Actualité

Cody Rhodes, nouveau champion du monde de la Ring of Honor

Depuis son départ de la WWE il y a un peu plus d’un an, Cody Rhodes a parcouru le monde, se produisait sur de petits shows dans le New Jersey comme dans les salles les plus réputées au monde comme le Hammerstein Ballroom ou le Korakuen Hall. Cette nuit, le fiston du American Dream a franchi un nouveau cap dans sa carrière en devenant le vingt-septième champion du monde de la Ring of Honor.

Cette nuit à Lowell dans le Massachusetts avait lieu Best in the World où Christopher Daniel mettait en jeu son titre contre Cody Rhodes, qui avait déjà eu sa chance le mois dernier dans un three way impliquant Jay Lethal. Après plusieurs interférences dans le match de la part du clan de Cody, le Bullet Club, ou du coéquipier habituel de Daniels, Frankie Kazarian, l’American Nightmare est parvenu à placer un deuxième Cross Rhodes pour sceller la victoire.

Alors que les catcheurs remportant le titre suprême de la Ring of Honor ont tendance à signer par la suite à la WWE (CM Punk, Bryan Danielson, Kevin Steen, etc.), Rhodes est le premier à avoir fait le chemin inverse. Dans les semaines précédant le match de championnat, il avait promis de mettre un terme à la disette touchant sa famille qui n’avait pas de titre de champion du monde en son sein depuis la perte du titre de champion du monde de la NWA par Dusty Rhodes face à Ric Flair en août 1986.

En plus d’être un moment important dans l’histoire de la Ring of Honor et de la carrière de Rhodes, cette victoire ajoute encore plus de poids au show de la New Japan qui aura lieu dans exactement une semaine à Long Beach où Rhodes défiera dans le main-event Kazuchika Okada pour le titre poids-lourd IWGP.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut