Résumé

NXT TakeOver Chicago : Résumé et résultats

WWE

Ce samedi soir NXT faisait son show la veille de WWE Backlash à la All State Arena de Chicago. Un show dans lequel comme d’habitude, tous les titres de la brand jaune sont en jeu. Bonus: même le titre de champion britannique de la WWE détenu par Tyler Bate sera défendu.

Roderick Strong parvient à battre Eric Young

Le premier match du show voit Eric Young affronter un Roderick Strong des déterminé comme on a pu le voir quelques minutes plus tôt lors du pre-show. On ne la lui fait pas à Roderick Strong. Alexander Wolfe tente de l’attaquer dans le dos lors de son entrée mais Strong l’avait bien vu venir et s’est défait du partenaire d’Eric Young.

Roderick Strong va devoir lutter contre les multiples tentatives d’intervention des membres de SAnitY, notamment une attaque de Killian Dain qui aurait normalement valu une disqualification — même Tom Philips l’a vu — mais que l’arbitre n’a pas vu. Roderick Strong va ainsi faire ce que d’autres avant lui n’ont pas réussi: battre Eric Young. Victoire de Strong avec un backbreaker.

Pete Dunne et Tyler Bate volent le show

Tyler Bate défend son titre de champion britannique de la WWE contre Pete Dunn dans le second match de la soirée. Sans doute l’un des matchs les plus attendus de ce NXT TakeOver.

Pete Dunn remporte le match pour devenir le second champion britannique de la WWE. Incroyable match dans lequel les deux adversaires ont tout donné et qui risque de rester dans les mémoires comme celui qui aura définitivement lancé la division britannique de la WWE. Tout ce qu’on aime dans le catch, ça va être difficile pour les autres de passer derrière ça.

Asuka se maintient invaincue

Mais le show doit continuer. Asuka défend son titre de championne de NXT dans le troisième affrontement de la soirée. Une place assez étonnante d’ailleurs puisque les matchs féminin de NXT ont comme quasiment à chaque fois été placés en avant dernier à TakeOver. La championne affronte donc Nikki Cross et Ruby Riot.

Pas facile de passer après l’excellent Tyler Bate contre Pete Dunne et pourtant les trois femmes s’en sont très bien sorti. Asuka remporte le match sans surprise et conserve encore son titre de championne de NXT. Personne n’est encore prêt pour Asuka.

Bobby Roode n’ira pas dormir

Surprise: Le match pour le titre de champion de NXT n’est pas le main event. La WWE a décidé de mettre le ladder match pour les titres de champions par équipe de NXT en dernier. On peut s’attendre à tout et n’importe quoi pour la fin de ce show donc.

Mais pour le moment c’est Hideo Itami qui affronte Bobby Roode pour son titre de champion de NXT. Hideo Itami va tenter à trois reprise de remporter le match avec le GTS. Il en portera un mais Roode roule à l’extérieur du ring, Hideo Itami n’aura donc pas le temps de ramner Roode à temps sur le ring pour un compte de trois.

Après en avoir raté un dont Hideo Itami s’est relevé plus tôt dans le match, Bobby Roode remportera le match avec deux Glorious DDT à la suite et conserve ainsi sa ceinture de champion de NXT.

Les Authors of Pain toujours champions par équipe

Le main event de ce show voit donc les DIY affronter les Authors of Pain pour leurs titres de champions par équipe de NXT dans un ladder match. Tout ce qui faut pour du grand spectacle et le public ne s’y trompe pas et est déjà très enthousiaste dès les premières secondes.

Il y avait tout ce que pouvait comporter un ladder match par équipe. Des coups d’échelles, des montages d’échelles, des double-spots impressionnant comme celui à l’extérieur du ring qui a vu les DIY se jeter de chaque côté d’une échelle sur les Authors of Pain à l’extérieur du ring.

Mais le spectacle offert par les DIY ne leur permettra pas de remporter le match, bien qu’ils en était à deux doigts. Alors qu’ils étaient sur le point de décrocher les titres à deux, les Authors of Pain ont retiré l’échelle et décroché les DIY qui s’y tenaient avant de leur porter le Super Colider pour terminer le match et pouvoir ensuite décrocher les titres à leur tour.

L’amitié est une nouvelle fois morte à la WWE

Les Authors of Pain restent champion tandis que les DIY restent sur le ring, ovationné par le public pour la performance qu’ils viennent d’offrir. Mais le show ne s’arrête pas là.

Alors que les deux catcheurs sont en haut de la rampe et s’apprêtent à retourner en coulisse, et que même les crédits sont affichés à l’écran, signe de la fin du show, Tommaso Ciampa attaque Johnny Gargano. Il va maltraiter son désormais ancien partenaire pendant plusieurs minutes.

C’est sur cette amitié brisée que se termine NXT TakeOver : Chicago. Nous sommes dévastés, l’amitié est morte une nouvelle fois à la WWE… Bon d’accord, cela va donner une superbe rivalité, sans aucun doute.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut