre un entre Crews et Ziggler. Ce dernier va dominer Crews pendant une bonne partie du match, mais Kalisto va revenir ensuite pour lui venir en aide et permettre la victoire de son équipe.

Après le match, comme pour les précédents match, Dolph Ziggler va attaquer ses deux adversaires. Après avoir mis de nouveau Kalisto hors d’action, il s’attaque à Apollo Crews et surtout à sa cheville qu’il va blesser avec une chaise avant de quitter le ring.

Les American Alpha restent champions

Les titres de champions par équipe sont en jeu dans un Tag Team Turmoil. Breezango commencent contre Rhyno et Heath Slater qui éliminent Breezango et les Vaudevillains avant de se faire sortir par les Usos. Les Usos font ensuite face aux champions American Alpha et se font éliminer par ces derniers. Pas de chance, les Usos n’ont pas digéré la défaite et attaquent les champions avant de les laisser KO aux mains de The Ascension. Mais cela ne suffira pas, les American Alpha parviennent à reprendre leurs esprit et éliminent The Ascension pour remporter le match et conserver leurs titres.

Nikki Bella combat contre Natalya dans le match suivant. Le match se termine malheureusement en double décompte à l’extérieur. Après le match Natalya attaque Nikki Bella mais celle-ci reprend le dessus et se débarrasse de la catcheuse canadienne. On notera surtout que Nikki Bella porte mieux les STF que Cena et fait de meilleurs Spears que Roman Reigns et Goldberg réunis.

Randy Orton affronte ensuite Luke Harper. Randy Orton remporte le match sur un RKO out of nowhere après plusieurs nearfalls, notamment après deux superkicks impressionnant de Luke Harper.

En coulisse, Natalya et Nikki Bella se battent et… renversent du maquillage sur Maryse. Drame.

Victoire méritée pour Naomi

Alexa Bliss défend son titre de championne de SmackDown contre Noami ensuite. Naomi remporte le match en contrant le Twisted Bliss de la championne. Naomi devient championne de SmackDown et c’est bien mérité, même si ça fait un peu tôt pour terminer le règne d’Alexa Bliss.

Petit point inquiétant : Alexa Bliss a dû être aidée par quelques personnes pour quitter le ring.

Bray Wyatt en route pour vous endormir à WrestleMania

L’Elimination Chamber match peut commencer. Dean Ambrose, Baron Corbin, The Miz et Bray Wyatt entrent pour s’enfermer dans les quatre cabines. AJ Styles et John Cena débuteront le match. Dean Ambrose, Bray Wyatt, Baron Corbin et The Miz entreront chacun leur tour dans le match ensuite.

Baron Corbin est le premier éliminé, suivi de Dean Ambrose, The Miz et surprise : John Cena. On est déjà assuré d’avoir un nouveau champion à la fin. Il ne reste plus qu’AJ Styles et Bray Wyatt sur le ring.

Bray Wyatt parviendra à battre AJ Styles avec le Sister Abigail et devient ainsi nouveau champion du monde poids-lourd de la WWE, pour la première fois de sa carrière.

Goldberg contre Brock Lesnar, Bray Wyatt contre Randy Orton… elle fait rêver pour l’instant la carte de WrestleMania 33 quand même (pas du tout).

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut