Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 14 janvier

Résumé et résultats de l’épisode de WWE RAW du 14 janvier.

WWE

Dans ce nouvel épisode de Monday Night RAW, Dean Ambrose défend à nouveau son titre de champion Intercontinental contre Seth Rollins, mais aussi Bobby Lashley qui se joint aux deux rivaux pour un match triple menace. Pendant ce temps Ronda Rousey et Sasha Banks feront équipe en attendant de s’affronter à WWE Royal Rumble 2019.

On ne casse pas la limousine de Vince McMahon

Après que l’on nous ait montré Vince McMahon sortir de sa limousine, c’est le (pour le moment toujours) challenger Braun Strowman qui ouvre cet épisode. Il dit que Brock Lesnar a toujours eu peur de lui. Il l’a battu deux fois alors on a quelques doutes là dessus. Mais quoi qu’il en soit il se dit en forme et prêt pour Royal Rumble, et qu’il devrait se méfier parce qu’il n’aura pas Baron Corbin pour l’aider cette fois.

Baron Corbin l’interrompt et se moque de lui, de sa précédente défaite à contre Lesnar à Crown Jewel, justifiant l’attaque de ce dernier match en expliquant que personne ne croyait en sa victoire. Corbin poursuit en disant qu’il va remporter le Rumble et aller faire le main-event de WrestleMania 35, “ce que Braun Strowman ne fera jamais”. A la place de Braun on aurait rit aux éclats mais Strowman lui s’est énervé et a poursuivi Corbin en coulisse. Il va sans doute le regretter.

Après avoir cherché partout après lui et aidé par les Singh Brothers et Elias, Strowman retrouve Corbin dans la limousine de McMahon dont il casse un rétro et la porte arrière. Vince McMahon a tout vu et n’est pas très content. Il lui dit que cela lui coutera 100 000 dollars (ça fait cher la porte) mais Strowman conteste. McMahon lui retire alors le match de championnat à WWE Royal Rumble.

Enervé, le vrai Braun Strowman se dévoile et retourne la limousine de Vince McMahon avant d’être arrêté quelques instants plus tard par des officiers de police.

Des rumeurs expliquant que Braun Strowman n’était toujours pas guéri de son opération du coude circulaient quelques minutes avant RAW, laissant entendre par la même occasion que celui-ci serait retiré de la course au titre Universal. Dans le genre segment écrit à la dernière minute on fera pas mieux.

Ronda Rousey la maladroite

Sasha Banks et Ronda Rousey ont battu Nia Jax et Tamina par soumission avec le Banks Statement de Sasha Banks.

Les gagnantes sont interviewées après le match et les quelques mots de Ronda Rousey expliquant “qu’une victoire contre Sasha Banks serait l’un des meilleurs accomplissement” de sa carrière, ne plaisent logiquement pas à cette dernière. Sasha Banks lui répète qu’elle compte lui apprendre à perdre avec classe.

Elle quitte le ring tandis que Ronda Rousey tente de s’excuser, disant que ce n’est pas ce qu’elle voulait dire. C’est un peu ridicule pour Ronda Rousey de vouloir la faire à tout prix s’excuser. Au retour de la pub les deux catcheuses se disputent, avant d’être séparée par Bayley et Natalya… qui se disputent à propos de qui est fautive.

La Riott Squad intervient pour se moquer de ces deux dernières avant de leurs proposer un match à condition qu’elles se trouvent une partenaire. Natalya accepte.

The Revival ont battu Lucha House Party par tombé avec un DDT de Dawson sur Gran Metalik, mais le match était tellement intéressant que la WWE a partagé l’écran pour nous montrer la porte du bureau de Vince McMahon devant laquelle se succède le bas du roster de RAW pour avoir la place de challenger au titre Universal, et EC3 qui apparait dans un silence de mort parce que les gens sont trop occupés à s’ennuyer devant le match.

Qui pour remplacer Strowman ?

Vince McMahon sort ensuite de son bureau et explique à Dasha Fuentes qu’il va aller s’exprimer à propos de la situation sur le ring tout de suite.

Le Chairman commence à s’exprimer sur ce qu’il a prévu pour remplacer Braun Strowman mais il est rapidement interrompu par John Cena qui lui demande carrément de lui donner une chance, lui qui a toujours cru en lui. Ça ne plait pas à Drew McIntyre qui fait son entrée pour interrompre Cena pour lui aussi demander sa chance. Baron Corbin aussi accessoirement. Finn Balor arrive à son tour et sortira la phrase de ce segment “vous n’avez jamais cru en moi n’est-ce pas?”.

Mais Finn Balor a envie de prouver que le public a raison de croire en lui et commence à attaquer tout le monde, avant de se faire stopper par Drew McIntyre.

Vince McMahon annonce alors pour ce soir un Fatal 4-Way pour la place de challenger au titre de champion Universal de Brock Lesnar plus tard de cet épisode.

Après la pub Jinder Mahal approche Vince McMahon en coulisse, expliquant qu’il aurait bien voulu lui aussi aller plaider sa cause avec les autres mais il était trop occupé à s’occuper de Sunil Singh, blessé par Strowman plus tôt dans la soirée. McMahon lui propose alors d’affronter l’un des catcheurs du Fatal 4-Way de son choix, et s’il le bat, il prend sa place. Mahal choisit alors Finn Balor.

Nikki Cross de passage à RAW

Natalya, Balya et Nikki Cross ont battu la Riott Squad avec un elbow drop de Bayley. Bien que présente ce soir à RAW cela ne signifie pas que Nikki Cross rejoigne la brand rouge, explique Michael Cole.

En coulisse Dean Ambrose nous dit que ce soir aura lieu le bon vieux combat du bien contre le mal. Il dit qu’il avait raison depuis le début, et qu’il ne devrait pas défendre son titre intercontinental ce soir, surtout pas à Memphis.

Finn Balor a battu Jinder Mahal par tombé avec le Coup de Grace malgré l’attaque de Mahal en début de match. Balor reste dans le Fatal 4 Way qui aura lieu dans le main-event.

Dans les vestiaires, Lio Rush explique qu’il est temps pour les autres de souffrir, en parlant de Rollins et Ambrose. Il annonce que Bobby Lashley va devenir champion Intercontinental qu’on le veuille ou non. Il nous a spoilé.

Bobby Lashley a battu Seth Rollins et Dean Ambrose par tombé avec un spear sur Dean Ambrose pour devenir champion Intercontinental.

En coulisse, un assistant frappe à la porte d’Alexa Bliss pour lui apporter son café mais elle ne répond pas alors il se permet d’entrer. Pas de chance, elle était en train de se changer et n’avait pas encore mis le haut. Quelle impolitesse tout de même (c’était sans aucun doute le segment le plus utile de la soirée).

Les titres féminins par équipe se dévoilent

Au retour de la pub Alexa Bliss est sur la rampe pour son talk show “A Moment of Bliss”. Mais avant d’accueillir son invité Paul Heyman, elle a une grosse information à nous révéler à propos des titres de championnes par équipe de la WWE. En réalité elle a même les ceintures avec elle qu’elle dévoile.

Elle annonce aussi que les ceintures seront mises en jeu dans un Elimination Chamber match avec trois équipe de RAW et trois équipe de SmackDown dans le pay-per-view du même nom le 17 février prochain. Voilà une nouvelle qui fait plaisir.

Arrive ensuite Paul Heyman qui commence à parler des potentiels adversaires de Brock Lesnar qui s’affronteront dans le main-event. Il n’a pas trop d’intérêt à parler de John Cena, “Suplex City a été construit sur les ruine du Hustle, Loyaulty an respect”, n’a que des bonnes choses à dire sur McIntyre mais n’aura pas le temps de parler des deux autres.

Otis Dozovik apparait derrière les nouvelles ceintures, un peu sorti de nul part, avant que son partenaire Tucker Knight viennent le récupérer et s’excuser auprès d’Alexa Bliss. Encore un segment de qualité.

Finn Balor contre Brock Lesnar

Le main-event commence, John Cena, Baron Corbin, Drew McIntyre et Finn Balor s’affrontent pour la place de challenger au titre de champion Universal de Brock Lesnar retirée à Braun Strowman plus tôt ce soir. Le gagnant ira affronter Lesnar à WWE Royal Rumble.

Finn Balor a battu Baron Corbin, John Cena et Drew McIntyre par tombé avec le Coup de Grace pour devenir le challenger au titre Universal.

Après le match John Cena prend la parole et dit à Baron Corbin qu’il a convaincu une personne de plus qui croit désormais en lui, John Cena lui-même. Le show se termine avec une célébration de Finn Balor avec John Cena qui lui lève le bras. Cena a mis over Becky Lynch et Finn Balor, il doit avoir un truc avec l’Irlande.

Les plus lus

To Top